04 décembre 2016

GPA : deux hommes et un couffin (France 2)

video-gpa-france2-gayviking(article publié le 26 octobre 2014)

France 2 a diffusé un documentaire exceptionnel le 5 octobre 2014 : « deux hommes, un couffin ». Christophe et Bruno en couple depuis de nombreuses années ont décidé d’avoir un enfant et de bénéficier d’une GPA (gestation pour autrui) appelée communément, mère porteuse. Aux Etats-Unis ce procédé est légal comme dans d’autres pays en occident (voir plus bas). En France, la GPA n’est pas autorisée.

Il est parfois difficile de s’y retrouver sur ce que l’on entend de la GPA et notamment sur la GPA encadrée en occident.

Durant un an, les deux reporters de France 2, Florence Helleux et Smaïn Belhadj, ont suivi Christophe et Bruno dans leur parcours. On y découvre toutes les facettes de la GPA : comment ça marche, le contact avec la mère porteuse, les sommes en jeu, les premières échographies, les doutes, les joies,… la naissance.

Un reportage très intéressant, réaliste, concret.

echogvLa GPA c’est quoi ?

La GPA n’a pas de rapport avec la PMA. Il faut savoir que la GPA, bien que revendiquée par des associations gay et non gay, n’était pas une promesse électorale en 2012 et le Gouvernement s’est toujours opposé à cette possibilité. Le débat est souvent détourné et passionné. La GPA est la Gestation Pour Autrui désignée souvent par le terme mère porteuse. Une femme porte l’enfant d’un couple qu’il soit homo ou hétéro. L’enfant est conçu avec les gamètes du couple, ou d’un tiers donneur. La mère porteuse n’a donc aucun lien biologique avec l’enfant. Ce procédé n’est pas autorisé en France. En Europe, elle est légalisée au Royaume-Uni, en Grèce et au Danemark sans contrepartie financière. Elle est tolérée (non interdite) en Belgique et aux Pays-Bas. La GPA est également autorisée aux États-Unis avec le plus souvent une indemnité compensatrice pour la femme qui porte l’enfant du couple mais des contraintes fortes sont souvent imposées par les États comme le fait que la femme porteuse ne soit pas dans le besoin financier pour éviter une marchandisation du corps. Un encadrement strict est donc nécessaire. La GPA pourrait concerner les couples de femmes, d’hommes et même les couples hétérosexuels.

 

Reportage

Ce documentaire n’étant plus disponible sur les réseaux replay du journal de 13h de France 2, GAYVIKING a souhaité vous le faire partager, un reportage de qualité…
(57 minutes – France 2)

 

 

(Info technique : GAYVIKING étant un site bénévole, sans disposer d’infrastructure technique haut de gamme, il est possible qu’un pic de fréquentation du site empêche la bonne lecture de la vidéo. Dans ce cas, patientez et revenez plus tard. Merci.)

+ pour aller plus loin

Marchandisation du corps ?

enfant-fr2Nous terminerons par le point de vue de Christelle de l’association Contact Calvados lors d’une interview en février 2014 (ici) dans une analyse qui vaut autant pour la PMA que pour la GPA « …. les opposants au mariage pour tous, à la PMA et à la GPA ont très souvent utilisé l’argument de la « marchandisation du corps » de la femme pour expliquer leur position sur ce sujet. Or, pour moi, c’est justement l’absence de législation actuelle qui conduit à une marchandisation de ces pratiques. Arrêtons l’hypocrisie ! A l’heure actuelle, les couples de femmes qui veulent avoir un enfant sont condamnés à aller à l’étranger, Belgique et Espagne en tête. Elles payent des sommes affolantes pour les visites médicales puis pour les actes médicaux eux-mêmes. Pour moi, la marchandisation commence ici. Si la France adoptait une loi pour ouvrir la PMA aux couples de lesbiennes, avec les mêmes règles que pour les couples hétéros, il est évident que ces démarches seraient mieux contrôlées, mieux encadrées, sans possibilité pour certains médecins (étrangers) avides d’argent et peu regardant de se faire du profit sur les couples de lesbiennes. »

A lire également

4 commentaires

  1. Cécile

    Merci à Christophe et Bruno d avoir avoir accepté de nous faire partager une si belle histoire d’amour(s)… L’ amour de son prochain, l’ amour de son compagnon, et l’ amour d un père pour ses filles. J’ aimerais avoir de leurs nouvelles, si quelqu’un en a, ça me ferait plaisir.

  2. Yolaine

    Bonjour,le reportage a été rediffusé aujourd’hui et j avoue j’ai chialé tout du long …la phrase que j’ai retenue et qui explique la vision saine de Veronica la mère porteuse..: j’ai mon billet pour le paradis…et la surprise que , en Oregon ( état de hippies hi hi hi ) ce soit vu comme une démarche héroïque et que l’on puisse même rajouter une ligne à son CV…ni contre ni pour j’ ai néanmoins vu, en tant que mère de famille ,tout les aspects du sujet..à présent grâce à ce reportage je suis plus éclairée merci à tout les intervenants de cet aventure ,à leur courage et à leur pugnacité. Cordialement Yolaine

  3. Françoise

    Sublime reportage , 2 papas comme on aimerait qu’il y en ait plus , beaucoup d émotions côté France et Amérique ….
    Félicitations à Bruno et Christophe qui sont merveilleux .

  4. jean.yves

    TRES BEAU REPORTAGE ET FELICITATION AUX DEUX PAPAS .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *