Transidentité, à la frontière des genres

Garçon ou fille. Beaucoup de personnes n’arrivent pas à se définir. Ne pas se reconnaître dans le sexe attribué à notre naissance, ce n’est pas une maladie. Il faut pouvoir l’accepter et que la société l’accepte également. Rencontre avec Allan qui met en place des groupes de paroles pour les personnes transidentitaires…