23 août 2017

  • Forum

gaypride 2008 à Caen

autres-gayprideOn a failli la perde, mais heureuse surprise l’événement a été sauvé.

La gaypride existe en Normandie depuis 2000. Elle s’est déroulée tous les ans de 2000 à 2007 à Rouen et à Caen en  2002 et en 2003.

Avec la mise en sommeil de l’association rouennaise Lgbt « Le Collectif Comme Ca », organisateur de la gaypride, notre région risquait de ne plus voir s’afficher cette fête revendicative.

Mais heureuse surprise, la gaypride normande est sauvée par Caen avec deux associations initiatrices : « les enfants terribles » et « melting pomme ». Cette organisation est la suite logique après la création du premier centre gay et lesbien en Normandie : la maison des diversités, une véritable fédération d’association bas-normandes.

Pour la seule gaypride dans notre région, il convient d’être nombreux !! N’hésitez pas à y aller. Sur le forum de gaynormandie les membres aux quatres coins de la Normandie organisent déjà des déplacements et des rencontres, allez-y !

La GayPride cette année à Caen

le samedi 31 mai à 14h

de l’extrémité du port, côté place Courtonne.

Le mot d’ordre sera :

« Pour une école sans AUCUNE discrimination ! » .

« A 16h trois minutes de silence en soutien aux personnes infectées et à la mémoire des victimes du VIH ».

Un CONCERT CLOTURERA LA MARCHE, vers 18h à la case départ.

Une SOIREE à l’issue de la gaypride serait organisée.

asso_r3Ajout le 1er juin :

Par Yann NATU, Président de la Maison Des Diversités, Centre LGBT de Normandie

« Marche Normande des Fiertés LGBT et des Diversités du 31 mai 2008 à Caen ;

Après 5 ans d’interruption, la Marche Normande des Fiertés LGBT et des Diversités du 31 mai à Caen, avec 4 à 500 participants, est un succès et une satisfaction autant pour les organisateurs que pour les marcheurs.

Le défilé festif mais surtout revendicatif parti du port vers 14h30, avec le mot d’ordre national  » Pour une école sans AUCUNE discrimination », a réuni 10 associations (Les Enfants Terribles, Melting Pomme, les  Gays et Lesbiennes Sourds de Normandie, Club Escapades, Tous Ego pour le Calvados – Contre-Courant pour la Manche – Orn’en Ciel pour l’Orne – Homosphère et Axel pour la Seine Maritime – FLAG pour Paris) et 4 commerces de Caen (les saunas l’Arc-en-ciel et l’Open, le cruising bar l’Apollon, le bar de nuit l’Inside et le bar le Centenaire). Il s’est déroulé dans une ambiance survoltée.

Des élus de gauche, noyés dans la foule, avaient faits le déplacement. Le cortège était composé de beaucoup de jeunes, les filles sont venues nombreuses. Un groupe d’étudiants homos, et hétéros par solidarité avec leurs camarades, ont défilé le visage masqué. Leur slogan : « Moins d’homophobie, moins de masques ».

Au point d’arrivée après 2 h de marche, deux élus PS (un adjoint au maire de Caen et une députée du Calvados), un représentant de la CIF ont pris la parole à la suite des présidents des associations.
L’occasion a été saisi pour réclamer à nouveau, à la municipalité nouvellement installée, des murs et un toit pour la toute jeune Maison Des Diversités, le Centre LGBT créer le 15 Mars.

Les orateurs ont cédé la place à des groupe et DJ locaux (WITCH, Manu aka JdinHouse et KOD_303) pour un concert électro et techno qui a embrasé la place du théâtre et s’est prolongé jusqu’à la fin de l’après-midi.

Les fêtards se sont retrouvés le soir à un apéro au cruising bar l’Apollon, ouvert aux filles pour l’occasion, puis à un repas inter associatif dans une salle de quartier à Hérouville St Clair, et enfin à une soirée au Pink « la Discothèque » de Caen.

Une agression homophobe à Hérouville St Clair a choqué les participants par les propos et les actes d’une grande violence de jeunes garçons et filles de 8 à 18 ans (voir communiqué du président de l’asso Les Enfants Terribles) et deux incidents ont terni quelque peu cette journée. Une femme agacée a forcé le passage et bousculé des manifestants avec son véhicule, sans heureusement faire de blessé, et des oeufs ont été jetés par une fenêtre sur le cortège pendant les minutes de silence en hommage aux victimes du SIDA. »


Edito Fred (gaynormandie)

Même si on diffère un peu sur les chiffres de 500 à 1000 manifestants selon les sources, c’est sans aucun doute que cette gaypride fut un très grand succès. Et pour la première fois, une grande gaypride unitaire pour toute une région (haute et basse normandie) et sous le soleil.

Mais les événements qui se sont déroulés lors de la gaypride notamment les deux incidents ne font dire que l’éducation des mentalités reste à faire…

Cette gaypride et les suivantes ne seront pas inutiles.

Voir le communiqué de presse de SOS Homophobie sur les incidents à la gaypride de Caen (ICI)

voir les photos de la gaypride 2008 de Caen (ici)

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *