17 janvier 2017

Hanouna-TPMP ou l’homophobie banalisée sur C8

(brève publiée le 3 janvier 2016)

revue de presse GAYVIKING : AJL

Obsédé par l’homosexualité Cyril Honouna ? C’est sans doute la conclusion envisagée après l’enquête réalisée par l’association des journalistes LGBT (AJL).
Pendant un mois l’association a regardé l’émission ‘Touche pas à mon poste’ sur la chaine de Vincent Bolloré, C8.

Avec pour complice (ou souffre-douleur), Matthieu Delormeau, Cyril Hanouna a abordé 42 fois à l’antenne l’homosexualité. 

Pendant 30 jours, l’équipe de journalistes a relevé 28 fois des blagues graveleuses liée à la sexualité des chroniqueurs, mais aussi des propos jugés clairement homophobes voir agressive.
« Bah, tu restes bien deux heures sur une teub, toi ! »… « Etre dans le placard… d’où l’expression « avoir un balai dans le cul » »« Attention aux mains baladeuses, je suis pas Delormeau ».

L’association relève qu’en dépit des rires et des applaudissements, les téléspectateurs LGBT les entendent… : « elles (ces blagues) dessinent surtout dans l’esprit du public ce qu’il est possible de faire chez soi, avec ses ami-e-s, au travail, au lycée : se moquer des personnes LGBT pour ce qu’elles sont, les transformer en animaux de foire sous couvert d’humour, les accepter (un peu) pour les humilier (beaucoup) » précise l’association.

L’AJL rappelle que les propos, moqueries homophobes ont des conséquences : « En France, les associations de défense des droits LGBT estiment qu’un ado gay a quatre fois plus de risques de se suicider qu’un jeune hétéro. »…/… Mais par son audience (importante) et son public (jeune), elle (L’émission) a une responsabilité particulière dans les imaginaires qu’elle offre, qu’elle le veuille ou non. L’Association des Journalistes LGBT appelle donc ses responsables à prendre conscience des mécanismes de domination et de discrimination dont ils se font les complices, et les autorités compétentes à agir, si ces comportements devaient perdurer. »

Le site de l’association des journalistes LGBT a mis en ligne l’ensemble des allusions à l’homosexualité et à l’homophobie de TPMP durant le mois de novembre 2016.

A lire l’article sur le site de l’association AJL, les journalistes LGBT – 14 décembre 2016

A lire également sur rue89 – le 23 décembre 2016 concernant les propos sexistes de TPMP

retour-guide-gay-gv  retour-news-gayviking

A lire également

un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *