18 novembre 2017

RETRO 2012 : une année LGBT en Normandie

(article publié le 22 décembre 2012 – Fred)

L’année 2012 a été marquée par de nombreux événements dans la vie gay et lesbienne des normand(e)s.  Une année riche que vous avez pu découvrir au fil des mois sur votre site Gaynormandie… voici la rétrospective de l’année 2012, une année LGBT dans notre région…

JANVIER 2012

Le Havre : Le début d’année 2012 a bien commencé au Havre. La première ville de Normandie (en nombre d’habitants) voit arriver deux bars gays en un mois : le SkyBlock et le Little Café. Le premier qui a ouvert le 5 janvier est le Sky Block, un bar gay né sur un coup de fondre par l’un des patrons du sauna Gay Le Dédale. Puis le 19 janvier, le deuxième qui a levé le rideau est le Little Café avec Kevin, lui aussi n’est pas inconnu au Havre, ancien barman dans la ville océane. Cette fois, c’est son propre bar, un bar bien à lui. (voir interview ici et ici)voir aussi plus bas la suite de l’info du bar en octobre.

FEVRIER 2012

Normandie : votre site d’actu gay, Gaynormandie, a eu 10 ans en février… (2002-2012) : il était une fois un soir de février 2002 naissaient les premiers mots de votre site… Relisez l’histoire de votre site. Comment tout à commencé ? Comment tout s’est construit ? Découvrez ou redécouvrez les images qui ont marqué la vie de Gaynormandie… (cliquez ici)

Culture : Rencontrer ou pas à l’Amour est LA question existentielle de notre vie. Et quand on est homosexuel, la recherche peut paraître plus difficile encore. L’amour est-il vraiment partout ? Pour ne pas perdre espoir, rencontre avec l’auteur Pierre-Véro Réshytto qui signe un très beau roman… une véritable bouffée d’oxygène de mots d’amour… Un gay normand à redécouvrir… (cliquez ici)

MARS 2012

Caen, Le Havre, Rouen : les trois maires parlent de la vie gay dans leur ville. A l’occasion des 10 ans de Gaynormandie, les trois maires des trois premières villes de Normandie (Caen, Le Havre, Rouen) nous font partager leurs impression sur la vie gay de leur Cité et notamment sur l’homophobie : trois villes, trois styles, trois impressions… Ville de Caen : Philippe Duron, Député-Maire (PS) : la fierté d’une dynamique associative et d’avoir le seul Centre Gay et Lesbien de toute la Normandie… Ville du Havre : Edouard Philippe, Maire (UMP) : cette interview a été pour lui sa première opportunité en tant que Maire de s’exprimer envers les personnes LGBT (il est en fonction depuis seulement 2010)… Ville de Rouen : Valérie Fourneyron, Député-Maire (PS) : son engagement pour les valeurs humaines et l’égalité… Relisez les trois interviews – cliquez ici

AVRIL 2012

Normandie : un groupe Trans s’ouvre en Normandie au sein du Centre LGBT de Normandie (Maison des Diversités) : De l’incompréhension sur la lettre T car beaucoup d’inconnues. En Normandie des jeunes et moins jeunes ont le besoin d’exprimer leur identité, se découvrent. Le but de ce groupe est de fédérer, soutenir, aider, les personnes ayant un « soucis » de genre ; les informer eux, leurs proches, ou tout autre personne intéressée, de ce que peuvent-être ces divergences de la norme liées au genre, par le biais de discussions autour de cette thématique. Relire l’interview d’Andréa et Lydia – cliquez ici

Rouen : SOS Homophobie de retour à Rouen : L’association de lutte contre l’homophobie reprend pieds sur l’agglomération rouennaise qui rejoint celle de Caen et du Havre en Normandie. C’est Thomas Mesnage qui est le nouveau délégué régional à Rouen pour l’association nationale. revoir l’interview sur Gaynormandie. Cliquez ici

MAI 2012

Caen : Lancement d’un spectacle contre l’homophobie. Interprétée par 9 comédiens amateurs, ce spectacle est une invitation au respect de la différence. Entre violence et tendresse pour parler de la vie qui n’est pas toujours rose quand on est gay, lesbienne, bisexuel(le) ou trans. En France, on compte une agression homophobe tous les trois jours. Les jeunes homosexuels ont 7 à 13 fois plus de risque de suicide que les jeunes hétérosexuels. La diffusion de ce spectacle à tout public permet de, poser les problèmes, donner des points de repère et mettre en action des idées et des convictions… la diffusion de ce spectacle a dépassé la ville de Caen et est diffusé à travers toute la Normandie. (relisez l’interview de l’organisateur – cliquez ici)

Rouen : Cela faisait longtemps que la région et plus spécialement Rouen n’avaient pas vu se dérouler un tel dispositif grand public dans la lutte contre l’homophobie. Dans le cadre de la journée mondiale contre l’homophobie, l’égalité des droits s’affichera au grand jour sur le réseau de transport public, au cinéma, dans les lieux sociaux et aussi le fronton de l’hôtel de ville. C’est l’association LGBT Droit de Cité qui est l’organisateur en collaboration avec les partenaires publics et les autres associations LGBT… (revoir l’information – interview ici – et les photos ici)

Rouen : le couperet est tombé à Rouen : il n’y aura pas de gaypride en 2012. Aucune autre association existante, ou nouvellement créée, n’a souhaité mettre en place une nouvelle gaypride à Rouen cette année. Il faut dire que l’organisation d’un tel évènement est relativement lourd et nécessite une rigueur organisationnelle en amont avec de nombreux bénévoles. Hélas les gays et lesbiennes « haut »-normand(e)s ne sont pas très actifs dans le paysage associatif local. Sans aucun doute pour faire la fête… mais pour le reste notamment la défense des droits LGBT et la lutte contre l’homophobie, l’engagement associatif reste et demeure le maillon faible de la vie LGBT à Rouen et en Haute-Normandie…. voir la suite de l’article sur ce sujet (cliquez ici)

JUIN 2012

Élections législatives : Les associations Gays et Lesbiennes de Normandie (Haute et Basse) de lutte pour les droits des LGBT et contre l’homophobie, ont décidé de associer afin de permettre à chacun d’entre nous de faire un choix en parfaite connaissance de cause dans le cadre des élections législatives. 102 candidats des grands partis politiques ont été questionné en mai dernier (Front de Gauche, Les Verts, Parti Socialiste, Modem, Nouveau Centre, UMP) sur les 28 circonscriptions que comptent les 5 départements normands. En 2007 Gaynormandie avait organisé une telle opération. 30 candidat(e)s avaient répondu. En 2012, le constat est un peu différent… seulement 12 réponses complètes. Un moyen qui semble t-il n’a pas créé autant d’engagements que nous l’avions espéré. Néanmoins, si tous et toutes n’ont pas répondu, d’autres l’ont fait en toute transparence. Pourquoi un faible retour : désintérêt, passivité stratégique ou démobilisation ?.. voir les interviews des candidats aux élections et le bilan (cliquez ici)

Caen – GAYPRIDE : Après la défection de Rouen, la gaypride de Normandie s’est déroulée à Caen le 23 juin. La Lesbian and Gay Pride normande s’est déroulée à Caen sous un très beau soleil. Ce défilé a rassemblé de nombreux normand(e)s de Basse-Normandie mais aussi de Haute-Normandie. Un peu plus de 800 personnes au plus fort de la marche ont défilé dans les rues de la ville… voir le bilan et les photos de l’événement (cliquez ici)… et aussi l’interview d’Alice Bébin, la Présidente de l’association MDD, centre LGBT de Normandie, l’organisateur (cliquez ici)

JUILLET / AOUT 2012

Evreux : Cette première semaine du mois d’août a attiré les micros, caméras et journalistes à l’adresse du sauna gay l’Equatorial à Evreux. En cause : une incompréhension entre le gérant de ce sauna et l’antenne locale du Pôle Emploi… (relire l’info à ce sujet – cliquez ici)

Basse-Normandie : La croisade du patron de presse Ouest-France contre l’égalité des droits. Dans son édito du samedi 11 août, François-Régis Hutin le PDG du groupe Ouest-France, un des plus puissants groupe de presse français qui inonde l’actualité sur un grand quart ouest (dont la Basse-Normandie) réaffirme ses positions de morales catholiques. Il met au pilori les revendication sur l’égalité des droits des personnes gays et lesbiennes… et sa fille aussi se joint à cette inquisition moralisatrice… voir l’article à ce sujet (cliquez ici)

SEPTEMBRE 2012

Rouen : A la rentrée de septembre une association LGBT prend pied en Normandie. Ne restez plus seul(e) dans votre coin, découvrez ou approfondissez la pratique du Squash. A vous de jouer maintenant ! Rencontre avec Caroline la coordinatrice de l’antenne rouennaise… (voir article –  cliquez ici)

Caen : Une bonne nouvelle pour les Caennais… Après plusieurs mois de formations et de travail en équipe, la MDD (Maison des Diversités / Centre LGBT de Normandie) a reçu l’habilitation de l’ARS (Agence Régionale de Santé – préfecture de Santé) pour réaliser des TROD (dépistages rapides du VIH).. (revoir l’info développée – cliquez ici)

Rouen : Regain d’homophobie ? Agressions homophobes en série dans un environnement politique agressif. Un weekend noir sur Rouen. Les associations LGBT appellent à la vigilance. Selon les témoignages récoltés par l’association Gaynormandie et SOS Homophobie des agressions homophobes ont été constatées dans les rues de la ville de Rouen lors du week-end des 8 et 9 septembre dernier… (relire le reportage – cliquez ici)

Normandie : Une nouvelle association s’inscrit dans le paysage normand : Gay Sneaker Normandie. Une petite association mais qui devra rapidement se développer aux vues de ses ambitions. C’est aussi une association atypique que les normand(e)s n’ont pas l’habitude de rencontrer. Il faut bien avouer que le milieu « sneaker » reste encore assez confidentiel. L’articulation du fétichisme Sneaker avec une gaypride paraît sortir des sentiers battus… interview des fondateurs (cliquez ici)

OCTOBRE 2012

Normandie : changement dans les établissements LGBT de la région à Rouen, au Havre, à Flers : changement de propriétaires (WhyNot Café, le Phare), fermetures (Skyblock, Le-C).. revoir les news (cliquez ici)

Caen, Avranches, Rouen : Ce mardi 23 octobre 2012 comme dans 75 villes de France, une série de manifestations a été organisé pour s’opposer à l’ouverture des droits aux personnes Gays et Lesbiennes sur le mariage et l’adoption… reportage (cliquez ici)

Normandie : L’association Gaynormandie a changé de nom et se dénomme maintenant « Gay’T Normande« , un nom qui se distingue de votre site média. Un changement de nom adopté par les adhérent(e)s qui ouvre un nouvel horizon à ses actions. Une évolution qui ne change pas le fond de l’association : le même objet, la même écoute, la même solidarité, la même équipe. L’association LGBT, une des premières en nombre d’adhérents dans la région a été récemment mise en avant par les médias locaux sur de nombreuses questions comme le débat lié sur le mariage pour tous mais aussi sur l’homophobie et d’autres sujets plus discrets comme la trans-identité… quels objectifs pour cette association, quelle dynamique (cliquez ici)

NOVEMBRE 2012

Normandie : Il y avait des associations de loisirs, sportives, très généralistes mais en majorité masculine… la communauté lesbienne semblait assez noyée dans les associations créées par les garçons même si aujourd’hui elles prennent les rênes d’importantes associations normandes. Mais il faut bien l’avouer, il n’y avait plus d’association spécifiquement lesbienne dans notre région. C’était sans compter avec la force et l’expérience de Marilyne ainsi qu’une poignée de femmes avec le projet associatif « Le Jardin de Philamie« , une association lesbienne qui prend naissance pour toute la Normandie. Rencontre… (relire l’interview – cliquez ici)

Rouen : Cour d’assise de l’homophobie : entre 4 et 20 ans de prison…En 2009, Jérémy, un jeune homme de 25 ans, avait été sauvagement agressé sur un lieu de drague près de Rouen. Il était tombé dans un guet apens. Il avait été laissé pour mort avoir avoir été tabassé et brulé dans sa voiture. Procès à la Cour d’assise à Rouen du 12 au 16 novembre 2012… La justice a rendu son verdict dans le procès des trois agresseurs d’un jeune gay près de Rouen. Le crime homophobe a été reconnu par la Cour d’Assise… (relire l’article – cliquez ici)

DECEMBRE 2012

Sport : Qui ne s’est pas senti un jour rejeté par ses camarades lors des séances de sport à l’école… L’homophobie dans le milieu sportif, l’expression d’une différence, crée du rejet et isole un peu plus les personnes Gays et Lesbiennes désireuses de s’investir dans le sport et encore plus dans un sport collectif. La Fédération Sportive Gaie et Lesbienne (FSGL) ouvre sa neuvième antenne régionale en Normandie. Son rôle est bien de briser ce sentiment et d’ouvrir les esprits hétéros comme homos. Rencontre avec Caroline, déléguée régionale de la FSGL en Normandie… (cliquez ici)

Normandie / Paris : Les gays et les lesbienne de Normandie déterminent très bien l’année par leur participation à la manifestation nationale à Paris le 16 décembre 2012. Une marche pour dire oui à l’égalité. Les associations LGBT de Normandie étaient bien présentes… reportage et photos (cliquez ici)

 

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *