10 décembre 2016

A Rouen, le cinéma gay et lesbien s’affiche dans les salles

cinema-gay-gayviking(article publié le 10 septembre 2014)

Généralement les majors comme Gaumont, Pathé ou UGC diffusent rarement le cinéma gay et lesbien. Il faut dire que la fréquentation n’égale pas les super-productions américaines. Ainsi, la thématique  LGBT se retrouve le plus souvent dans de nombreux cinémas indépendants. A Rouen, le cinéma Omnia, rue de la république, fête ses quatre ans d’existence. Le cinéma gay et lesbien y a pris toute sa place. Les dirigeants de l’Omnia revendiquent une programmation très ouverte et libre. Ils n’ont pas hésité à s’allier avec l’association Gay’T Normande pour participer tout au long de l’année à des débats lors des projections à la thématique LGBT. De là à ce que la Normandie retrouve son festival gay et lesbien, il n’y a qu’un pas…

omnia-rouenRencontre avec Hervé Aguillard directeur de l’Omnia, Jean-Marc Delacruz programmateur de la salle ainsi que Florence Dodeman Présidente de l’association Gay’T Normande…

 

GAYVIKING : Après « Noor », « Free Fall » et bien d’autres, il y a actuellement à l’affiche « Boys Like Us », « Pride « et « Saint Laurent ». On a noté une quinzaine de films à la thématique LGBT cette année. Est-ce une année exceptionnelle pour le cinéma LGBT ?

L’Omnia (Hervé Aguillard et Jean-Marc Delacruz) : Oui et non…
Jean-Marc-Delacruz_programmateurLe cinéma LGBT appartient à l’histoire du cinéma. Il a été plus « underground » et moins direct dans sa thématique des années 30 aux années 60 (Jean Genet, Kenneth Anger, Cocteau, etc…).
Les 70’s aux USA et en Europe auront était déterminantes dans la création d’un cinéma plus ouvert sur les questions d’identité sexuelle et sociale (Fassbinder, Rosa Von Prauheim, Demy, etc…).
Avec l’apparition du Sida dans les 80’s, il prend une forme plus militante et commence à faire du bruit, mais il reste cependant très confidentiel.
Avec le mouvement du Queer Cinéma américain dans les années 90 (films plus directs – voir assez crus dans le traitement), un grand pas en avant est fait (Greg Araki, Rose Troche, Shu Lea Cheang, etc…).
On parle librement de bisexualité et de cinéma transgenre… dans tout leurs états : ce cinéma devient plus ouvert, plus naturel, moins « ghetto »…
Depuis le début des années 2000, le cinéma gay est partout. La nouvelle génération de cinéastes à beaucoup moins de problème avec la représentation de la sexualité et de l’homosexualité (Xavier Dolan, Christophe Honoré, Alain Guiraudie, etc…). La problématique LGBT est même parfois abordée dans certains films populaires, commerciaux, ciblant un public fortement hétérosexuel, et souvent avec beaucoup de finesse…
2014 n’est pas une année « exceptionnelle » : elle confirme que le cinéma dans sa diversité s’ouvre de plus en plus aux sujets de société, de mœurs et de sexualité… et c’est tant mieux.

Herve-Aguillard_directeurGAYVIKING : Est-ce le cinéma l’Omnia qui choisit la programmation des films LGBT ?

L’Omnia : Oui, nous assumons à 100% nos choix de films. A l’Omnia, nous aimons les idées et le mélanges des genres. C’est un choix revendiqué par rapport à de nombreuses salles qui ne programment pas (ou même qui ne veulent pas programmer) les films marqués LGBT. Nous sommes très « open » et la liberté d’expression prime avant toute chose dans notre approche du cinéma. Le cinéma vit avec son époque… et nous aussi !
Quelque part, c’est aussi un acte politique (si cela veut dire encore quelque chose…).

freefallGAYVIKING : Avez-vous déjà eu des réactions négatives de la part du public face aux films gay et lesbienne ?

L’Omnia : Non, nous n’avons jamais eu à entendre ou ressentir des réactions négatives. Notre public est un public très ouvert et très curieux. Ce qui nous rassure d’ailleurs. Les films qu’ils soient ou non estampillés LGBT s’inscrivent naturellement sur nos écrans. Après que quelques spectateurs soient « coincés » par rapport à leur éducation, leur morale ou leur sexualité, ne nous gêne pas… C’est aussi le rôle du cinéma de chambouler les consciences et de lancer des débats…

GAYVIKING : Quel sens donnez-vous à l’engagement de l’Omnia aux côtés de l’association Gay’T Normande ?

L’Omnia : C’est une association qui fait un très bon travail ! A l’Omnia, nous laissons souvent la parole à toutes les formes de minorités (sociales, sexuelles, etc…) et travailler avec Gay’T Normande est une évidence dans notre engagement culturel et idéologique.

easternboyGAYVIKING : Il y a longtemps, Rouen avait son festival du cinéma gay et lesbien. Le cinéma l’Omnia serait-il prêt à faire renaître cet événement ?

L’Omnia : C’est un projet qui nous tient à cœur car depuis le début nous avons envie de monter ici à l’Omnia un festival LGBT, ou même un week-end thématique avec des films, des rencontres, des débats… Mais cela demande beaucoup de travail et d’investissement humain et financier. Nous avons besoin d’être épaulés pour cela. Il faut aussi que la communauté gay et lesbienne soit motivée et se mobilise autour d’un tel événement… A vous de jouer les gars et les filles : nous vous attendons !

ligne-eauGAYVIKING : Que nous réserve les prochains mois dans les salles ?

L’Omnia : Beaucoup de films vont arriver sur nos écrans, avec un petit parfum « gay-friendly » : « Saint Laurent », « Lilting » , « Mommy » , « White Bird », ou encore « Love is the strange »…

GAYVIKING : Un dernier mot à ajouter ?

L’Omnia : Nous sommes des passionnés de cinéma avant tout. Que les films soient LGBT ou pas, nous n’avons pas de tabou et nous ne pratiquons aucune censure idéologique, sauf bien sûr si des films appelaient à la haine raciale ou sexuelle (mais de toute façon, nous ne les programmerions pas !). Nous sommes des gens très ouverts. Nous aimons les échanges d’idées et de personnes. Le cinéma permet de prendre de la hauteur. Nous avons conscience de la chance que nous avons d’être des passeurs de rêve et de réflexion. Nous ne revendiquons rien : sinon la liberté d’agir, de penser et de nous évader par l’image… Vive le cinéma !

 

sarah-courseL’association LGBT – Gay’T Normande

Quel partenariat ? depuis cette année, l’association Gay’T Normande participe avec le cinéma l’Omnia à des débats avec le public lors des projections des films gay et lesbien. L’association communique également sur le cinéma LGBT diffusé par l’Omnia notamment auprès de ses adhérents et sur les réseaux sociaux. Lors des séances, les adhérents de l’association bénéficient d’un tarif préférentiel.

florence-gaytnormandeGAYVIKING : Quel sens donnes-tu au partenariat que Gay’T Normande avec l’Omnia ?

Florence (Gay’T Normande) : Tout d’abord, je tiens à souligner l’enthousiasme qui entoure ce partenariat, un vrai travail d’équipe, une volonté partagée de faire connaître les réalisations cinématographiques sur le thème de l’homosexualité ! L’Omnia est classé Cinéma Art et Essai avec le label « Recherche et Découverte ». Cela permet la diffusion de beaux films LGBT très peu visibles ailleurs.

GAYVIKING :  … pourquoi est-ce si important cette visibilité cinématographique ?

Florence : C’est important pour lutter contre les discriminations, pour informer, pour comprendre que les personnes LGBT vivent les mêmes joies, les mêmes drames de la vie, comme n’importe qui.

noorGAYVIKING : Quel a été le film LGBT qui t’a le plus marqué dernièrement ?

Florence : le film LGBT qui m’a le plus marqué c’est NOORS, un film sur la transexualité ! Le sujet de l’identité est très peu abordé au cinéma et encore moins dans la vie de tous les jours . Un long combat est à mener pour que le parcours de ces personnes soient plus facile et qu’il y ait une vraie écoute, une vraie compréhension, enfin une vraie acceptation.

GAYVIKING : Il y a longtemps, Rouen avait son festival du cinéma gay et lesbien. L’association Gay’T Normande serait-elle prête à faire renaître cet événement ?

Florence : L’idée fait son chemin entre Gay’T Normande et l’équipe de l’Omnia. Cela demande beaucoup de préparation.

logo-gtnGAYVIKING : Comptes-tu prolonger ce partenariat avec d’autres cinémas de la région ?

Florence : Gay’T Normande ouvre toujours sa porte à toute proposition qui peut œuvrer pour le bien de tous.

GAYVIKING : Un dernier mot que tu aimerais ajouter ?

Florence : Je tiens à remercier particulièrement Benjamin, notre responsable communication qui ne compte pas ses heures de bénévolat pour que ce partenariat fonctionne. Enfin, je remercie Hervé Aguilard, directeur de l’Omnia, pour son professionnalisme, son dévouement à faire vivre ce bel établissement et à l’accueil qu’il nous réserve à chaque projection. Également Jean Marc Delacruz programmateur de la salle, pour ses convictions, son dynamisme et ses programmes formidables. L’amitié et notre ouverture aux autres nous réunissent, j’espère pour très longtemps. A vous maintenant de faire vivre le cinéma LGBT par votre présence !

 

Yellow cinema ticket illustration design over whitePour aller plus loin

Voir le site internet du cinéma l’Omnia (28, rue de la République à Rouen) (cliquez ici)

Voir le site internet de l’association Gay’T Normande (cliquez ici)

L’Agenda de GAYVIKING référence régulièrement la programmation des films LGBT diffusée en Normandie dans toutes les salles, petites et grandes, (cliquez ici)

A noter que le cinéma Le Lux à Caen organise également régulièrement des coopérations avec les associations LGBT : débats, avant-première… (lien ici)

film-saint-laurentA ne pas rater : Prochainement, le Cinéma l’Omnia organise le mercredi 17 septembre à 19h30 l’avant-première exceptionnelle du film  » Saint Laurent  » (sélection Cannes 2014) en présence du réalisateur Bertrand BONELLO et du comédien Gaspard ULLIEL

 

(photos : en « une » : film Free Fall – portraits : photos fournies par l’Omnia)

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *