22 septembre 2017

Défilé réussi pour la gaypride 2009 à Rouen

gaypriderouen2009_231

(article publié le 20 juin 2009)

La gaypride de Rouen s’est déroulé le samedi 20 juin 2009 dans les rues de Rouen. Le départ a été donné vers 14h30 place St Sever et a remonté la rive gauche pour franchir la Seine et  arriver place de l’Hôtel de Ville pour enfin terminer rue Jeanne d’Arc et place de la Cathédrale.

La gaypride 2009 a été organisée pour la première fois par la nouvelle association LGBT, HOMOGENE qui a pris la suite de l’association Le Collectif Comme Ca en sommeil depuis plus d’un an. Le mouvement a été soutenu par de nombreuses associations syndicales, politiques et associatives comme AIDES, toujours au rendez-vous, la CFDT, l’association Contact, la FIDL, JC, Les Enfants Arc-en-Ciel, le MRAP, le NPA, le PCF, le planning familial, l’UEC et l’UNEF. Les établissements LGBT n’étaient pas en restes car les deux principaux, le bar XXL et le bar Le Tenden’s étaient de la partie avec deux beaux chars. On a pu également apercevoir l’association bas-normande des gays, lesbiennes sourds de Normandie, l’AGLSN.

La manifestation a rassemblé environ 300 personnes, moins que les années précédents mais c’était la première gaypride de la nouvelle structure et cela fut une réussite dans la bonne humeur et en musique. A chaque char son ambiance.

71925679affiche-gay-pride-2009-jpgLors de l’arrivée du cortège devant l’hôtel de ville, l’adjointe au Maire de Rouen, Hélène Klein est venue apportée son soutien et a prononcé un discours. La foule a néanmoins été déçue de l’absence de Mme le Maire, Valérie Fourneyron. Elle a confirmé le souhait  de mettre en place rapidement une cérémonies de PACS à la Mairie, même si elle a reconnu un petit retard à l’allumage. Cela reste donc un engagement de la municipalité. Bientôt les premières cérémonies. L’adjointe chargée des luttes contre les discriminations a également confirmé la reconnaissance dans les cérémonies officielles de la commémoration des déportations de la déportation homosexuelle.

Un autre moment fort du défilé a été la minute de silence (même plus de deux minutes) rue Jeanne d’Arc en mémoire aux victimes du SIDA et des actes homophobes. Une minutes respectée où les participants se sont assis sur le sol pour marquer la solennité du moment.

Un seul petit incident aura pu venir ternir le défilé quand un petit groupe de jeunes extérieur à la manifestation est venus prendre à parti un manifestant lui reprochant son orientation sexuelle vers la fin du cortège. Ce dernier, épaulé par d’autres personnes qui défilaient, ne s’est pas laissé faire… l’union faisant la force. On voit bien toujours et encore que rien n’est gagné face à l’homophobie. Le combat continue.

La neuvième édition fut donc très festive mais aussi très revendicative. A l’occasion du 40ième anniversaire des incidents au bar gay de Stonewall (à New-York) qui a fécondé les manifestations à travers le monde, la gaypride rouennaise avait pour slogan : « 1969 – 2009 : fièr-e-s de nos luttes, à quand l’égalité réelle ! » et « 1969-2009 : 40 ans de luttes et maintenant ? ». Cette gaypride s’apparente comme le premier acte fondateur de la nouvelle association LGBT Rouennaise « Homogène ». Son ambition n’est pas de s’arrêter à la gaypride mais d’aller encore plus loin notamment par des moments de convivialités.

Voir toutes les photos de gaynormandie de la gaypride (cliquez ici).

A lire également

2 commentaires

  1. Katy

    Pretty cool post. I just came across your blog and wanted to say
    that I have really liked browsing your posts. In any case
    I’ll be subscribing to your feed and I hope you write again soon!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *