17 août 2017

  • Forum

Gaynormandie 10 ANS (2002-2012)

gn1

(article publié le 1er mars 2012)

Il était une fois un soir très tard de février 2002. En rentrant chez lui après une soirée dans un bar gay à Rouen, un garçon se demandait s’il y avait d’autres lieux pour lui dans sa ville. Il voulait savoir ce qui se faisait ailleurs en Normandie et rompre l’isolement de quelques-uns. En discutant avec d’autres gays du coin en virtuel sur la Toile ou en réel, il ne savait pas trop quoi répondre quand on lui demandait où les garçons pouvaient sortir…

Le commencement…

Le lendemain de cette nuit là, avec un traitement de texte très basique, il créa un petit répertoire avec quelques adresses locales qu’il connaissait. Il se documenta. Il consulta ici ou là… son inventaire prenait forme. D’abord une page, puis deux… et il se prit au jeu. Il se dit qu’il pourrait mettre l’info sur le Net afin que chaque internaute puisse la consulter librement. L’intérêt était de centraliser le référencement des lieux et d’assurer les mises à jour afin d’éviter d’aller chercher les infos partout et donc nul part…

bilan_gay_normandie21Puis il fallait trouver un nom, simple et court. Comment parler de la vie gay à Rouen aux internautes. C’était évident et tout simple : gayrouen. Mais les lieux gays qu’il avait recenser ne s’arrêtaient pas à la ville aux cents clochers. Il avait trouver d’autres lieux à Caen, Évreux, Le Havre ou même Deauville… même s’il ne comptait pas référencer toutes les communes de sa région.

gnbanUn logo bleu et orange…

La semaine qui suivie, il demanda à son meilleur ami infographiste de lui créer un logo simple avec deux couleurs qu’il aimait bien : le bleu et l’orange. Il voulait un bloc soudé mais différent. Il souhaitait la même identité visuelle pour chaque ville. Après plusieurs essais, il avait trouvé et validé son logo quelques jours plus tard ainsi que le nom de son site… ou plus exactement ses 2 sites web.

Il se documenta sur le web pour savoir comment créer un nom de domaine et transférer ses pages créées sur son traitement de texte vers l’immensité du réseau web. Finalement, il décida de réserver un nom de domaine : www.gayrouen.com pour faire un essai et voir comment cela fonctionnait.

gn2Le 1er mars 2002

La mayonnaise prenait. Hormis les nombreux plantages de son ordinateur et de word pour créer une page web, le résultat était intéressant. Mais il trouvait bizarre d’afficher des informations sur les villes de Caen ou Évreux ou du Havre sur une page qui s’appelait gayrouen. C’est ainsi qu’il décida de créer des sous-domaines comme gaycaen par exemple pour la ville de Caen et pour les autres villes, il réserva néanmoins un autre nom de domaine : www.gaynormandie.com. Il pensait que celui-ci ne resterait qu’un  site fourretout pour le reste de la Normandie… au cas où.

Tout était prêt : Rouen, Caen et le reste. La mise en ligne du site ou plus exactement des sites furent publiés officiellement le 1er mars 2002.

gn4Quid du  site fourre-tout…

Il renvoya l’info et les adresses web aux internautes intéressés. Le premier mois, le site n’affichait qu’une vingtaine de visiteurs par semaine. Mais très vite le référencement des sites s’améliorait. Hormis quelques propos homophobes d’internautes en manque de capacités intellectuelles, le retour et les échanges avec les internautes était très positif. Ils l’aidèrent à enrichir les sites web de nombreuses informations pouvant être partagées par tous : les commerces, les plages, des bouquins à lire, le cinéma ou des rendez-vous à ne pas manquer…. Une vraie participation de la part des internautes !

Assez vite la fréquentation augmenta. En juin 2002 : 4.000 visites par mois.

gnf2Création d’un forum…

A l’été 2002, il proposa aux internautes d’échanger sur le site en créant un forum. Comme il ne connaissait rien à la technique web. Il en était toujours au logiciel de traitement de texte (« faites enregistrer sous – pages web« ), c’est lui-même qui recevait les interventions des uns et des autres par mail et les mettait en ligne… évidemment, l’affichage n’était pas instantané. C’était d’ailleurs assez frustrant pour l’internaute et fastidieux pour le webmaster. Il utilisera le même procédé quand il mettra en place des PA (petites annonces) sur le site. Un enfer à gérer à ce moment là !

gn3

Entre l’été 2002 et fin 2004, les sites Internet s’installent progressivement sur la toile même s’ils ne faisaient pas un carton en terme d’audience (toujours entre 4000 et 5000 visites par mois), mais la ligne éditoriale s’enrichit et s’affirma. Au-delà du simple référencement des établissements Gays et Lesbiens de la région, le garçon n’hésita pas à donner son avis et cela ne plaisait pas toujours… mais vraiment pas. C’est une des raisons pour laquelle il choisira de ne pas se mettre en avant sur le site. Sans compter qu’il n’y avait pas que le web dans sa vie. Il devait prendre soin de son amoureux. Car le garçon aimait un autre garçon depuis quelques années… et ils avaient des projets ensemble. Son amoureux le soutenait et c’était important pour lui.

Qu’importa les critiques, il continua. Il savait que les internautes continuèrent de lire le site et ses infos. Justement, les infos. Il commença à publier quelques nouvelles sur les établissements et les associations. Une rubrique « actualité » fut créée. Au début, les infos étaient spartiates mais il y prenait goût… et cela lui plaisait.

Une réunification avant l’heure…

gn5

Fin 2004, le site, à l’origine fourretout, gaynormandie commença à prendre le dessus en terme de fréquentations sur ses deux frères gayrouen et gaycaen. Mais le « travail » devenait lourd. En effet, c’était relativement fatiguant de gérer des pages d’accueil différentes pour les trois sites ainsi que les trois hébergements de façon simultanées. C’est pourquoi le papa webmaster décida de fusionner l’ensemble en une seule identité unique « Gaynormandie » (c’était la réunification avant l’heure !).gn6

A partir de 2005, la réorganisation du site réunifié Gaynormandie s’accélère. Une nouvelle architecture du site apparaît avec des « menus » plus modernes et conviviaux ce qui facilita la navigation des internautes sur le site. De même la rubrique « actualité » se renforça avec l’apparition d’interviews des responsables associatifs et  des patrons d’établissement LGBT de la région ainsi que des dossiers spéciaux sur l’homophobie ou la santé. La dimension régionale du site était désormais clairement affirmée. Des nouvelles rubriques apparaissaient comme l’aide juridique auprès d’internautes où un juriste bénévole avait accepté de répondre aux questions des lecteurs… Fin 2005, le site afficha 10.000 visiteurs par mois.

gaynormandie-janv20062gaynormandie-avril2006-infoDébut 2006, Gaynormandie mit en ligne une version 4 avec un nouveau « menu » sur le côté gauche et la page d’accueil était présentée comme un magazine : une nouvelle « une » chaque mois avec son  sommaire en dessous. Mais cette version très réussie, esthétiquement parlant, causa un problème majeur au site. Une erreur technique sur l’encode des pages du menu anéantira le référencement de Gaynormandie par la plupart des moteurs de recherches. La fréquentation retombera à 7.000 internautes par mois.

Une pause salutaire en 2006…

Cinq mois plus tard, en mai 2006, fatigué, le webmaster fait une petite pause technique sans remettre à jour le site. Il préféra se contenter d’y tenir son blog. Le site Gaynormandie hiberna pendant trois mois.

Eté 2006, c’est le réveil ! La fréquentation a tout naturellement chuté (3000 visiteurs par mois) mais cette pause fut salutaire et ressourça le garçon…

gaynormandie-interactifEntre temps, les techniques web progressent sur le site. Un pack de « code » en licence libre est trouvé pour créer une plateforme de forum autonome à l’essai en mai 2004. Ainsi, adieux les interventions par mails mises à ligne directement par le webmaster sur le vieux forum. Les internautes peuvent créer leur propre profil et inter-agir sur le site par des fils de discussions de façon très fluide… mais cette nouvelle technique étant encore nouvelle, une erreur de manipulation lors d’une mise à jour effaça totalement les premières données de ce forum interactif en juillet 2006. Suite à cet incident, très fâcheux pour les internautes, la sécurité de l’hébergement de Gaynormandie fut renforcée par des options de sécurités plus avancées. Le forum de Gaynormandie fut donc réinstallé fin juillet 2006.

En décembre 2006, Gaynormandie retrouva sa fréquentation de 2005 avec 10.000 visiteurs chaque mois.

L’information, thème central…

image_accueil_homophobie200image_accueil_1erjuin07A partir de 2007, l’information devient le thème central de Gaynormandie. De nombreuses interviews sont réalisées ainsi que des articles et des reportages sont mis en ligne. Le volet « magazine » du site prend de l’ampleur et suscite encore plus d’intérêt. Lors des élections législatives de 2007, Gaynormandie interrogea 93 candidat(e)s et c’est 30 hommes et femmes politiques qui répondent aux questions de Gaynormandie sur les 5 départements normands.

Mais le site est toujours construit avec un logiciel de traitement de texte. En contrepartie de la fébrilité du rendu et de la mise en page. Gaynormandie décide de mettre en avant l’image. Fin 2007, le site Gaynormandie est de nouveau présenté comme une page magazine avec ses couvertures de coverboys et son sommaire.

gn2012La révolution avec la version 5…

Il faudra attendre février 2009 pour que la version n°5 du site révolutionne Gaynormandie. Une version très dynamique et fluide où les contenus sont mis en avant et les interactions avec l’internaute deviennent possibles. C’est cette version qui perdure à ce jour…

Dix ans après sa création en 2002 l’aventure continue… et au-delà…

gnf44416Le forum LGBT est devenu une plateforme régionale de discussion et de partage au-delà de la Normandie. De nombreux internautes des autres régions de France s’inscrivent et échanges sur ce forum LGBT, ouvert à tous. C’est sur ce forum que les internautes de gaynormandie inventeront le sigle « GN » pour parler de leur site web.

20022012

Aujourd’hui en 2012 : Gaynormandie fête ses 10 ans…

Chaque mois 25.000 internautes surfent sur le site et visualisent 125.000 pages.

« Si on m’avait dit un jour de mars 2002 que Gaynormandie aurait eu cette vie là, je ne l’aurai pas cru. Beaucoup de choses accomplies avec Gaynormandie. De belles rencontres aussi. Beaucoup de bonheurs mais, bien entendu, comme dans la vraie vie, des déceptions aussi… Finalement, Gaynormandie n’est pas si virtuel que ça… Merci à tous les lecteurs »
Fred… le garçon

Merci à Christian, Marc… et aussi à Alain, Alexis, Arnaud, Clément, Florence, François, Laurent, Nathalie, Patrick, Pierre, Stefan, Sylvain, Thierry, Yves pour leur collaboration à Gaynormandie et à beaucoup d’autres aussi pour leur aide dans l’information.

Merci également aux associations LGBT de Normandie, aux patrons d’établissements de la région, aux acteurs locaux, aux hommes et femmes plus ou moins anonymes qui ont bien voulus se prêter au jeu des interviews et des reportages.

MERCI

(cliquez sur les photos de cette page pour faire défiler le diaporama…)

gn8 image_accueil_17juin07 gn9 gn7 gaynormandie-novembre2007 image_accueil_oct2007 gnf9 gn11 gn12 gn13 gn14 gn15 gn16


 

 

A lire également

13 commentaires

  1. Harold

    Bravo pour ce site et e forum associé qui permettent d’avoir des infos sur ce qui se psse ne Normandie chez les Gays. Merci !

  2. marc

    Un bon anniversaire à Gay Normandie de la part de Lorraine Gay.
    Lorsque je lis cet historique, je ne peux que faire le rapprochement avec notre site lorrain dont l’histoire (commencée en 2000 ;-)) présente de très nombreux points communs… Un démarrage sur Metz (Metz Gay) puis extension sur les 4 départements lorrains en 2004… Initiative individuelle qui devient collective… Moments de découragement alternant les moments d’excitation…
    Entre la Lorraine et la Normandie… Finalement, il n’y a que la France qui nous sépare !
    Bravo Fred et bon courage pour la prochaine décennie.
    Marc de Lorraine Gay

  3. mercredi

    Beaucoup moins présent sur le forum, je ne manque pas de venir faire un tour sur ton site de temps à autre, Fred. Je suis vraiment heureux du chemin parcouru par GN et je lui souhaite un très bel anniversaire ! Dix ans, l’âge de la raison est déjà passé depuis belle lurette ; que vienne maintenant celui de l’adolescence et le plaisir… de durer dix ans de plus (au moins !) !

  4. Pierre-Véro - Yves

    Bravo Fred et quel courage, quelle ténacité ! Je suis admiratif, d’autant plus que le résultat allie charme(s), légèreté, gravité, infos sérieuses et pas sérieuses, dans un équilibre texte/photos de belle qualité et dignes des grands pros. Tu peux être fier de toi et de ce que tu as fait !
    Que Gaynormandie dure ! Bises !

  5. michel hauguel

    Bravo a toi et bon courage pour les 10 ans a venir

    Notre reprise du sauna marche pas mal grace a toi Merci de toute tes infos. Michel Jean Marie

  6. mikkau

    félicitations et merci Fred je suis souvent présent sur le forum (bon oui pratiquement tous les jours) j’aime beaucoup ce que tu as créer en faite quand je suis sur le forum j’ai un peu l’impression d’être dans mon salon à discuter avec des amis au tour d’un verre c’est cool un grand merci à toi et ton équipe bonne continuation bye Mikkau

  7. david

    félicitations
    j’ai tenu un site gay pour ma région pendant un temps et j’avais un peu pris exemple sur gaynormandie afin de m’en inspirer… ici il a duré, félicitations

  8. myriam

    bon anniversaire
    merci pour l’actu même s’il n’y a pas grand chose dans la région pour les filles… allez réveillez-vous les filles !!

  9. Spy

    Félicitation au site et Bravo à toi FRED

    Dans bons moments, les moments de doutes, les moins bons moment le forum est toujours là.. comme un point fixe dans l’univers… (serais-tu notre Dr Who ?)

    J’ai pris le train en route, puis je suis monté dans la locomotive, j’ai même tenu le manche en copilote un certain temps ^^

    à dans 10 ans ?

  10. nico

    déjà 10 ans… je me souviens des débuts. Moi, quittant rouen pour caen il y a quelques années j’apprécie toute les infos sur les  villes et ce qui s’y passe
    cela devient une habitude de venir ici
    🙂

  11. Martin

    Félicitation, Fred. T’as créé un outil de communication que j’apprécie.

    D’ailleurs, la question initiale reste d »actualité : Où peuvent bien sortir les garçons (normands) ? Et les filles ?

    Ma réponse perso : Ils sortent de moins en moins. Il y a de moins en moins de gents sur les lieux de drague et dans les bars. Et plus sur Internet, le semble-t-il. Mais sont-ils plus heureux qu’il y a 10 ou 20 ans ?

    Bonne chance pour les prochains 10 ans !

  12. flo

    Joyeuse anniversaire à Gaynormandie !
    Merci à Fred pour avoir créer LE LIEN qui réunit les hommes, les femmes, les associations, les établissements LGBT de la Normandie et bien au delà!
    Un merci spécial pour avoir répondu, un soir, à une maman qui voulait sortir son fils de son isolement.
    Je souhaite encore un long chemin heureux et enrichissant à Gaynormandie pour le bien de tous!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *