Costa Rica, le mariage pour tous à portée de mains

Article publié le 2 avril 2018


Au Costa Rica en Amérique Latine, Carlos Alvarado le candidat de centre gauche est sorti vainqueur des urnes ce dimanche à l’issue du second tour de la présidentielle. Il a remporté le scrutin avec 60% des voix face à son adversaire conservateur Fabricio Alvarado (homonyme).

Le débat sur « le Mariage pour Tous » était au centre des attentions de cette présidentielle. Carlos Alvarado, le candidat élu, s’est dit favorable au mariage des couples de même sexe. Son opposant était farouchement contre.

En janvier 2018, l’IDH, la Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme avait encouragé les pays d’Amérique latine a légiférer en faveur de l’union des couples homosexuel(le)s. La décision de la Cour avait lancé un débat sur cette avancée et le contexte de la Présidentielle a été comme une caisse de résonance du débat. 

Le nouveau président a 38 ans et sera investi en mai prochain. Il devra trouver une solide majorité pour faire approuver le Mariage pour Tous au Costa Rica.

Le mariage des couples de même sexe est aujourd’hui autorisé en Argentine, Brésil, Colombie, Mexique, Uruguay.

En savoir plus sur Libération et LeMonde

[blog style= »def » cols= »2″ display= »category » category= »792″ posts_per_page= »7″ offset= »0″ pagination= »no »]
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *