06 décembre 2016

Handicapé et gay

handicap-gay(article publié le 3 décembre 2013)

Combien de personnes cliqueront sur cet article et combien vont le lire jusqu’au bout ? Le sujet est sensible ou plutôt hors du commun. Déjà que le fait d’être gay n’est pas toujours évident… alors handicapé, c’est une épreuve de plus, une particularité que l’on aurait pu se passer. Mais la vie est comme ça, faites d’épreuves et de situations que l’on ne peut pas contrôler.

Un deuxième coming-out

Quand on est handicapé et gay, c’est parfois un deuxième coming-out qu’il faut affronter avec la société. Il y a autant de handicaps que d’handicapés. Toutes les situations sont différentes. Un handicap auditif, de langage, de mobilité ou mental.

Quand on évoque les handicapés, on parle rarement de rencontres, et de rencontres gays encore moins… et de  sexe, encore encore moins. Et pourtant dans chacun d’entre nous, il y a de l’amour à donner, à recevoir.

L’amour, la rencontre gay et lesbienne n’est pas interdit aux handicapés. Pourquoi le serait-il ? Pourquoi devraient-ils ne pas y penser ? Il faut combattre ces aprioris. Les handicapés ne doivent plus être considérés comme des extra-terrestres, ni des asexués.

handicap-gayPas asexués

Extrait témoignage – JM qui se raconte sur Handigay. : « Un jeune homme qui venait de passer son permis voiture a fait un demi-tour sur un ligne blanche (fautif à 100%) J’étais sur une grosse Moto qu’il a cogné et je me suis dirigé droit sur un poteau. Pour abréger , j’ai perdu une jambe et depuis je réapprends à vivre avec mon handicap ..J’ai rencontré sur le web un mec avec le même handicap ..Et voilà mon autre vie qui redémarre doucement avec lui …Une autre vie , avec un autre mec que j’aime et qui m’apporte beaucoup …J’ai retrouvé la Force de la Vie , Moi qui n’en voulait plus. »

Quand on est handicapé et homo, il est difficile de se faire une place. Se faire une place d’abord comme handicapé puis comme gay. Les handicapés et non-handicapés gay trouvent eux aussi l’amour ensemble ; valides et non valides. Et c’est parfois difficile de faire comprendre à son entourage que l’on aime une personne handicapée.

Mais même dans la Communauté gay, il n’est pas facile aux amours handi gay de se faire une place. Les discriminations existent. Elles sont fortes et encore plus incompréhensibles. Sans compter que le « milieu » gay fonctionne très souvent par l’apparence. C’est une épreuve de plus qu’il faut affronter. Heureusement que beaucoup de personnes, gay ou hétéros, comprennent que l’amour est universel.

Le milieu, une épreuve de plus ?

handicapTémoignage de Laurent sur Handigay : « Je le connaissais déjà depuis depuis quelques années (depuis l’été 2004 pour être précis) mais il ne s’était rien passé à ce moment… pourquoi ? j’en sais rien… peut-être la « peur » du handicap, la « peur » de la « différence », la « peur » du regard des autres, ou tout simplement la « peur » de l’inconnu … Et puis ce soir là, je ne saurai jamais l’expliquer, ça a été le déclic, je finissais mon travail au bar et il arrivait. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’avais qu’une envie c’était de rester et d’appeler mes amis pour annuler la soirée… Au final, la soirée a été raccourcie, et je suis retourné au bar. On a passé la soirée ensemble, à rigoler, à échanger des petits regards « innocents », pour à la fin de la soirée se quitter simplement.

Je savais que j’allais le revoir, et effectivement, on s’est revu le lendemain soir. Je ne travaillais pas, mais j’étais au bar dès l’ouverture, pour être sûr de ne pas le rater. Ce fut une soirée inoubliable, à la fin de laquelle j’étais totalement déstabilisé. Les questions fusaient dans ma tête, tout se mélangeait. Après le bar on est tous parti en boite, et là ce fut l’évidence qui me sautait au visage, c’était LUI !!! Soirée magnifique, entre amis, mais surtout avec LUI.

Et c’est parti sur la route de l’Amour. Je m’attendais à ce que ce soit compliqué, mais je m’attendais pas que ces complications viennent de mon entourage… et c’était parti pour les questions : Pourquoi lui ? pourquoi un handicapé ? Pourquoi tu cherches toujours à faire compliqué tu as déjà assez de soucis ?… Je ne comprends toujours pas leur réactions, comme je ne peux les excuser…

Pour moi tout était évident, je l’aime !!! et je ne voulais pas avoir à me justifier comme j’ai dû le faire au moment ou j’ai annoncé mon homosexualité… redevoir expliquer que l’Amour n’a pas de sexe, que le handicap n’est pas un handicap à l’Amour, que l’Amour se fou des différences… !!! L’Amour, c’est l’amour du coeur, l’amour de l’Autre … et puis merde!

Je t’aime, je suis heureux à tes côtés… alors, j’ai fait fi de ces remarques ou critiques pour profiter à 200% de notre bonheur. Je ne vous cache pas, que même à l’heure actuelle, j’ai peur de l’avenir. On ne sait pas d’ou vient ton handicap, je ne sais pas si demain ça va s’empirer, mais je sais que je t’aime, et je veux rester à tes côtés. »

handicap-gay2Pour aller plus loin

Il existe des sites et des associations qui rassemblent des personnes en situation de handicap et qui sont gays ou lesbiennes. Voici quelques références :

Site HandiGay.com : un site de référence qui existe depuis 2001. Il rassemble des témoignages et des infos pour échanger sur le fait d’être handicapé et gay. Il réussit à mettre en relation à la fois les personnes gays handicapés et les valides. Un sacré exploit.

Association AGLH – Association Gay Lesbienne Handicap : une association reconnue et adhérente du Centre LGBT de Paris (le site web paraît ancien, mais l’association est toujours active)

Site HandiRencontres: un site communautaire sur les rencontres avec des personnes en situation de handicap

Article Libération sur la Gaypride 2013 (cliquez ici)

Article sur Yagg.com (témoignage – Gay et handicapé, dans la Somme, il veut briser les tabous avec son association A2H) (cliquez ici)

Site général institutionnel : handicap.fr

retour-guide-gay-gv  retour-news-gayviking

 

A lire également

48 commentaires

  1. Nic:)

    Bonjour, moi je suis déjà sorti avec un para Et c était cooool 🙂

  2. Denis

    Message pour emerick, très touché par ton post que je découvre par hasard, je me propose d échanger avec toi si tu le souhaites bises denis

  3. Beauvais

    Salut kevin envoyé moi un mail pour premier contact .courage

  4. Beauvais

    Salut si tu veux dial dans un premier temps envoyé mail je te donnerais mon tel .courage

  5. Dupont Bruno

    je m’appelle Bruno je suis d’Angers dans le Maine et Loire je suis handicapé { unijambiste } depuis 2007 je suis en fauteuil roulant et vie mon handicap assez bien je vie seul j’ai 55 ans et je suis gay et voudrais bien rencontrer un jeune comme moi pour continuer à vivre ensemble une belle aventure plein de BISOUS à tout les HANDICAPES

  6. Feld

    Bonjour Emerick ! Si tu souhaites me contacter tu as mon mail. Jef

  7. Beni

    Hello!
    Moi je suis sorti 4 ans avec un mec para, tout les petits tracas d un para je connais, et ca ne me gêne pas… si c était à refaire je le referai sans problème vu que maintenant je suis célibataire ! N hésitez pas si vous voulez des conseils ou papoter 🙂 benilito75@gmail.com

  8. kévin

    Bonjour

    Je m’appel kévin et j’ai 33 ans

    Je suis un mec cool et calme ,je recherche un mec du même genre que moi, je suis pas compliqué je sais ce que je veux et ce que je ne veux plus, venez me parler et on verra…

  9. Emerick

    Salut à tous.
    Moi je m’appelle Emerick j’ai 26 ans et je suis tétraplégique depuis juin 2011 j’ai beaucoup de mal à accepter mon handicap avant j’étais un jeune homme dynamique toujours à bouger partout.
    J’aime toujours autant la vie et rigoler comme avant mais j’avoue avoir beaucoup de mal avec le regard des autres même après 5 ans.
    J’ai du mal à me faire des amis et à faire confiance.
    Jveux juste discuter avec des gens sympa et ouvert d’esprit…
    Laissez moi un petit message ☺

  10. philippe

    salut je suis Philippe j ai 39 ans
    je suis valide j ai beaucoup d amour a donner a un mec gay qui n est pas valide comme moi
    avis aux amateurs je vous enverrai ma photo par email , la votre aussi j espere

    bises !!!

  11. pascal

    Bonjour , je m appelle Pascal , je suis de Pau (Pyrénées atlantiques) je cherche un homme tout simplement. j ai 36 ans beau mec avec handicap léger (ancien Para avec qques séquelles)
    Je t attends!

  12. benoit

    Salut moi je sui kine si jamais un para veut papoter/boire un verre qu il n hesite pas a se manifester! J ai 29 ans

  13. françois

    A lire les nombreux commentaires c’est un sujet qui interpelle. Moi non plus je ne serai pas contre une relation avec une personne handicapée – ce qui est important se sont les sentiments et non l’aspect extérieur mais hélas dans notre milieu le paraitre tient une bonne place. Bon courage à tous et à toutes qui luttent chaque jour pour garder leur dignité

  14. abichek

    Bonjour, je suis gay 31 ans sans handicap , aimer une personne en situation de handicap ne me poserais aucun problème, Je suis un jeune garçon sympa , sincère et affectif. J’aime les câlins , la tendresse partager et que nos feeling sois compatible c’est tout. j’aime apporter un plus dans ma relation. je n’aime pas me prendre la tête, je ne prouve pas de la pitié je dis en même temps stop si quelque chose ne me convient pas dans une relation. j’ai eu une passé d’histoires médiocre ( trahison , mensonge , désillusion ) je souhaite rencontrer quelqu’un de sérieux , franc et confiant qui désire aussi s’unir dans une relation vraie basé sur l’honnêteté et la confiance.
    merci bisous

  15. emir

    homme 43 ans cherche pour amitié homme amputé, j’habite en suisse j’amerais communiquer avec george et zohire
    emir

  16. max

    Tous vos commentaire me rassure, ayant une displasie de la hanche je suis avec lui depuis presque 4 ans
    La différence peut faire peur c’est sur l’essentiel et de ne pas rester fermer et être soit même
    On apprécie une personne pour ce quelle est !
    Avec un handicap la vie est plus difficile c’est vrai mais cela ne veut pas dire que l’on est pas accepté!
    Vivez heureux, peux importe comment mais ne vous mettez pas de barrière !
    Il vaut mieux être agréable a vivre dans la vie et passe pleins de bon moment et avoir un handicap qu’être con et valide et superficiel.

  17. eric

    bonjour

    MON prenom eric j ai 47 ans je viens sur ce site j y ai penser la nuit derniere en faite car trop decu des homos sur site gay milieu trop egoiste exentrique ;personnelement suis quelqun de tres simple et je cherche l amour les differenses je ne les vois pas le jour que je trouverai un garçon handicapé c est mon coeur qui parlera suis droit on ne triche pas avec les sentiments
    au plaisir de pouvoir recontrer quelqun qui me plaise de le decouvrir de l AIMER TEL QU IL EST.
    ERIC

  18. bernard

    simplement pour dire que les PMR sont des étres humains comme les autres ( comme les valides ! ) et de fait ont droit aussi a l’amour , au respect , a l’echange dans une communion sereine et epanouissante , sans oubliez le droit a l’adoption , qui est LE sujet qui fache en france … bref beaucoup de souhait mais aussi beaucoup de lutte car le chemin vers le bonheur et long et sinueux

  19. jean

    bonjour
    en couple hétéro, bi tous les 2 et libertins, j’en ai eu assez des rencontres basé uniquement sur le toujours plus beau, plus performant.
    allant à la plage naturiste de pen bron dans le 44, j’ai eu l’occasion de rencontré un handi en fauteuil , c’est frustrant pour lui de voir qu’il y a beaucoup de sexe qui se passe dans la foret (c’est un lieu de sexe connu) et qui lui est inaccessible !!!
    il m’a demandé si j’accepterais d’avoir une relation avec lui, ce que j’ai fait et ça été super pour tous les 2. maintenant, j’ai aucun souçis à rendre service sexuellement. mais il faut que ça reste absolument bénévol.

  20. patrice

    héllo !!!
    moi c’est patrice je suis gay et breton de 54 ans sans handicap
    a toutes les personnes sur le site avec un handicap et qui désir dialoguée
    avec moi c’est avec grand plaisir. toutes personne gay handicapé ou pas a le droit au bonheur. a bientôt les amis

  21. christophe

    Bonjour, je suis gay , la quarantaine, sans handicap . Et en ce qui me concerne , aimer une personne en situation de handicap ne me poserais aucun probleme ; du moment que nous avons des choses a partager et que le feeling est bon. Pour moi , quand j aime, l amour est plus fort que tout . Ce n est pas de la pitié , je saurais dire  » merde » si quelque chose ne me convient pas ds la relation . C est juste l envie d aimer et d etre aimer ! Je pense etre plutot bel homme et arrive facilement a faire des rencontres si je le desire mais le monde  » gay valide  » a long terme ne me reussi pas beaucoup . Sans doute parceque je n y retrouve pas les valeurs qui me sont chers :amour , respect , tolerance , partage ( entre autre ) . J ai bien eu par le passé de belles histoires mais qui finissaient toujours par une trahison , une désillusion . Donc si qlq 1 ici valide ou non a envi de construire une belle histoire , suis ouvert a la discution … meme s il a du courage car je me suis fais une carapace avec le temps , il y a en dessous un coeur qui deborde d amour pour qui saura l apprivoiser! Bises a tous et joyeuses fetes ! ( pour plus d informations voir mon profil sur http://www.gayromeo.com/davys )

  22. fred

    Salut à tous.
    Je suis sur Lyon depuis quelques mois. Si des handys lyonnais veulent faire quelques sorties, qu’il me contacte pour partager de bons moments à me faire découvrir leur belle ville.
    Bises

  23. florent

    je suis ici pour avoir un homme sérieux et sincère je n’attends pas bien mais je peux vous attendre si vous crier fort veuillez m’écrire sur mon adresse mail je veux des hommes biens et honnêtes en amour

  24. Jean-Pierre

    Bonjour à tous et à toutes,
    C’est en cherchant un site de rencontres gay handicapés-friendly, que je suis tombé sur le dossier gay et handicap et les commentaires afférents.
    Je suis en fauteuil depuis une dizaine d’années suite à une ancienne radiothérapie. Au début c’est la déchéance physique qui m’a traumatisé : ces membres inférieurs rachitiques, ces pieds violacés et glacés, ces fesses atrophiées… T’es gay et t’as pas de fesses autant être un Père-Noël sans barbe…
    Et puis ces antalgiques et benzodiazépines qui vous font prendre 15 kg sans manger plus, qui vous font dormir comme une vache sous hypnose.
    Et puis ce mec qui un jour m’a dit: pour baiser tu gardes ton pantalon.
    Cela a été le déclic. J’ai arrêté les traitements, je suis allé à la piscine, j’ai continué à muscler mon cerveau, j’ai quitté mon compagnon de quinze ans qui ne supportait plus la dégradation de mon état.
    Mon fauteuil est devenu transparent pour moi et s’il ne l’est pas pour l’autre c’est son problème. Je souris toujours en public, cela déstabilise. Les gens se disent  » Tiens, un handicapé qui ne fait pas la gueule »
    Et puis récemment un cancer de la prostate qui m’a enlevé mes capacités eréctiles. Un gay qui ne bande pas c’est comme un toreador sans muleta…
    Et alors? Tant que j’arrive à m’extasier sur le retour des oiseaux migrateurs, sur la beauté de nos campagnes, à jouir de la caresse d’une main…
    En résumé, le gay est par essence un combattant, la personne à mobilité réduite un conquérant et le gay handicapé ou la lesbienne handicapée un redoutable moyen subversif pour faire bouger les lignes. Très loin tout ça d’Intouchable, des lois sur l’accessibilité et de la commisération de certains valides.
    Vivre ensemble! Chiche!
    Bises à tous et toutes.
    PS Au fait cela fait quatre ans que je vis seul. Cela commence à faire un peu long. A 54 ans la vie commence! Dans l’Aude…

  25. daniel

    coucou, suis gay valide cherche a me faire des amis voir plus si affinité jai 48 ans

  26. benoit

    hello a tous!
    moi c’est benoit, j ai 28 ans
    j ai la chance d etre valide et je suis deja sorti avec un mec para
    si des mec para veulent parler, n h’esitez pas ****
    a plus bisous!!

  27. fred

    Phillippe, toi qui est touché par le handicap depuis peu alors que tu étais actif semble-t-il, sache que tu as encore plein de chose à découvrir, du sport de manière différente, n’hésite pas à me contacter si tu veux poursuivre cet échange.

  28. fred

    J’ai l’impression que lorsque qu’un mec accepte son handicap et le changement de son corps, qu’il est bien dans sa tête, le handicap n’est pas un frein à des relations. Le handi s’imagine souvent une image négative de lui même dans les yeux du valide. Je pense que le valide doit surtout avoir peur de l’inconnu lorsque qu’il ne connait pas le handicap car le handicap n’est pas intégré dans le paysage de la société française. En tout cas, perso j’ai eu une expérience avec un para que je n’ai pas regretté.

  29. Jack

    Salut à Tous,

    Polytraumatisé à l’âge de 18 ans dans un accident de voiture, j’ai perdu en partie l’usage de mes jambes, j’ai la station debout plus que pénible, disons « abomifreuse », je me déplace le plus souvent en fauteuil pour avancer un peu, même beaucoup plus vite et pour ne pas me gauffrer à chaque coin de rue, j’ai dû mal à mémoriser le visage des gens (traûmato-crânien), je suis ouvertement gay et assumé (faut positiver) et cerise sur le gâteau, je suis séropo, pourquoi faire simple.
    Voilà un menu peu réjouissant pour qui recherche le prince charmant.
    Malgré tout, j’ai quand même fait quelques belles rencontres.
    (Pas autant que Brad Pitt, mais bon…)
    Je suis sûrement tombé sur les moins cons, à lire tous vos témoignages. Certains de mes anciens amants, sont devenus des amis. C’est vrai qu’il y a eu pas mal de mecs dans les yeux desquels je lisais des « Ôh mon dieu »,
    « Cela doit sûrement être contagieux » ou « Même pas sur une île déserte ».
    Aujourd’hui, j’ai un homme qui m’aime et je crois bien que c’est parti pour durer.
    Je ne doute pas de sa sincérité, de son amour et de son engagement.
    Le seul truc qui m’épouvante, c’est le futur, on vieillit moins bien que les valides, à croire que c’est notre cadeau Bonux en plus de notre merdier. Je ne veux pas lui imposer un naufrage façon Titanique.
    Je vous souhaite bonheur et amour.
    Bises – Jack

  30. chris

    bonjour ; je viens temoigné car j ai la chance d etre valide mais pour moi le handicape ne devrais jamais etre un frein a l amour . en revanche , j ai une fois rencontré un garcon en fauteuil qui me plaisait beaucoup mais n ai jamais eu le courage d aller vers lui par peur qu il ne se dise : qu est ce qu il me trouve , ou pense que je sois avec lui par pitié ou autre truc de ce genre 🙁 pourtant ce n est pas mon genre ; handicape ou non , je peux aimer comme je peux envoyer chier l autre ! lol ) 🙂 . par contre , pour ce qui est de faire le 1er pas c est autre chose …! en conclusion je voudrais faire prendre conscience aux personnes en situation de handicape qu il est bon parfois de faire abstraction de celui ci et de vous dire que la personne que vous avez en face a peut etre tout simplement peur de faire le 1er pas par timidité ou par crainte de votre reaction ! bises a tous !!!

  31. Paul

    Salut à tous !

    Je me retrouve bien dans vos messages que j’ai lus avec plaisir : Moi j’ai 50 anset je suis hémiplégique et malgré ma grande autonomie pour les tâches de la vie quotidiennes je ne suis jamais arrivé à trouver un prince charmant pour partager msolitude aussi bien à Paris ou j’ai vécu 25 ans que dans le petit village rural de Seine et Marne ou je suis venu m’installer il y a 5 ans ; maintenant j’envisage de partir pour Toulouse mais j’aimerais d’abord soit rencontrer un coprince de la solitude pour y partir avec moi soit y connaitre quelqu’un; n’hésitez pas à me contacter….
    Bises pour tous .
    Polo !

  32. Michel

    hello je suis sourd malentendant je suis ici pour rencontrer n’importe qui j’ai pas de préférence j’aime tout le monde.sur skype je suis michel.miller757

  33. Serge

    Chers Amis,
    Après avoir lu l’article et vos commentaires, je me permets d’en poster un,
    je suis âgé de 44 ans et suis atteins d’une maladie articulaire et osseuse, ce qui engendre énormément de difficultés dans mes mouvements et déplacements au quotidien, j’ai une chaise roulante qui me sert lors de mes déplacements extérieurs, car mon habitation est adaptée en fonction de mon « handicap », et je suis GAY et surtout fier de l’être , je partage totalement votre avis sur le regard des gens et encore plus dans le milieu GAY, car ici en Belgique, c’est également l’apparence physique et l’usage de la bistouquette qui prime… franchement désolant.
    Il va sans dire, que nous sommes des personnes comme les autres, certes avec un « handicap » mais surtout des personnes qui ont un cœur et qui savent s’en servir, car les sentiments amoureux ne trahissent pas, je suis en couple depuis six ans et m’aperçois que mon conjoint ne comprends pas toujours les douleurs de ma maladie et exige parfois des sorties qui sont parfois plus qu’insupportable , je ne sais si notre couple tiendra, vu pour ma part l’incompréhension de mon conjoint, il est vrai que j’ai un caractère fort indépendant et par habitude, me débrouille, comme certainement chacun d’entre nous, à se forcer aux taches quotidiennes.
    Lors de notre rencontre, je lui est ouvertement expliqué ma maladie, mais lui comme moi, ne savais pas que cette maladie évoluerai si vite et me pose la question de savoir si devant ce fait, il ne regretterai pas son implication dans notre couple, sexuellement parlant, je ne suis plus un artiste de haute voltige mais assume tout acte sexuel.
    Voilà, ce que je peux dire de moi et de mon expérience, j’espère pouvoir vous lire très prochainement et surtout dites vous bien que nul n’est à l’abri d’un accident ou d’une maladie, et que les personnes que vous voyez aujourd’hui debout peuvent être demain dans les mêmes conditions que nous.
    Au plaisir, comme on dit chez nous, bises à vous tous

  34. Fred

    C’est un propos intéressant…
    Pour ma part, je retiens essentiellement ce constat que j’ai également effectué de mon côté :
    «Les discriminations existent. Elles sont fortes et encore plus incompréhensibles. Sans compter que le « milieu » gay fonctionne très souvent par l’apparence. C’est une épreuve de plus qu’il faut affronter. »

    Pour ce qui me concerne, je suis tétraplégique incomplet = je n’ai plus le plein usage des mains…
    De ce fait, je n’ai plus l’occasion de sortir beaucoup de mon côté… De voir de nouveaux visages, de nouer de nouveaux contacts.
    Évidemment, c’est extrêmement sclérosant. Dans ce cas-là, le prince charmant ne viendra pas taper à ma porte… D’autant que je ne crois pas être à l’annuaire !
    Ensuite, parfois via l’Internet, on fait des semblants de rencontre. On échange un moment . Les contacts des espaces. Les attentions s’émoussent. Et puis, bien souvent, la réalité s’impose : sans vouloir jouer les victimes désignées, le fait de ne pas être pleinement en possession de ses moyens physiques décourage beaucoup de Garçons.
    (Il est évident qu’il est + aisé d’aller draguer dans le bar du coin… Mais est-ce bien la la condition sine qua non de la rencontre d’une moitié « fiable »… ? J’écris ça sans amertume…)
    Et pourtant : pour ce qui me concerne… (bis !), Je ne cherche pas une soirée galipettes…
    PAS EXACTEMENT… !
    Je trouve super génial la seule perspective de pouvoir compter, indéfectiblement, sur quelqu’un de fiable avec quelques thèmes de conversations en tête.
    Bref : quelqu’un qui ne va pas vous lécher à la première petite difficulté.
    Il est clair qu’abandonner le monde des valides espaces un instant… c’est se remettre en question…
    C’est accepter le principe que l’on peut rencontrer chez l’être différent, autre chose…
    (Un « petit supplément d’âme » ? Je sais pas mais il y a différentes façons de kiffer quelqu’un, non ? Allons allons : qu’on ne m’ôte pas toutes mes illusions d’un coup !)
    En tout cas, à tout le moins, les valeurs humaines suffisamment fortes pour que l’on puisse trouver une étincelle…
    Je sais : je suis peut-être un grand utopiste…
    En attendant, le temps passe…
    (Je vais finir magnifique, cette comme toujours… Mais fripé ! Alors… C’est pas non plus une solution !)
    À propos : si jamais vous apercevez le prince charmant, faites-lui signe pour moi, OK ?
    J’ai quelques mots à lui dire… 😉

    En tout état de cause : si jamais quelqu’un veut prendre contact avec moi cela pourrait être sympa.
    Ma page Facebook : http://www.facebook.com/federuedecitas

  35. eric

    salut.. pour ma part… je suis gay et je n’ai aucun problème avec le handicap… Jean, écris-moi si tu veux pour échanger. (mails non publiables)

  36. philippe

    Je suis en fauteuil roulant depuis peu et jusqu’à la fin de mes jours, en couple depuis 12 ans…….mon ami accepte mon handicap mais n’a plus de désir pour moi……..en ce qui me concerne je n’accepte plus mon corps, j’étais un sportif, avec un beau corps…..depuis mes traitement j’ai pris 15kg en peu de temps, je refuse de voir la transformation de mon corps, le regard du milieu gay que je fréquentais très peu est devenu encore plus pitoyable qu’auparavant, la seule chose qui compte pour ses gens là est le physique….mais nous en tant qu’handicapé nous avons le droit d’aimer et être aimer, bien que psychologiquement je n’en suis pas à se stade là. Devons nous luttez une fois de plus!!!!!!!!! phil

  37. jean

    Bonjour,
    Je suis paraplégique L1, J’ai souvent le sentiment que beaucoup de gay sont
    handiphobes et ça me désole.
    C’est souvent la culture du corps parfait qui domine.

  38. Georges

    j’ai était amputé de mes deux jambes suite à une erreur médicale
    pas simple pas évident je me suis marié avec mon conjoint le 28 Septembre 2013 mais j’accepte très mal mon handicap mon corps mais surtout sur le plan sexuel très difficile tant que je n’aurai pas accepter mon corps !!

  39. tibo59160

    slt a toi
    oui c’est vrai tu as raison. moi j’ai au moins deux handicaps qui me clous au lit. Pour faire amour il faut que la personne ne soit pas trop enveloppé et qu’il habite a coté de Lille , et toi tu es d’où. Moi comme handicap : probléme de cœur et de jambe surtout mais je fait avec.
    Pourrais tu me répondre ? tdalle@sfr.fr

    (Commentaire modéré – n°tel non autorisé – retiré du commentaire)

  40. franoz

    Combien de fois ai je proposé :aide amities ou autre a assoc site personne handi ect!combien de possibilites de rencontres existe t il pour personnes dans notre region? entre les gays handicapé ou non………….alain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *