11 décembre 2016

GAYPRIDE 2013 : les normands défilent tous le 22 juin (interviews)

gaypride-normandie(article publié le 16 juin 2013)

Unis sous un même jour, les normand(e)s défileront samedi prochain, le 22 juin 2013 à Caen et à Rouen. Les associations sont prêtes pour faire défiler les couleurs du rainbow flag. Quel est l’esprit Gaypride après plusieurs mois de débats et d’actualités difficiles. Les organisateurs répondent aux questions de GAYVIKING… Caen et Rouen…

badge-gaypride-caenA Caen, l’organisation de la gaypride est le fruit du travail du Centre LGBT de Normandie (Maison des Diversités). Son président Loïc nous livre ses impressions et son état d’esprit :

GAYVIKING : Quel est le programme pour cette gaypride ?

Loïc (Caen) : Tout commencera avec l’association Melting Pomme, qui proposera un Happy Lundi spécial Lesbian & Gay Pride lundi 17 juin à partir de 19 heures au bar « Le Sémaphore ». Le lendemain à 20 heures 30 à l’amphi Daure (Université, Campus 1), ça sera soirée ciné avec une projection spéciale du classique « Priscilla, folle du désert » (infos ici). Nous vous invitons à venir costumé-e-s pour que cette soirée soit haute en couleurs !

gaypride-caen-mdd2013Samedi 22 juin, ce sera la Marche pour la sixième année consécutive ! Rendez-vous place Saint Sauveur dès 13 heures pour le village associatif. Le défilé dans le centre-ville partira de cette place à 14 heures. Au retour, nous marquerons une minute de silence en mémoire des victimes du sida puis quelques représentants associatifs et politiques prendront la parole. Ensuite, nous nous détendrons avec une animation musicale en plein air jusqu’à 19 heures. (Evénement Facebook ici). Puis, pour finir la soirée en beauté, nous nous retrouverons au Cargö dès 22 heures pour la soirée officielle de clôture avec deux DJ et des surprises ! (9,80 € en prévente et 12 € sur place) – infos ici

GAYVIKING : L’année dernière il y avait des Trod sur le village associatif, cette opération sera t’elle renouvelée ?

Loïc (Caen) : Les TROD sont des tests rapides du VIH. Ils ont rencontré un grand succès l’année dernière et, oui, nous renouvellerons cette opération.

Des bénévoles formés proposeront ces dépistages anonymes et gratuits jusqu’à 19 heures dans le cadre du village associatif place Saint Sauveur. Le résultat est donné immédiatement : c’est l’occasion de lever le doute sans attendre !

GAYVIKING : Quels sont vos soutiens ? Les élus locaux seront-ils à vos côtés pour la Gaypride ?

Loïc (Caen) : La Ville de Caen nous aide en nous prêtant du matériel et en nous permettant d’occuper l’espace public. NRJ est partenaire de l’événement et diffusera des informations à l’antenne. Twisto, Fabdecaen, le Noctambule et Arckange nous soutiennent également à divers niveaux et nous les en remercions. Nous travaillons aussi avec les commerçants installés autour de la place, et ceux-ci nous accueillent très chaleureusement ! Nous avons par ailleurs invité une centaine d’élus et de responsables politiques, syndicaux et associatifs… Nous comptons sur eux pour répondre présent !

mddGAYVIKING : Craignez-vous des débordements ?

Loïc (Caen) : Le trop long débat sur le mariage et l’adoption a décomplexé l’homophobie et alimenté un climat d’insécurité qui pèse sur beaucoup d’entre nous. Nous sommes attentifs à toutes les menaces et pour l’instant, rien à signaler à Caen ! Par pure précaution, nous avons décidé de renforcer la sécurité et la police encadrera le défilé. Nous sommes donc très confiants de ce côté-là, sachant de plus que les premières Marches de 2013 (Montpellier, Tours…) se sont déroulées sans incident. Vous pouvez venir en famille, nombreux et sans crainte !

GAYVIKING : Comment avez-vous vécu le débat parlementaire sur le mariage et l’adoption et ce qui s’est passé dans les rues à ce moment là ?

Loïc (Caen) : Ce débat n’a que trop duré. Il a été l’occasion d’innombrables dérapages homophobes, ce qui a bien-sûr blessé beaucoup de nos membres. Cette violence a permis de révéler de nouvelles vocations militantes : c’est un bon point !

Les opposants ont voulu se présenter comme uniques défenseurs de l’intérêt des enfants, comme si nous n’étions pas capables de savoir ce qui est bon pour nos propres familles. A les entendre, les hétéros ne feraient des enfants que par devoir et les homos n’en voudraient que par caprice… Dans leur intolérance, les adeptes de la manif dite « pour tous » oublient que les familles sont devenues multiples et que ce n’est pas la sexualité des parents qui fait souffrir un enfant, mais bien le regard que la société porte sur leurs parents.

gaypride-caen12-14La loi « mariage pour tous » contribuera à rendre ce regard de la société plus bienveillant, comme le pacs l’a déjà fait depuis 1999. Avec cette loi, nous avons accompli un grand pas dans la conquête de l’égalité. Les premiers mariages de deux hommes ou de deux femmes ont déjà eu lieu à Hérouville-Saint-Clair le 8 juin et ce 15 juin près de Saint-Lô. Dans d’autres couples, des adoptions suivront rapidement. C’est là que réside l’essentiel : la vie reprend ses droits.

GAYVIKING : Votre slogan est « en marche vers l’égalité »… après le vote du mariage et de l’adoption pour tous les couples de même sexe, qu’attendez-vous maintenant du Gouvernement et des politiques en général ?

Loïc (Caen) : Notre slogan sera finalement celui des 19 autres Marches organisées cette année en France : « Droits des LGBT : aller au bout de l’égalité ». Le mariage et l’adoption sont une magnifique étape, mais il reste beaucoup à faire : ouverture de la PMA aux couples de femmes, lutte contre l’homophobie au quotidien, conquête des droits des personnes transidentitaires…

Nous avons fait part de ces demandes au conseiller social du Président Hollande le 17 mai dernier. Nous espérons avoir été entendus. Nous comptons sur le soutien de tous les élus progressistes !

GAYVIKING : Un dernier mot ?

Loïc (Caen) : La Marche de cette année est très particulière : les choses commencent enfin à bouger ! Cette lesbian & gay pride aura une dimension unique mêlant joie, espoir et détermination. La joie des premiers mariages mais aussi et surtout l’espoir et la détermination d’aller plus loin dans l’égalité.

Une lesbian & gay pride est un moment de fête, mais c’est avant tout un mouvement social de progrès. Nous invitons le plus grand nombre de citoyens – homos, bis et hétéros ! – à montrer que les amis de l’égalité sont mobilisés. Nos opposants savent occuper le terrain. La lente progression vers le mariage nous le prouve : c’est par une mobilisation massive que nous emporterons les prochains combats… Cette mobilisation servira aussi à dire dans notre région : « nous sommes là ! »

 

badge-gaypride-rouenA Rouen, c’est l’association Gay Sneaker Normandie qui est l’organisatrice de la marche. Après une année 2012 sans gayprode, c’est le baptême du feu pour cette association qui organisera sa première gaypride. Diana, vice-présidente de Gay Sneaker Normandie nous livre ses impressions à une semaine du défilé :

GAYVIKING : La gaypride revient en 2013 à Rouen après une année d’absence c’est une grande première pour vous… comment cela s’est déroulée ?

Diana (Rouen) : Elle s’est déroulée avec une énorme envie et motivation que ROUEN retrouve ce qui lui appartient, avec la participation de tous, main dans la main.

GAYVIKING : Quel sens allez-vous donner à cette marche 2013 ?

Diana (Rouen) : Nous souhaitons que cette marche soit à la fois militante sur les idées de défense de nos droits, de lutter contre l’homophobie et autres discriminations ; mais surtout, cette année de pouvoir « porter un toast » à la loi du mariage qui nous donne le droit à toutes et à tous le droit de pouvoir nous marier avec qui bon nous semble dans le respect des uns et des autres.

GAYVIKING : Que va t’il se passer lors de cette journée ?

Diana (Rouen) : Cette année, la marche des fiertés prendra une autre tournure… pour faire simple, le parcours change. Le départ est donnée au Cour Clémenceau à 13h30, empruntant la rue du Général Leclerc, la rue Jean ne d’arc, pour se terminer à l’Hôtel de Ville de ROUEN vers 17h-18h. Nous avons un soutien assez important de NRJ ainsi qu’un discours des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence est prévu en cours de Marche… (voir page de l’événement Facebook ici).

logo-gay-sneaker-normandie2GAYVIKING : Craignez-vous des débordements ?

Diana (Rouen) : On ne peut pas dire qu’il n’existe pas un risque zéro, nous craignons comme, tout à chacun, que ce risque arrive. Mais pour le moment, nous sommes super confiants pour que tout se déroule dans de parfaites conditions.

GAYVIKING : Comment avez-vous vécu le débat parlementaire sur le mariage et l’adoption et ce qui s’est passé dans les rues à ce moment là ?

marche-rouen1Diana (Rouen) : Nous avons participé activement au soutien de cette loi qui nous concerne tous entre autre en co-organisant la manifestation du 19 janvier dernier avec LGBT DROIT DE CITE et en allant à PARIS rejoindre les citoyens français à se faire entendre pacifiquement.

GAYVIKING : Après le vote du mariage et de l’adoption pour tous les couples de même sexe, qu’attendez-vous maintenant du Gouvernement et des politiques en général ?

Diana (Rouen) : Nous demandons tout simplement que le Gouvernement soit encore plus ferme sur les actes homophobes et extrémistes de ces derniers temps, la montée en force des derniers jours n’a eu que pour triste récolte la bêtise humaine par des actes de violences purement gratuites, ce qui a conduit à de tragiques fins, je pense notamment à Clément Méric.

GAYVIKING : un dernier mot ?

Diana (Rouen) : « Liberté, Égalité (pour tous), Fraternité », des mots forts qui représentent les valeurs fondamentales de notre République… Marchons ensemble, allons au bout de l’égalité !

 

gp-rouen-caen13Pour aller plus loin :

Relire l’article de GAYVIKING : « Caen et Rouen préparent leur gaypride » (cliquez ici)

Voir le site de l’association du Centre LGBT de Normandie, organisateur de la gaypride à Caen (cliquez ici)

Voir le site de l’association Gay Sneaker Normandie, organisateur de la marche à Rouen (cliquez ici)

Voir le site de l’interpride France, organisme habilitant le label « gaypride » (cliquez ici)

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *