17 novembre 2017

Dieppe : prison ferme pour l’agression homophobe de Christian Merlhiot


(article publié le 16 février 2011)

En juillet 2010, le cinéaste Christian Merlhiot a été victime d’une agression homophobe avec son compagnon à Dieppe en Seine-Maritime (rappel de l’info ici sur gaynormandie).

Le Tribunal Correctionnel de Dieppe vient de condamner un des agresseurs âgé de 19 ans. Le tribunal l’a condamné à 3 ans de prison dont 26 mois fermes et deux ans de mises à l’épreuve avec 5.600 euros de dommages et intérêts à Christian Merlhiot et 450 euros au Collectif Contre l’Homophobie qui s’était s’était porté partie civile.

Christian Merlhiot ainsi que Le Collectif contre l’homophobie ont exprimé leur satisfaction car l’homophobie comme circonstance aggravante a bien été retenue.

Les autres agresseur (un majeur et deux mineurs au moment des faits) sont jugés séparément (à suivre…)

Rappel des faits : Christian Merlhiot se promenait sur le pont Colbert à Dieppe… « Je rentrais à mon hôtel, avec mon ami qui me tenait par l’épaule, de la soirée d’ouverture du festival, à pied ». Quatre jeunes individus qui ont commencé à les insulter « copieusement« , les traitants de tous les noms et notamment « nous accusant de propager le Sida« . Christian Merlhiot demande aux jeunes d’arrêter leurs insultes … : « Je n’aurais pas dû… Trois d’entre eux ont alors couru vers nous. Ils m’ont roué de coups. Ils ont cassé des cannettes de bière sur ma tête. J’ai perdu connaissance. ».

Son compagnon averti les secours qui prennent en charge Christian. Il est transporté aux Urgences, blessé à la tête et présentant de nombreuses ecchymoses. Il présente une trentaine de points de suture à la tête, « deux yeux au beurre noir, un hématome qui m’empêche de plier le genou, des contusions sur tout le corps ».

A lire également

un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *