18 octobre 2017

Interview : ADOS – nouvelle association au Havre

ados

(article publié le 16 janvier 2010)

On le sait… la nature a horreur du vide. Une petite bande de garçons et de filles a décidé de ne pas rendre aphone les revendications Lgbt dans la région havraise. Tel est la volonté de la nouvelle association ADOS pour le droit à une orientation sexuelle libre.

Rencontre avec son jeune président, Etienne…

Gaynormandie.com : Pourquoi avoir crée une nouvelle association alors qu’une association comme Homosphère existe déjà même si elle est en sommeil ? Quelle est la véritable plus-value de cette association ADOS, son orientation nouvelle ?

Etienne : J’ai été adhérent d’Homosphère pendant plus d’un an, j’y ai participé activement et je ne regrette rien. Mais Homosphère s’était donné beaucoup trop d’objectifs et ses adhérents ne cherchaient pas la même chose, du coup les énergies se sont dispersées et le résultat a parfois été décevant.

Contrairement à Homosphère qui à la fin faisait surtout des convivialités, l’ADOS est une association résolument militante. Dès sa création nous nous sommes concentrés sur quelques objectifs qui nous paraissaient prioritaires et avons tout de suite voulu nous adosser à une structure nationale (SOS Homophobie) pour ne pas partir de zéro.

logo_adosGaynormandie.com : Quels sont les objectifs d’ADOS ?

Etienne : Quitte à élargir notre champ d’action par la suite, nos objectifs sont la lutte contre les discriminations et celle pour l’égalité des droits des LGBT.
Nous adresser aux victimes d’homophobie et à ceux qui ont besoin d’écoute, de soutien ou d’informations est la première de nos priorités.
Ensuite il est plus que nécessaire d’agir en amont de ces discriminations pour faire changer les mentalités : c’est pour cela que nous irons à la rencontres des élèves et des profs de collège et de lycée afin de les sensibiliser.
Enfin nous devons continuer de nous battre pour l’égalité totale de nos droits : mariage, adoption… Bien sûr nous le ferons à notre échelle en interpellant nos élus à l’occasion des élections : les Régionales de 2010 par exemple !

Gaynormandie.com : Qui a eu l’initiative d’une telle naissance ? Peux-tu te présenter  ?

Etienne : L’association est née de la rencontre entre quelques personnes qui avaient contacté SOS Homophobie contre de violents propos homophobes tenus dans un lieu public havrais et quelques anciens d’Homosphère (dont moi).
Je peux paraître jeune pour un président d’association (je n’ai que 21 ans) mais je pense avoir déjà un peu d’expérience du monde associatif : je suis volontaire à AIDES depuis presque 3 ans et j’ai été administrateur d’Homosphère pendant un an. Sinon je suis étudiant en 2e année de droit et me réoriente actuellement vers une école d’assistant social.

ados2_gayGaynormandie.com : Combien d’adhérents êtes-vous ?

Etienne : Nous sommes une vingtaine d’adhérents, ce qui est déjà pas mal après seulement 2 mois d’existence. Les profils sont très variés : jeunes et moins jeunes, filles et garçons, homos et hétéros… Il y a même des parents homos et des parents d’homos. Cette richesse fait la force de l’ADOS car les parcours de vie des adhérents sont autant de conseils et de témoignages à apporter aux personnes qui vivent des situations similaires.

Gaynormandie.com : Vous avez rencontré d’autres associations normandes (à Caen par exemple) ou nationales ?

Etienne : Nous sommes l’association relais de SOS Homophobie au Havre : elle nous formera pour les interventions en milieu scolaire et nous chargera de nous occuper des cas d’homophobie dans la région, en échange nous lui rapporterons les témoignages que nous recevons afin d’alimenter son rapport annuel sur l’homophobie en France.
Nous somme également partenaire de SOS Suicide qui nous formera pour l’écoute téléphonique.
Nous n’avons pas encore pris contact avec les autres associations LGBT normandes mais nous allons le faire très prochainement à l’occasion de l’inauguration officielle de l’ADOS.

Gaynormandie.com : Quels sont vos projets à venir ?

Etienne : Nos principales actions (permanences et interventions en milieu scolaire) pourront commencer à la rentrée 2010 (le temps de recevoir les formations).
En attendant, le travail ne manque pas : faire connaître l’association, les demandes de subventions, prendre contact avec les collèges et lycées…
Très prochainement nous allons également envoyer un questionnaire aux candidats aux élections régionales puis publier leurs réponses afin de faire connaître leur opinion sur les questions LGBT.
Enfin nous préparons plusieurs événements pour le 17 mai, journée mondiale contre l’homophobie.

stonewall_gayGaynormandie.com :  Un commentaire sur la vie gay au Havre, quel regard portes-tu sur cette vie gay au Havre ?

Etienne : Récemment la presse havraise a publié une double page entière dont le titre était « le Havre gay, un monde invisible. » Je crois que cela résume bien la situation locale. Depuis la fermeture du QI (ndlr : bar gay au Havre) en cette fin d’année il n’y a plus que 2 saunas et une association : ni bar ni boîte homos. Or ces lieux sont indispensables pour maintenir un semblant de communauté, de solidarité, de vie… La situation générale des bars en ville et les sites de rencontres sur internet y sont pour beaucoup. Néanmoins je garde espoir car il y a une véritable demande dans cette ville de 200 000 habitants qui se veut métropole maritime internationale.

Gaynormandie.com :  Comment vous contactez ?

Etienne : – Adresse mail : ados76@orange.fr ;
– Blog : http://ados76.blogspot.com ;
Groupe Facebook (ici)

Nous travaillons actuellement sur la conception d’un site internet qui devrait voir le jour en début d’année. Enfin il sera également possible de nous joindre sur la ligne que nous ouvrirons.

10cmGaynormandie.com :  Un dernier mot ?

Etienne : Je souhaiterais inviter tous ceux qui se sentent concernés par cette cause à nous rejoindre pour agir ou tout simplement nous soutenir (un bulletin d’adhésion est téléchargeable sur notre blog). Longue vie à l’ADOS !

voir aussi page sur la vie gay au Havre sur gaynormandie.com (ici)

MISE A JOUR : NOVEMBRE 2010 : l’association ADOS n’existe plus au Havre, remplacée par un référent normandie (voir article ici)

 

A lire également

un commentaire

  1. flo

    je souhaite de tout cœur bonne chance à cette nouvelle association !
    les objectifs sont légitimes et le jeune président semble motivé !
    le havre doit compter dans le paysage normand.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *