03 décembre 2016

Gay et motard

gay-motard-gv1(article publié le 11 janvier 2014)

Amateurs de sensations, désirs de libertés et de balades. Si vous êtes gay ou lesbienne et que vous êtes motard, sachez qu’il existe un groupe fait pour vous le Gai Moto Club (GMC). Alors… prêt pour une virée ? Rencontre avec Frédéric son Président.

 

GAYVIKING : En quoi consiste le Gai Moto Club ?

Frédéric : Créé il y a trente ans, le Gai Moto Club est la première association gaie de loisirs apparue en France. «Association loi 1901» sans but lucratif, le Club rassemble des motards gays et des motardes lesbiennes, pour effectuer des balades en groupe à moto sur les routes de France et d’Europe.

gay-motard2Qu’elles soient prévues sur une journée, un week-end ou une semaine entière, ces balades permettent d’abord de partager des moments de convivialité entre des motards gays : à l’occasion des pauses café, des déjeuners, et des visites de sites ou de monuments. Le Club accueille tous les motards gays qui souhaitent rouler en groupe, quels que soient la cylindrée de la moto (à partir de 125 cm3) et l’ancienneté du permis. Il s’agit de partager ensemble le plaisir de piloter une moto en toute sécurité. Enfin, les itinéraires des balades sont exclusivement conçus à l’initiative des adhérents : c’est la spécificité de notre association qui offre à chaque motard la possibilité de s’investir à tour de rôle pour perfectionner sa conduite et celle des autres.

Le GMC est également un des membres fondateurs du « Gay and Lesbian Motorcyclists of Europ » (GLME) qui regroupe, depuis 25 ans, quatorze clubs de motards gais et lesbiens, issus de huit pays européens. Le Club participe aux rassemblements annuels, c’est-à-dire les deux « camps GLME » : le WE de l’Ascension et la dernière semaine d’août. Pour chaque camp, c’est un club différent qui reçoit les autres clubs membres du GLME.

En 2014, le GMC organise le camp d’été, qui aura lieu dans le Périgord en Limousin, à proximité de Brive-la-Gaillarde.

 

GAYVIKING : Vous êtes nombreux ? Vos adhérents recouvrent-ils tout le territoire national ou seulement quelques régions ?

gay-motard3Frédéric : Aujourd’hui, le Gai Moto Club regroupe 130 adhérents habitant au nord de la Loire : en Normandie, en Ile-de-France, dans le Nord, à l’Est et dans le Centre. Le siège du GMC étant à Paris, le Club a constitué des antennes régionales dont une en Normandie. Les adhérents normands du GMC organisent des balades d’une journée en Normandie, mais ils rejoignent aussi les sorties motos organisées par les autres adhérents du Club : balades inter-régionales, week-ends et camps.

 

GAYVIKING : Y a-t-il des femmes dans votre association ?

Frédéric : Oui, le Gai Moto Club compte aussi des motardes qui savent s’investir dans la vie du Club. Nous avons déjà eu récemment une vice-présidente au sein du bureau !

 

gay-motardGAYVIKING : Quelle est la place des actions militantes gays dans votre association ?

Frédéric : Le GMC défend les valeurs LGBT en ouvrant, depuis plus de vingt ans, le défilé de la Gay Pride à Paris, ainsi que ceux aussi des autres villes, telles que Lille ou Metz. Les motards gais sont prêts, cette année, à ouvrir la Gay Pride de Rouen ou de Caen : tout dépendra des dates …

A Paris, le GMC est un acteur reconnu de la communauté LGBT. Nous organisons nos réunions sont organisées dans les lieux emblématiques du Marais : le bar du Cox et le restaurant du Gai Moulin. Le Club participe chaque année au printemps des associations gaies. Le GMC est aussi adhérent du centre LGBT, où nous avons tenu notre assemblée générale en décembre 2013. Enfin, le GMC a appelé ses adhérents à rejoindre les manifestations en faveur du mariage pour tous.

 

logogmcGAYVIKING : Comment se passe une sortie type de randonnée moto ?

Frédéric : Ce sont les adhérents du GMC qui organisent eux-mêmes les balades (et non des randonnées !) à moto. Lors de la balade, les organisateurs constituent des groupes de 10 motos. Chaque groupe est encadré par un leader placé en tête, c’est lui qui conduira le groupe, et par un serre-file qui occupera la dernière place pour s’assurer que personne ne se perde.

Avant le départ, le leader rappelle les consignes de sécurité à respecter : rouler en quinconce, respecter les distances de sécurité, vérifier que celui qui est derrière soi suit bien l’itinéraire… En effet, il n’est pas question de se retrouver, comme dans certains clubs hétéros, à devoir ramer toute la journée pour rattraper tout le monde ! Au GMC, on roule pour le plaisir et non pas pour savoir qui a la plus grosse… moto !!!

Les itinéraires sont en général conçus sur des routes à l’écart des grandes circulations automobiles. Il s’agit le plus souvent de routes touristiques ou remarquables pour leurs points de vue et perspectives. Et les arrêts peuvent être aussi l’occasion d’effectuer une visite culturelle d’un site ou d’un monument.

 

GAYVIKING : Quels sont vos projets de sorties dans les mois à venir ?

Frédéric : Cette année, notre projet majeur est le camp GLME d’été dans le Périgord en Limousin, à proximité de Brive-la-Gaillarde. Pour recevoir 200 motards gais venus des quatre coins d’Europe, nous préparons une douzaine d’itinéraires de balades quotidiennes, qui font 200 à 300 km chacune. Le but est de faire découvrir des parcours très intéressants, tant du point technique pour la conduite de la moto que sur le plan touristique.

Au cours de la saison 2014, c’est-à-dire de mars à novembre, nous avons prévu d’organiser, tous les mois, une balade d’une journée et un week-end moto de deux jours ou plus. Les destinations sont variées : soit on reste dans nos régions de Normandie, du Nord et de l’Est ; soit on part plus loin vers le Morvan, le Jura ou encore en Touraine.

Encore une fois, tous ces projets seront organisés exclusivement par les membres du Club.

 

gay-motard4GAYVIKING : En dehors du monde LGBT, est-ce que vous prenez position sur la politique routière à destination des motards ?

Frédéric : Le GMC défend non seulement les valeurs LGBT, mais aussi les valeurs motardes. Notre Club est l’une des associations adhérentes de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC). Ce grand mouvement de motards français affiche une réelle ouverture d’esprit et a, de longue date, adopté une attitude gayfriendly.

Aux côtés de la FFMC, nous participons à la défense des motards face à la politique routière de l’Etat qui reste, quels que soient les gouvernements, empreinte de reflexes anti deux-roues motorisés. C’est pourquoi, nous soutenons toutes les manifestations contre cette politique anti-motards.

Avec l’Association pour la Formation Des Motards (AFDM), qui est une autre association adhérente de la FFMC, nous améliorons la conduite moto. En effet, l’AFDM propose des stages de perfectionnement individuel que peuvent suivre tous les GMCistes qui en ressentent le besoin, qu’ils soient novices ou anciens motards.

 

gay-motard6GAYVIKING : Côté clin d’œil, on dit souvent que l’uniforme attire… trouvez-vous que « l’uniforme » de motard augmente vos chances de séduction ?

Frédéric : Le GMC n’est pas un club de fétichistes du cuir. Il existe d’autres associations pour cela !

Chacun s’équipe avec la matière qu’il veut et qui lui convient, du moment que les vêtements répondent aux critères de sécurité de base de tout motard, à savoir : aucun élément du corps ne doit rester nu (même par grande chaleur) ; les matériaux doivent offrir une grande résistance à l’abrasion ; les vêtements, comme les chaussures ou les bottes, doivent être renforcées par des protections dures pour protéger le corps.

Il est vrai que selon les matières et les formes choisies, le motard sera plus ou moins excitant, tant pour les automobilistes que pour les autres motards …

 

gay-motard7GAYVIKING : Un dernier mot à ajouter ?

Frédéric : Tous les motards gays qui souhaitent nous rejoindre sont les bienvenus, du moment qu’ils sont détenteurs d’un permis moto et qu’ils roulent sur une moto entretenue. Peu importe le nombre d’années de permis et la cylindrée de la moto, du moment qu’on est prêt à vouloir rouler en groupe et à respecter les règles de sécurité, le GMC est une occasion formidable pour découvrir de nouvelles routes, perfectionner sa conduite et connaître aussi de nouveaux amis !

 

CONTACTS GAI MOTO CLUB (GMC) :

Site internet : www.gmc.asso.fr

Région Ile de France – Bureau national et son Président, Frédéric au 06 83 56 38 78 – mail : contact@gmc.asso.fr

Région Est – Serge – 06 73 17 80 94 – est@gmc.asso.fr

Région Nord – Philippe – 06 72 82 35 13 – nord@gmc.asso.fr

Région Ouest – Frédéric – 06 83 56 38 78 – contact@gmc.asso.fr

Pour la Normandie : mise à jour : septembre 2014 : l’antenne « Normandie » n’est plus active, mais vous pouvez vous adressez à l’antenne de Paris-Ile de France

 

AILLEURS :

Il existe également un club de moto gay et lesbien pour le Sud de la Loire : Ama Moto (Association Motocycliste Alternative) : www.ama-moto.com

Et dans l’ouest à Nantes, une autre association gay moto existe : GM44 – Gay Moto 44 : www.clubgm44.sitew.com

 

A lire également

2 commentaires

  1. Philou

    Super site ! merci à toutes et tous pour vos infos très utiles.

    Philou

  2. Gérard

    Bravo pour cette page spéciale Normandie du GMC …
    bien faite et a jour. …
    bizzz au délégué régional. ..
    gege un ancien président …actuellement au Vietnam.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *