À Rouen le Musée National de l’Éducation ouvre ses collections à l’histoire et aux questionnements LGBT

Article publié le 9 mai 2018

Le Musée National de l’Éducation basé à Rouen propose une visite des collections LGBT à travers les réserves du musée. Sur deux journées, les visiteurs auront accès à des lieux rarement ouverts au public.

Le Musée National de l’Éducation (MUNAÉ) est l’héritier du Musée pédagogique créé par Jules Ferry en 1879 et labellisé « Musée de France ». Sous l’égide du Ministère de l’Éducation Nationale le MUNAÉ est chargé de la valorisation scientifique, patrimoniale et documentaire des fonds liés à l’éducation scolaire et familiale.

Sur deux sites localisés à Rouen, en Normandie, le Musée conserve une collection de plus de 950.000 objets et documents relatifs à l’histoire de l’éducation, du 16e siècle à nos jours. Le Musée National de l’Éducation est en prise avec les problématiques contemporaines, notamment pour ce qui touche les plus jeunes.

Dans ce cadre, le musée organise, pour la première fois, une visite autour des collections sur le prisme de l’histoire des mouvements LGBT (Lesbien, Gay, Bisexuel, Transgenre). Pour Nicolas Coutant, directeur adjoint du Musée : « L’idée est d’interroger les collections du musée sur ce qu’elles peuvent dire de la relation entre éducation et homosexualité/bisexualité ainsi que sur les identités de genre. Il s’agit pour le musée d’une thématique nouvelle, qui nous semble fondamentale. »

À Rouen le Musée National de l’Education ouvre ses collections à l’histoire et aux questionnements LGBT

Pour ces journées de visite, la période étudiée va du début du XIXe siècle à nos jours, dans tous les contextes éducatifs : école, famille…

Les visiteurs auront ainsi accès à des lieux rarement ouverts à la visite. Nicolas Coutant ajoute : « Nous présenterons des travaux d’élèves anciens et récents, des manuels scolaires, des représentations figurées dont des photographies et des gravures anciennes, des campagnes de lutte contre le VIH, de la littérature jeunesse… ». Le plus souvent, on remarque que des échanges et des discussions s’engagent avec le public qui découvre les collections.

Le contenu de ces visites a été co-construit par le Musée avec le Centre LGBT Normandie ainsi qu’avec le Refuge, et le soutien de deux établissements scolaires (lycée professionnel Jean-Baptiste-Colbert de Petit-Quevilly et collège André-Maurois de la Saussaye).

À Rouen le Musée National de l’Education ouvre ses collections à l’histoire et aux questionnements LGBT
(extrait : « C’est ta vie ! » de Thierry Lenain, Benoît Morel, éditeur Oskar, 2013)

Ces deux visites sont organisées à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (le 17 mai) et de la marche des fiertés (gaypride) qui se déroulera à Rouen sous le nom de Normandie Pride (le 16 juin).

Le Centre LGBTI de Normandie a répondu très favorablement à cet événement. Géraldine Chambon membre du Centre LGBTI précise : « C’est l’occasion de constater qu’heureusement il y a des professionnel-le-s de l’Éducation qui ne sont pas aussi figé-e-s que ce que le Ministère de l’Éducation Nationale et celui de l’enseignement supérieur ont longtemps pu et laissent encore trop souvent  paraitre. Les choses évoluent lentement mais ça va dans le bon sens. » Et d’ajouter : « L’expo montre aussi comment les associations ont eu à combler un manque d’informations et de prises en charges des services publics, face aux besoins des LGBTI : informations sur les discriminations, santé, sexualité, famille… »

Fabien Gonzales de l’association Le Refuge pour la délégation Normandie considère « qu’il est fondamental d’éveiller les consciences des professionnels de l’éducation, ainsi que l’institution elle-même, notamment à cette ces occasions. Cela trouve tout son sens lorsqu’on relie ce projet aux interventions des différentes associations auprès du jeune public. »

Un Trésor National

Ces deux visites exceptionnelles pourraient en annoncer d’autres et probablement sur un projet sur le plus long terme. Pour Nicolas Coutant : « C’est le premier acte d’un travail qui s’étendra sur la durée, l’idée étant de continuer à travailler le sujet avec les partenaires du territoire. »

À Rouen le Musée National de l’Education ouvre ses collections à l’histoire et aux questionnements LGBT

Au niveau local, cet événement fait naître une réelle volonté de mémoire sur le thème des archives LGBTI.

A cette occasion, Géraldine Chambon du Centre LGBTI de Normandie précise que « L’intérêt cette première collaboration avec le MUNAÉ est de commencer à mettre en place des archives sur la vie LGBTI en Normandie, en parallèle du projet des Archives LGBTI qui démarrent à Paris, et espérons le en France.
C’est important que la transmission aux jeunes générations de l’histoire de nos luttes puisse avoir lieu, afin de comprendre ce qu’on vit aujourd’hui en tant que LGBTI. L’occasion est de montrer comment nos luttent évoluent, positivement, car oui nous sommes plus visibles. Il est indispensable de sensibiliser les jeunes et les adultes à l’existence du fait que les humains ne sont pas simplement des femmes et des hommes, blancs, cisgenres et hétérosexuel-le-s. »

Fabien Gonzalès du Refuge ajoute : « participer à ce qu’un fonds d’archives se constitue par ce biais est fondamental. Rappelons que ce que le musée fera entrer dans son fonds deviendra «trésor national ».

Comment participer aux visites du Musée :

« Peu importe le genre et l’orientation sexuelle – Découverte des collections LGBT du Musée national de l’Education »
Dates : le jeudi 17 mai à 18h et le samedi16 juin à 10h30 puis 11h45.
L’entrée est libre, gratuite et ouverte à tous (pas seulement au monde enseignant).
Lieu : Centre de ressources du Musée National de l’Éducation, 6 rue de Bihorel à Rouen (près de la place Beauvoisine)
Site web du MUNAÉ

(photos : Musée Nationale de l’Éducation)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *