04 décembre 2016

Calendriers : toutes les occasions sont bonnes pour se mettre à poil

calendrier-nu(article publié le 21 décembre 2013)

Les derniers mois qui nous séparent de la fin d’année nous offrent une tradition désormais bien rodée : les calendriers… mais pas ceux du facteur non, les calendriers qui nous font saliver en tournant chaque page.

Ces calendriers sont utilisés pour attirer l’attention du lecteur généralement pour une noble cause. Il en va de l’association du coin qui se cherche un moyen pour financer ses actions. Une autre qui a pour but de se faire de la publicité tout en participant à une œuvre sociale (et avouons-le… cet article sur GAYVIKING est une bonne occasion aussi).

A l’heure où chacun étale sa vie privée sur Facebook, sans état d’âme, quoi de mieux pour attirer l’attention que de se mettre à nu devant l’objectif puisque l’on n’a rien à cacher. Toutes les professions y passent : les pompiers, les rugbyman, les footballeurs, les ouvriers, les étudiants,… Dans le monde Gay et Lesbien, le plus souvent ces calendriers œuvrent pour la lutte contre le Sida ou contre l’homophobie. Une partie des bénéfices, sinon tout, est versée aux associations caritatives. Ces calendriers créent une mise en scène très réussie avec de beaux garçons (ou de belles femmes pour les filles) généralement sportifs mais pas toujours.

alpes4L’homme nu au naturel s’impose ?

Le calendrier des Dieux du Stade a commencé à être diffusé en 2001. La promotion du corps masculin a pris son essor début des années 2000 alors que pour les femmes le processus s’était déjà propagé depuis quelques années. La mise en avant du nu masculin s’est démocratisée. Des associations ont pris le relais mais pas avec des stars bodybuildées, ceux qui posent sont plus Monsieur/Madame toutlemonde. La vision naturelle du nu masculin ou du moins sa vision majoritaire (tout le monde ne va pas à la salle de sport 4 fois par jour) s’expose dans les calendriers. Et c’est tant mieux. L’homme nu au naturel s’impose dans les calendriers.

filles2Il ne faut pas oublier que ces calendriers n’existeraient pas sans le professionnalisme des photographes. Un calendrier qui fait parler de lui est un calendrier réussi, c’est une évidence, et c’est le plus souvent grâce au photographe et à sa mise en scène : le choix des couleurs, de la lumière, du décor. De grands photographes se sont faits une place dans ce genre de photographies comme François Rousseau ou Fred Goudon. Les photographes plus discret ou amateurs ont également pris le relais pour se faire un nom.

 

Voici un petit aperçu des derniers calendriers. Une nouvelle année à effeuiller sans modération…

 

Côté Français : Le calendrier du Club d’Aviron de Lyon Cluire : ils sont 12 rameurs à se mettre a nu.. Les Dieux de l’Aviron. Photographes : Capucine Lefevbre et Gaëtan Tollet. Calendrier à 15 euros dont 1,5 euros reversé à Willsport pour l’action humanitaire dans le sport. (photos ci-dessous de 2012, 2013 et 2014).

 

Côté filles – le calendrier des Ladies de Boitsfort (en Belgique) qui se déshabillent pour leur club de Rugby. Le calendrier vendu 10 euros permettra de financer leur voyage en Afrique du Sud et jouer des matchs amicaux contre les équipes locales. (pour avoir ce calendrier, contactez-les sur leur page Facebook ici)

 

Côté Anglais : le club d’aviron Warwick Rowers a beaucoup fait parler de lui cette année. Les bénéfices de ce calendrier iront à Sport Allies qui combat l’homophobie, en particulier à l’école. Il coûte 29 livres (36 euros).

 

Le calendrier des Gaillards Rugby à Paris : ils ne sont pas à poil mais en sous-vêtements ou tenues de Rugby. C’est Franck Weens le photographe qui a fait le shooting. Calendrier vendu 10 euros pour financer leurs actions – club de sport signataire de la charte contre l’homophobie – « club hétéro/homo : tolérance et solidarité ».

 

Le calendrier des Dieux de la Grimpe – des hommes pratiquant la grimpe se sont prêtés au jeu d’un calendrier pour aider une association Belge à participer au rallye de la Rose des Sables. Ces fonds seront ensuite reversés d’une part à une association « Enfants du Désert » qui soutient les enfants défavorisés du désert marocain, d’un point de vue médical et scolaire et d’autre part, à la recherche contre le cancer du sein. Le Trophée a également développé un volet « environnement » et met en place plusieurs actions afin de faire rimer rallye et écologie. Le calendrier 2014 coûte 15 euros (infos pour l’acheter ici)

 

Le calendrier des industries de Cholet (Maine et Loire) : des ouvriers de 12 entreprises locales se mettent à nu pour rendre sexy l’industrie et attirer les jeunes précise la Chambre Economique du Choletais. Ces calendriers sont diffusés via plusieurs réseaux et partenaires : les agences du Pôle Emploi, les agences d’intérim, les établissements scolaires, l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie 49, le Pôle Mode Grand Ouest et la Communauté d’Agglomération du Choletais.

 

Le calendrier des Dieux du Stade : chaque année, il fait partie du top 5 des ventes de calendrier. Dans l’édition 2014, les joueurs du Stade Français Paris posent nus avec leurs invités devant l’objectif de Fred Goudon : 40 photos en trois tons : Noir et Blanc, Or et Bleu. Mis en vente au prix de 28 euros

 

En Normandie, les étudiants en médecine à Caen se sont eux-aussi mis à nu pour diffuser un calendrier dans le cadre de la lutte contre le Sida (revoir article ici sur GAYVIKING)

Et si vous voulez découvrir d’autres calendriers plus adaptés à vos goûts… La libraire Parisienne Les Mots à la Bouche vous offre une panoplie de calendriers en ligne (cliquez ici)

 

BONUS

Enfin, après 2014, on regrettera le calendrier des Suisses Alpins… Chaque année, ils nous concoctaient un merveilleux calendrier pour promouvoir la région touristique des Alpes Suisse. 2014 est leur dernier calendrier. Mais pendant 9 ans, ils ont pu récolter près de 100.000 euros pour les associations caritatives. Vous pouvez avoir ce dernier calendrier sur leur site (cliquez ici – en anglais).

 Voici la vidéo d’au-revoir des hommes du calendrier…

 

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *