22 septembre 2017

100% homophobes et ils assument (Sexion d’Assaut)

sexion-d-assaut

(article publié le 25 septembre 2010)

Encore une fois, les groupes de rap se singularisent par leur homophobie. C’est une interview qui au départ était passée inaperçue sur le net mais qui fait désormais tâche où le groupe de rap Sexion d’Assaut (Sony Music) tient des propos homophobes.

Le groupe de Rapp a tenu une interview dans le numéro de juin 2010 du magazine International Hip-Hop : «Pendant un temps, on a beaucoup attaqué les homosexuels parce qu’on est homophobes à cent pour cent et qu’on l’assume. Mais on nous a fait beaucoup de réflexions et on s’est dit qu’il était mieux de ne plus trop en parler parce que ça pouvait nous porter préjudice. (…) Il y a donc quelques sujets auxquels on fait attention, on essaie de ne pas trop insulter certaines catégories de gens qu’on ne comprend pas pour ne pas choquer notre public qui est très éclectique et qui pourrait se sentir concerné. Imagine, il y a même des gays qui viennent nous voir! On ne peut donc pas se permettre de dire ouvertement que pour nous, le fait d’être homosexuel est une déviance qui n’est pas tolérable.»

sexion-dassautLe blogosphère s’est fait l’écho de cette interview dénonçant les propos de ce groupe de rap. Sexion d’Assaut a tenté d’expliqué qu’il n’avait jamais tenu ses propos et que c’était sorti de son contexte. Mais preuve à l’appui du journaliste, le groupe revient sur son communiqué de presse en affirmant qu’il avait bien tenu ses propos et explique ne pas comprendre le mot « homophobie » et que le groupe n’est pas homophobe.

La maison de disque, Sony Music France, tente difficilement d’expliquer les propos de leur protégé tout en se démarquant de l’interview.

Néanmoins, ce n’est pas la première fois que le groupe de rap, Sexion d’Assaut lance sa haine contre les homos. Les paroles de leur chanson mentionnent de nombreux propos homophobes. Dans On t’a humilié : «Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent, coupe leur le pénis, laisse les morts, retrouvés sur le périphérique» et dans Cessez le feu : «Lointaine est l’époque où les homos se maquaient en scred. Maintenant, se galochent en ville avec des sappes arc-en-ciel. 
Mais vas-y bouge, vas-y bouge. 
Toutes ces pratiques ne sont pas saines, Nos corps ne seront qu’un tas de cendres, la mort ne sera qu’une passerelle« .

La salle le Cargö à Caen a décidé d’annuler le concert du groupe de rap (voir info ici sur gaynormandie)

Pour aller plus loin

voir article de YAGG sur ce sujet (cliquez ici)

voir article de TETU sur ce sujet (cliquez ici)

voir article de E-llico sur ce sujet (cliquez ici)

voir page Facebook de Sexion d’Assaut (cliquez ici)

voir page pétition contre les propos homophobes de Sexion d’Assaut (cliquez ici)

Mise à jour au 06.10.2010 :

Face à de telles positions, le groupe NRJ a décidé de suspendre sa collaboration avec le groupe pour une opération de promotion. La tournée de Sexion d’Assaut commence mal (tetu.com). A ce jour, 11 des 24 dates de la tournée de Sexion d’Assaut sont annulées, par les salles elles-mêmes ou par les municipalités. Il s’agit des villes de Caen, Tours, Le Mans, Guipavas (près de Brest), Rennes, Saint-Etienne, Strasbourg, Marseille, Clermont-Ferrand et Lyon.

A lire également

2 commentaires

  1. flo

    Attristant !!!
    attiser la haine, la rependre : ils doivent avoir un sérieux problème ! c’est la preuve d’un manque d’équilibre mental ……

  2. Fred

    Lamentable… mais bon, tant qu’il y aura des maisons de disque qui se feront du fric sur ce genre de phénomène, cela continuera. On nous répliquera que c’est la liberté d’expression. OK, alors à nous de répliquer tout aussi fort mais qu’ils ne viennent pas nous chercher !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *