13 décembre 2017

Agression homophobe à Dieppe


(article publié le 13 juillet 2010)

Le journal local, Paris-Normandie, révèle, dans une interview, une agression qui a eu lieu à Dieppe dans la nuit du samedi au dimanche 11 juillet 2010. La victime, Christian Merlhiot a été tabassé par quatre individus.

Christian Merlhiot, 47 ans, n’est pas inconnu. C’est un réalisateur de cinéma. Il était venu présenté son film « Le procès d’Oscar Wilde » sorti en avril 2010, un film au contexte homophobe de l’Angleterre victorienne. Il a tenu à témoigner et à faire voir son visage tuméfié pour ne pas passer sous silence les agressions homophobes. L’homophobie est toujours présente et violente, ne l’oublions pas.

Se promenant sur le pont Colbert à Dieppe… « Je rentrais à mon hôtel, avec mon ami qui me tenait par l’épaule, de la soirée d’ouverture du festival, à pied ». Quatre jeunes individus qui ont commencé à les insulter « copieusement« , les traitants de tous les noms et notamment « nous accusant de propager le Sida« . Christian Merlhiot demande aux jeunes d’arrêter leurs insultes … : « Je n’aurais pas dû… Trois d’entre eux ont alors couru vers nous. Ils m’ont pont_colbert_diepperattrapé et roué de coups. Ils ont cassé des cannettes de bière sur ma tête. J’ai perdu connaissance. ».

Son compagnon averti les secours qui prennent en charge Christian. Il est transporté aux Urgences, blessé à la tête et présentant de nombreuses ecchymoses. Il présente une trentaine de points de suture à la tête, « deux yeux au beurre noir, un hématome qui m’empêche de plier le genou, des contusions sur tout le corps ».

L’enquête de police a commencé afin de retrouver les agresseurs. Le réalisateur a tenu à ajouter qu’il se disait prêt « à revenir à Dieppe, qui est une ville où je viens souvent, où j’ai des amis ».

Mise à jour des infos le 22/07/2010 : Les trois jeunes agresseurs ont été interpellés. Après leur garde à vue, ils ont été relâchés sous contrôle judiciaire. Ils seront prochainement convoqués au Tribunal Correctionnel.

A lire également

12 commentaires

  1. didier

    Cela suffit il faut une loi spécifiquement pour lutter contre le délire homophobe qui prend racine en france .cela devient intolérable…il ne faut plus céder….je suis âgé et si je ne crains plus grand chose, j’ai peur pour mes frères et mes sœurs gays

  2. Frédéric R.

    C’est scandaleux! Je ne me souviens pas que les médias à Paris aient traité ce fait. Il faut se rendre à l’évidence, bien sûr que l’homophobie est toujours présente. Il faut noter quand même des progrès au niveau de la loi, encore faut il la faire respecter. Beaucoup de policier passe outre mesure! Le problème sera toujours si il n’y pas plus de solidarité et de fermeté de la part des gays. Il y a bien des professionnels de la justice et de la police qui sont gays, alors? on a encore peur de faire son coming-out? là aussi il faudrait que ça bouge! Ce qui pourrait faire bouger je pense ce sont des campagnes d’informations  par des messages diffusés à la télé et sur les affiches, il faudrait aussi des gens célèbres comme t^te de proue… Oh se sont pas les idées qui manquent mais les moyens… Faut se bouger le cul nom de dieu! En parlant de Dieu, le pape qui s’amène à Barcelone…Des gays ont fait appel sur Facebook, ce dernier à supprimé l’article annonçant une manifestation gays devant l’église où le pape se rendra! Ah elle est belle la France catholique! Frédéric, gay, Caen, 41 ans, hélas catholique.

  3. ataz

    ba moi je sui homo et mon voisin pompier et hetero  victime du tentative de viol suivi de menace de mort jai du mal a pige des homophobe qui veul se tape des mec 

  4. Fred

    Mise à jour de l’article (gaynormandie.om) : le 22/07/2010 : Les trois jeunes agresseurs ont été interpellés. Après leur garde à vue, ils ont été relâchés sous contrôle judiciaire. Ils seront prochainement convoqués au Tribunal Correctionnel

  5. franconville

    c’est vrai c’est une honte moi je tiens un bar brasserie de la violence ont en voit mais ils faut arreter les prejuges et la betises humaine pourquoi en veut on aux homo qu’ont les laissent vivre leurs vie comme ils ont envie et surtout que moi je peux dire que j’en cotoie dans mon bar ils et elles sont adorable vous avez raison je vous encourage faites valoir vos droit et si vous voulez vous rencontrer amicalement je vous ouvrent les portes de mon bar brasserie a gancourt st etienne 76220 tel 02.35.90.73.48 et merde aux imbecile qui ne comprendront jamais

  6. Martin

    Monsieur Merlhiot, ces trois ou quatre jeunes vous ont insulté, puis tabassé et humilié. C’est abominable. J’ai honte pour la France et notre région. J’espère que vous allez vous remettre de vos blessures rapidement et complètement. J’admire le courage que vous avez montré dans cette affaire.

    Est-ce que ces jeunes ont bénéficié d’une éducation en France ? Si c’était le cas, je considère qu’elle a échouée.

  7. laptiteblan

    Ce matin sur Inter, en ouverture du journal :  » Un chauffeur de bus agressé, 2 jours d’arrêt »…. Mais pas un moment sur l’agression de 2 lesbiennes à Montpellier, ni sur l’agression de Tarbes, ni sur celle de Dieppe. 2 poids 2 mesures ? Oui. On parle aux hétéros des agressions d’hétéros, on tait la souffrance des homos, ça devient énervant et c’est un euphémisme.

  8. walidtayaa@gmail.com

    Tant que la France officielle, les gens de la politique, les gens aux parlement, ne prennent pas des décisions efficaces et définitives contre l’homophobie, les choses demeureront ainsi… Il faut agir radicalement. Pour l’instant si ces gens continuent leur connerie et leur agression, c’est qu’il n’y a pas suffisamment de décisions pour les arrêter…Normal, ce n’est pas des gamins de banlieues… Les homos ? On d’en tape !

  9. JEAN CHRETIEN

    Une autre agression, cependant celle-ci est connue et a été rapportée par la victime aux policiers et médias, je sais que cela demande du courage, malheureusement c’est la seule façon de dissuader ce genre d’assaut envers les Gais. Il est dommage que la collaboration de la police soit absente ou presque, il faut que la justice puisse sanctionner, de plus obligatoirement rendre public les noms des coupables de ces gestes gratuits, ignobles et sauvages. Le fait qu’il n’y ait pas d’arrestation a pour effet d’encourager les attentats homophobes et la discrimination contre les GAIS. Seule l’application sévère de la LOI qui reconnait les DROITS de L’HOMME, aura raison de cette situation qui est très alarmante présentement.

    JEAN CHRETIEN

  10. flo

    encore un acte cruel, inqualifiable….
    ne vous y trompez pas la reconnaissance à l’égalité de tous et notamment des homosexuels avance et fait peur à la bêtise et l’ignorance !! alors « la bête immonde » à quelques soubresauts car elle sait qu’elle va perdre la bataille comme elle l’a perdu pour d’autres libertés !
    c’est bien pour çà qu’il est important de ne laisser passer sous silence, aucune de ces agressions !!
    bon établissent physique et moral à cet homme.

  11. alexandra delsart

    Ou on va avec les gens homophobes?
    Apres avoir lu le temoigne de ce monsieur, je sui
    Vraiment touchee. De plus en plus d’agressions cela devient 
    Tres grave  d’autant que nous sommes tous egaux. Et moi je
    Suis une fille qui est avec une fille. Ma copine et moi vivons 
    Da s l’angoisse de se faire agresser un jour. Qu’ont soit
    Homo,bis ou hetero on se doit de respecter les personnes des
    orientation sexuels. 
    J’espere qu’un jour on pourra dormir sur nos 2 oreilles. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *