03 décembre 2016

Gaypride 2013 à Caen et Rouen : bilan/photos

gaypride-normandie(article publié le 23 juin 2013)

Ce samedi 22 juin, les deux villes normandes, Caen et Rouen, ont organisé leur gaypride. Deux défilés, une seule date. Le public semble avoir été timide cette année avec une fréquentation en baisse par rapport aux années passées des deux côtés de la Normandie. Environ 600 personnes ont défilé à Caen et presque 300 personnes à Rouen. Les prévisions météos peu clémentes ont certainement découragées beaucoup d’entre nous à moins que cela soit les conséquences des longs débats difficiles sur le mariage pour tous qui ont épuisés les réserves mobilisatrices ou même la peur d’incidents de la part des « anti » égalité.

Quoiqu’il en soit, les deux gaypride ont bien été présente dans la région avec des revendications fortes contre l’homophobie et la poursuite du processus d’égalité entre homos et hétéros. Reportages sur Caen et Rouen…

CAEN

gaypride-caen11Le temps maussade a bien failli gâcher le défilé. Au départ de la manifestation des trombes d’eau se sont abattus sur la place St Sauveur, départ de la marche. Mais très vite après le défilé le soleil a pris place dans le ciel caennais avec en tête du cortège les élus locaux et les associations LGBT. Environ 600 personnes ont participé à la gaypride ce samedi (650 personnes selon Ouest-France et France 3 et 1.100 personnes selon l’organisateur). En 2012, le défilé avait rassemblé 800 personnes.

Le Centre LGBT de Normandie, organisateur de la marche, a mis en place, comme l’année dernière, un village associatif et festif sur le lieu de l’évènement avec un point d’information sur les associations et musiques sans oublier la possibilité de faire des Trod (dépistage rapide). La gaypride s’est déroulée dans une très bonne ambiance festive. Les associations étaient nombreuses : Melting Pomme, Gay’T Normande, Sos Homophobie, Orn’En Ciel, les Enfants Terribles, Contact Calvados, Les enfants de l’arc-en-ciel, Amnesty International ainsi que la branche prévention du Sneg : l’Enipse. Des militants d’autres associations LGBT étaient aussi présents comme l’Aglsn ou Club Escapade. Le Maire de Caen, Philippe Duron, était également présent et est venu saluer les associations LGBT et notamment leurs militants venus de Rouen qui ont fait le déplacement à Caen. A noter le geste fort de la mairie de Caen avec l’affichage du drapeau « rainbow flag » devant l’hôtel de ville. D’autres partis politiques comme le Front de Gauche et les jeunes socialistes ont également pris part au défilé.

gaypride-caen47Côté festif, les établissements LGBT comme l’Open Sauna et le D’Clik (de Caen) ainsi que le WhyNot (Flers dans l’Orne) ont âprement mis de l’ambiance dans les rues de la ville très réceptive aux sons de la gaypride. La soirée s’est terminée au Cargö avec Pop The Fish et Dj Riatry.

Enfin, le Centre LGBT de Normandie par la voix de son président Loïc a appelé à une minute de silence pour toutes les victimes du Sida après avoir rappelé aux manifestants l’histoire des gaypride et préciser que le combat n’était pas terminé. Il a tenu à précisé : « Aussi festive que militante, cette édition est un très beau succès qui nous encourage à poursuivre la lutte pour l’égalité des droits. Après la reconnaissance des familles fondées par les couples homosexuels, notre mobilisation se poursuivra en faveur de l’ouverture de la PMA pour les couples de femmes. L’homophobie qui s’est déchainée à l’occasion du débat sur le mariage pour tous nous rappelle que le combat contre toutes les intolérances est plus que jamais d’actualité. » (retrouvez l’interview de GAYVIKING du Centre LGBT de Normandie – ici)

Photos de la gaypride à Caen le samedi 22 juin 2013…

ROUEN

gaypride-rouen02La gaypride de Rouen ayant eu lieu le même jour que celle de Caen, GAYVIKING n’a pas pu, à regrets, couvrir les deux événements au même moment. La gaypride à Rouen a fait son grand retour après une absence en 2012. C’est l’association LGBT Gay Sneaker Normandie qui a été l’organisateur de la marche. Celle-ci a rassemblé 300 personnes cette année (rappel 2011 : 500 personnes). Voici le compte-rendu de la marche par les médias locaux :

Pour Paris-Normandie : « Quelques semaines après l’adoption de la loi sur le mariage pour tous, la marche des fiertés avait ce samedi 22 juin, à Rouen, une saveur un peu particulière.« Pour nous, c’est une libération, c’est vrai que cette gaypride est un peu spéciale. Avec la loi qui vient d’être adoptée, homosexualité est un peu moins tabou » assure, tout sourire, cette jeune femme de 20 ans. Ce samedi 22 juin, un peu plus de 300 personnes ont participé, sous bonne garde policière, à la gaypride rouennaise organisée par l’association Sneaker Normandie à travers le centre-ville.  Travestis, scènes mobiles, confettis, machines à bulle, camion sono, musique techno à fond, tous les ingrédients étaient réunis. « J’avais peur que les anti-mariage pour tous gâchent la fête, ce n’est pas le cas et je les en remercie» poursuit la jeune femme, qui participait hier à sa première gaypride. « J’ai participé aux manifs pour le mariage pour tous tant que j’ai pu».Dans quelques mois, elle passera même devant le maire de Dieppe, où elle habite.Pour officialiser sa relation avec sa compagne. « Nous venons tout juste d’avoir un enfant !»

gaypride-rouen24Pour France 3 Haute-Normandie : « Une semaine avant le grand défilé parisien, la Gay Pride a envahi les rues de Rouen ce samedi 22 juin 2013. Une marche des fiertés dans un contexte particulier… Malgré son adoption, la loi autorisant le mariage pour tous a encore ses détracteurs. Les organisateurs craignaient des débordements. Il n’y en a pas eu finalement cet après-midi à Rouen. 250 personnes ont joyeusement défilé pendant trois heures dans les rues de la ville. L’occasion pour la communauté homosexuelle de revenir sur les débats de ces derniers mois, vécus parfois douloureusement. »

Retrouvez l’interview de Gay Sneaker Normandie par GAYVIKING (ici)

De même pour les photos, GAYVIKING remercie Franck Keck, photographe, pour nous avoir donné accès à ses prise de vue sur la gaypride. Vous pouvez découvrir son site sur ses photos de gaypride en France (cliquez ici).

 

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *