11 décembre 2016

GAYPRIDE 2015 à ROUEN – photos et bilan

gaypride à Rouen 2015 les photos(article publié le 6 juin 2015, modifié le 7 juin)

La gaypride 2015 a rassemblé entre 450 (selon la police) et 750 personnes (selon les organisateurs) à Rouen. Le ciel était avec les manifestants qui ont scandé les revendications du collectif inter-lgbt de Rouen sur l’égalité, la lutte contre l’homophobie car même deux ans après les noces de cuir de la loi du mariage pour tous, les mentalités homophobes restent toujours bien présentes. Il a suffit de voir les opposants à l’affiche et le déferlement réactionnaire pour comprendre que les pensées les plus obscures n’ont pas quitté les esprits étroits.

Le soleil a accompagné les manifestants de la rive gauche à la rive droite place de l ‘Hôtel de Ville où les drapeaux rainbow flag, symbole de la communauté gay et lesbienne ont été hissé sur les mâts aux côtés des drapeaux français et européens. La gaypride avait également son cortège de femmes motardes tout au long de la marche en tête de manifestation.

Moment de recueillement lors de la minute de silence rue du Gros Horloge où un hommage à toutes les victimes de l’épidémie du sida et de l’homophobie a été rendu. Une bonne partie des manifestants se sont allongés ou assis au sol. Quelques temps avant, c’était une gerbe de fleurs qui avait été lancée à la Seine.

gaypride-rouen-photo-levee-drapeauMais la gaypride rouennaise était également festive. L’ambiance a eu du mal a démarré mais passé la Seine, cris, danse, musique étaient au rendez-vous. Il y avait trois chars sonorisés pour l’occasion qui ont entraîné une foule toujours aussi jeune avec notamment le Char d’HES (homosexualité et socialisme) qui a remporté un franc succès, puis celui de l’Inter-LGBT (avec Energay et le Milk) et le XXL qui a conclu la marche.

La marche s’est conclue sur le parvis de l’hôtel de ville par un flash mob spécial gaypride avec la bande son d’Aretha Franklin (Think) (vidéo prochainement), et la levée des drapeaux avec Géraldine de l’association LBTG accompagné d’Hélène Klein, adjointe au maire de Rouen (Front de Gauche) et Stéphane Martot (Les Verts)  à noter la présence dans le cortège de la première adjointe au maire de Rouen, Christine Argelès (PS). Aucun incident, intimidation sur le parcours alors que des mouvements d’extrême droite avaient appelés à contre-manifester. Au contraire, le public rouennais a été réceptif au défilé et n’ont pas hésité à prendre des photos en souvenir de la marche.

La manifestation s’est terminée à 16h30 où le public était invité à se diriger vers le bar gayfriendly Le Milk pour un apéro post-pride qui avait installé un mini-village associatif où les différentes organisations pouvaient présenter leur structure associative. Plus tard, la soirée doit se terminer au bar gay XXL dès 22h.

Les associations présentes à la gaypride : Contact, LBTG, Gay’T Normande, APGL, HES, Unef, Aides

Voici les photos de la gaypride :

 

 

 

Pour aller plus loin

Voir l’article sur l’interview de Géraldine de l’association organisatrice LBTG sur la gaypride, les revendications (cliquez ici)

Voir la page de l’association LBTG (Laisse Bien Ta Gaité) sur Facebook (cliquez ici)

Voir l’article sur la gaypride à Caen en 2014 et les photos (cliquez ici)

Infos sur le collectif Inter-LGBT à Rouen (cliquez ici)

Autres infos :
– voir les photos de la gaypride à Rouen en 2014 (cliquez ici)
– voir les dates des autres gaypride en France en 2015 (cliquez ici)
– voir l’histoire des gaypride, qu’est-ce ? (cliquez ici)

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *