Homophobie : séquestré et tabassé, il tombe dans un guet-apens à Rouen

Article publié le 28 octobre 2018. Par Frédéric Borghino et Nicolas Petit

Romain* est méconnaissable. Deux jours après son agression, ses yeux encore gorgés de sang semblent refléter toute l’horreur qu’il a vécue dans la nuit de mercredi à jeudi 25 octobre 2018, en plein coeur de Rouen. Il a été victime d’un véritable guet-apens dont la violence extrême et le caractère homophobe ont été retenus par les enquêteurs de la police criminelle. C’est un garçon calme, sans haine ni larme que nous avons rencontré. Voici son histoire. 

Rouen. Séquestré, tabassé, détroussé : guet apens homophobe

Le courant passait bien entre Romain et ses bourreaux. Tout commence à la Bohème, une boite de nuit rouennaise un peu quelconque. Le genre d’établissement ouvert à tous et qui fait le plein même en semaine. Romain, la trentaine, est accompagné de trois amis gays quand ils font la connaissance de deux jeunes hommes. Ils discutent, rient, boivent et dansent ensemble durant plusieurs heures. « Une de ses rencontres qu’on fait en soirée, on rencontre des gens sympas un peu par hasard, pas de raison de se méfier. » nous confie Romain. 

Le courant passe si bien que Romain tente une approche. « Je les ai un peu dragués au début mais ils m’ont calmement dit qu’ils étaient hétéros, alors j’ai arrêté mon numéro de charme » nous précise d’emblée Romain. Une précision importante car cette homosexualité révélée sera le ressort sur lequel les deux individus vont petit à petit monter leur piège diabolique. 

« Viens, il y aura des gays ! »

Il est 7h30 quand les amis de Romain décident de rentrer se coucher. Romain, lui, se sent bien et souhaite poursuivre la soirée. Les deux hommes lui proposent d’aller au Krystol, un bar lounge du quartier Saint-Marc, en plein centre-ville. Arrivé là-bas, Romain passe aux toilettes et à son retour les deux futurs tortionnaires le convient à un after. « Ils m’ont dit qu’ils allaient rejoindre des copines et des copains, dont certains étaient gays, dans un appartement et que ça allait être très sympa. J’ai dit oui » C’est à ce moment là que la nuit de Romain va basculer dans l’horreur. 

« J’avais peur, j’ai cru que j’allais mourir » 

Les trois jeunes hommes grimpent dans une 206 CC noire garée rue Armand Carel. C’est une trois portes. Romain monte à l’arrière en repliant le siège avant. La voiture parcourt environ 200 mètres quand le passager défait soudainement sa ceinture et se dirige en furie à l’arrière du véhicule. « Là, les coups ont commencés à fuser. Des coups de poings au visage, sur le corps, partout. La violence était telle que ma tête rebondissait contre la vitre arrière comme une balle. J’avais peur, je ne comprenais rien, j’ai cru que j’allais mourir.» 

Les coups et les insultes homophobes s’abattent sur Romain durant deux longues heures. « Tarlouze, tafiole, tapette, sale pédé , ils m’insultaient sans cesse. Ça faisait comme un bruit sourd et continu. J’avais la tête baissée, j’avais l’impression de vivre un cauchemar. Cette fois, c’était moi la victime dont on parlerait le lendemain dans les journaux : un jeune homme tué à cause de son homosexualité »  Mais son calvaire n’est pas encore terminé. 

« Sale pédé, si tu bouges on te bute, on a des flingues et un couteau »

 « Je suis tout petit je ne sais pas me battre » s’excuse Romain en nous racontant sa nuit d’horreur. Piégé comme un rat à l’arrière de la voiture, il est conduit à Elbeuf, à 22 kilomètres au sud de Rouen. Suite à un coup, une des cartes bleues de Romain tombe à terre. A l’homophobie s’ajoute alors le motif crapuleux. « Jusque là ils ne m’avaient pas demandé d’argent, ils n’ont fait que me tabasser parce que je suis homosexuel. C’est en voyant ma carte bleue qu’ils ont eu l’idée de me détrousser » analyse Romain.

Les bourreaux essayent de retirer de l’argent. Mais malgré les coups Romain leur donne trois faux codes afin de bloquer la carte. Mais il en a une deuxième. Impossible d’y échapper, les jeunes hommes retirent 800 euros. Cela ne leur suffit pas. 

Rouen. Séquestré, tabassé, détroussé : guet apens homophobe

Il est 9h45 quand ils reviennent à Rouen, au Crédit Agricole de la place Saint-Marc. Les bourreaux demandent à Romain de retirer 1500 euros au guichet. Ils l’attendent dans le sas d’entrée. « Ils m’ont dit que ce n’était pas la première fois qu’ils faisaient ça et que si je bougeais, ils me buteraient avec les flingues ou le couteau qu’ils ont dans le coffre. » C’est muni de lunettes de soleil afin de cacher ses ecchymoses et les mains en sang que Romain dépose sa carte d’identité sur le comptoir et demande au guichetier s’il peut retirer une telle somme d’argent. C’est un refus catégorique.  

Décontenancés, comme cherchant un autre stratagème, les deux criminels sortent de la banque oubliant quelques instants Romain. Sa chance. Romain en profite pour se réfugier plus au coeur de l’agence bancaire. Les deux hommes prennent peur et s’enfuient. Le calvaire de Romain est enfin terminé. 

Dix jours d’ITT et une enquête en cours 

Il est 10h du matin, Romain est vivant. Présenté à un médecin légiste du CHU Charles Nicolle de Rouen, le jeune homme écope de 10 jours d’interruption temporaire de travail, signe de la violence extrême de son agression. Reçu vendredi par les enquêteurs de la police criminelle, Romain a déposé plainte. Une source proche de l’enquête a confirmé à GAYVIKING que le mobile homophobe est largement privilégié et fait en ce moment même l’objet d’investigations poussées. 

Aujourd’hui Romain est logé chez des amis. Depuis cette nuit là il n’a pas réussi à sortir seul, même en journée, dans les rues de Rouen. Son histoire il n’a souhaité la raconter qu’à GAYVIKING, pour l’instant, encore choqué mais conscient de la nécessité d’en parler : « Il y a de plus en plus d’agressions de ce genre, et pas qu’à Paris, si on n’en parle pas ça va continuer. » 

* pour sa sécurité, son prénom a été changé

(mise à jour 04/11/18 : une manifestation contre l’homophobie et les discrimination a eu lieu le 3 novembre 2018 à Rouen avec un message de Romain* – voir photos et vidéo)

(mise à jour 05/11/18 : les agresseurs ont été arrêtés, Romain est soulagé.)

(mise à jour 08/11/18 : L’avocat de Romain nous éclaire : mise en examen et procès aux Assises à venir)

Pour aller plus loin

Urgence homophobie : que faire ?
Association SOS homophobie
« On ne se taira plus », manif à Paris contre l’homophobie (LeMonde.fr)
Conseils pour les rencontres

Ligne d’écoute SOS homophobie au 01.48.06.42.41 du lundi à vendredi : 18h – 22h, le samedi de 14h à 16h, le dimanche de 18h à 20h. Pas d’écoute les jours fériés. 
Témoignez ou signalez un évènement LGBTphobe

 

33 pensées sur “Homophobie : séquestré et tabassé, il tombe dans un guet-apens à Rouen

  • 5 novembre 2018 à
    Permalink

    Bonjour Romain,
    Je suis de tout cœur avec vous.
    Votre histoire pourrait être celle de n’importe qui d’entre nous. LGBT+
    Mon frère n’y a pas survécu c’etait Il y a presque trente ans.
    Vous avez une force extraordinaire, bien plus que celle de vos tortionnaires. N’en doutez pas.
    La vie reprendra son chemin, je forme le vœu que vous trouviez force de joie et votre alter ego.
    Mes pensés vous accompagnent.
    Bien à vous

  • 3 novembre 2018 à
    Permalink

    Bonjour Romain,
    Merci d’avoir eu la force de témoigner, tu fais sans le savoir avancer la défense de nos droits. J’imagine le garçon que tu étais et à la lecture de ton témoignage, ô combien aurais-je été heureux de faire la connaissance d’un être doué d’humour, de sensibilité, de candeur aussi…l’homme que tu es aujourd’hui n’aura plus rien du garçon joyeux, aimant et recherchant l’humanité. J’envie la personne qui saura envelopper ta vulnérabilité et tes frayeurs de son infinie tendresse, de sa force bienveillante.
    Essaie de connaître l’histoire de Bruno Wiel en 2011, un jeune de ton âge d’une beauté et d’une douceur d’ange qui fut gravement blessé.
    Pourquoi ne changerais-tu pas d’air? SI tu viens sur Toulouse, sois assuré du baume de mon amitié.

  • 30 octobre 2018 à
    Permalink

    Bonsoir Romain, je viens de prendre connaissance de l’horreur que tu as subie. Je suis sans voix devant tant de haine crasseuse. Je t’envoie plein d’amour et de solidarité pour ton rétablissement. Amitiés, Philippe.

  • 30 octobre 2018 à
    Permalink

    Salut « Romain », on ne se connaît pas et je ne connaissais pas ce site non-plus. C’est un contact qui l’a partagé sur Facebook. Je suis hétéro et père de famille. Personne ne peut imaginer ce que tu as du endurer pendant cette soirée, la peur, les angoisse, les projections terribles que tu as pu imaginer sur le moment. La vie tient à si peu de choses, un mauvais coup à la tête peut suffire. Tu as eu beaucoup de chance et toujours sans te connaître, je suis heureux que tu t’en sois sorti. Mais pour être franc, j’ai peur. Peur que cela arrive encore aujourd’hui ou demain, même dans notre pays. Peur que cela arrive un jour à l’un de mes enfants et qu’ils ressentent eux aussi cette peur au quotidien, pour les autres ou pour leur propre orientation. Et cette peur motive aussi ma rage envers ces individus d’un autre temps et pourtant bien réels dans le quotidien des personnes LGBTQ+. Personne, absolument personne ne devrait vivre dans la peur à cause d’autres personnes qui ne supportent pas qui elles sont. Sérieux, j’ai la rage, la vraie, l’infinie. Merci d’avoir trouvé le courage pour témoigner car tu as raison : il faut en parler, qu’ils sachent tous que nous ne laisserons rien passer de la sorte et que ceux qui ne se sentent pas concernés dans leur petite vie tranquille commencent à agir, à dénoncer et à intervenir. Force, honneur et rétablissement à toi.

  • 30 octobre 2018 à
    Permalink

    Bonjour Romain,

    Je suis admiratif du courage qu’il ta fallu pour en parler. Tu as raison, il faut combattre l’homophobie par la parole et les actes de bravoure comme le tien.
    Je sais que ce crime ne restera pas impuni.
    Je te souhaite un bon rétablissement et soit sûr que tu auras bcp de soutien, notamment de la Bohème et du Kristol, en tout cas je l’espère.
    Ne te renferme pas et ai confiance en toi!

  • 30 octobre 2018 à
    Permalink

    Courage à toi pourquoi tant de haines chacun a le droit de vivre SA vie dans le respect des autres courage

  • 30 octobre 2018 à
    Permalink

    Je suis sous le choc de ce qui arrive à ce garçon. J’ai connus une telle mésaventure à Paris il y a 12 ans. Un soir que j’attendais un taxi à 3h du matin Rue de Rivoli , une voiture s’arrête au feu. Deux hommes sortent du véhicule, j’ai eu le temps de m’appercevoir que l’un d’entre eux avait une batte de baseball, j’ai couru le plus vite possible de toute mes force pour rejoindre le quartier des Halles pour me cacher dans un bar où il y avait le plus de monde possible. Par chance, j’ai pu échappé à mes agresseurs mais j’étais traumatisé pendant plusieurs semaines . Il faut punir sévèrement ce type d’agressIon avec une tolérance zéro . Il n’y pas d’excuse !

  • 30 octobre 2018 à
    Permalink

    Bonjour Romain
    Je suis de haute Savoie je ne sais pas si tu liras tous ces messages ,
    Je suis gay ,
    Et je suis choqué par la souffrance de ce que tu as subi, et surtout heureusement que tu l as dit !
    On devrait tous te hisser haut et fort car c est tous nos semblables qui sont touchés !
    On est gay , mais on respecte ceux qui ne le sont pas ….
    comment de tel jeune peuvent faire ça!
    Franchement si tu organises une marche , ou quoi que ce soit je ferais le chemin pour te soutenir, je te témoigne toute ma sympathie .

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    Il y a 12 ans de ça un ami se fesait poignarder au cou à la sortie d’une boîte gay rouen centre rive droite, il s’en sorti par miracle avec quelques points de suture… Les fachos et néo-nazis sont présents à Rouen, parfois les agressions sont juste réalisées pour s’amuser, sans aucune raison… J’ai deux amis totalement hétéro qui ont été gazé pour rien, juste par des blaireaux qui voulaient essayer… Sortir à Rouen et comme beaucoup d’autres grandes villes est dangereux si on est seul, certains disparaissent dans la Seine. Que faire? Faire des enquêtes plus actives et des sanctions plus sévères pour ces tortionnaires. Bon courage.

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    Romain, moi qui te connais personnellement ( ton vrai blaze ) je peut confirmer que tu es un mec excellent, pétillant, généreux et je rajouterais que même ton attirance sexuelle s’oublie au fil du temps, au fil d’une soirée même.
    Et je suis triste, dégoutter, écœuré lorsque je découvre cet article sur mon iPhone un matin dans le métro. Mon cœur et mes pensée vous pour toi mon poto, on se voient rarement mais les soirées ( je prescise a tous, NON sexuelle juste amicale ) passé ensemble elle sont toujours été superbe et agréable tu ne force jamais et si tu drague et que tu sait que c’est pas possible jamais tu insiste.
    Alors j’accuse c’est deux terrorites anti Lgbt ️‍ ️‍️‍ et leurs groupes dissimulés partout qui se confondent dans la population gay- friendly, partout vraiment même dans les établissements de sexe avec parcours sexuelles et espaces détente et maintenant ils font même certaine les sauna mixte MDR . C’est là l’origine du mal.
    Ehh !!! les patrons d établissements gay friendly réveiller vous la …!!!! Je vous accuse de ne pas détecter ce type de profil, lors d une soirée comme celle de la Bohème ce soir où mon ami Romain a fini tuméfié. Les vidéos, les vigiles, les serveurs, les clients tous ce monde il faut les rencontrer et dans l’heure qui suit allez pêcher les deux chiens de la casse qui ont fais ca et limite lors mettre une bonne correction pour qu’ils comprennent vite fais la douleur et au trou pendant un moment.
    Oui je sait c’est violent mais mots mais il faut arrêter maintenant!!!.
    21 eme siècle !!! je dirais plutôt un revival 80´.
    Alors à vous les commerçants de lieux festifs et de la night enlevez vous les doigts du cul et soulever les yeux sur la réalité DÉNONCEZ les actes et soupçons suspects fondées, lors de soirées car c’est la nouvelle mode du moment de casser du pd avec la génération d aujourd’hui dont la majorité ont un trouble psychiatrique il ne le savent même pas ce qu’il font. Si après fallait parler de Cest chiens de la casse et se qu’ils font quand ils sont seuls ce sont le premiers a vous contacter pour un plan bande de dalleux et criminels j’espere Que l’on vous retrouveras et que la justice de notre pays afficheras sa sévérité
    Mon poto je te souhaite un prompt rétablissement et continue à sortir ne te ferme pas reste le même et ne leurs fait pas honneur dxe te fermer et ne plus sortir.

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    mon pauvre romain, ta naïveté a failli te perdre, tu le sais, ils t’on dit qu’ils étaient hétéros, sur le coup, tu as cesser ta drague, quel malheur t’as pris de suivre ces 2 inconnus dans leur voiture.

    Tu as la trentaine, tu n’es plus un gamin, tes amis sont partis et tu as préférer rester avec eux !!!

    Ce sont des criminels, sans états d’âme, ils auraient pu te tuer. C’est terrible, de s’acharner sur un individu de cette façon, tout çà parce que tu es homosexuel. Tu ne l’as pas choisi d’être ainsi, c’est comme çà, un point c’est tout. Tu sais, un psy, je suis contre. Tu loges actuellement chez des amis, mais le traumatisme va te poursuivre quelques temps. J’espère que tes parents ont bien accepter ton homosexualité, car des parents homophobes, c’est horrible. Je te souhaite un très bon rétablissement, et j’espère de tout coeur que tu rencontreras le grand amour. Les boites de nuit pour tout le monde, ce n’est pas l’idéal, pour faire la drague quand on est homo. À Rouen, il doit bien y avoir des endroits de rencontres gays comme sur Paris. Je souhaite que ces 2 individus soit rapidement arrêtés, jugés et condamnés pour homophobie. 4 ans de prison ferme, au minimum, pour ces 2 ordures. Bon courage, tu es jeune et tu as toute ta vie devant toi.

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    Romain bon rétablissement à vous.
    Ce genre d’acte devient de plus en plus banal ! Je n’arrive pas à comprendre pourquoi !?
    Je suis hétéro, et si un jour ma fille me dit qu’elle n’aime pas les hommes, je l’accepterai du moment qu’elle est heureuse !

    Mais pourquoi une telle haine !!!!

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    Je suis lesbienne et fière de l’être mais je trouve ça honteux qu’il y’ait toujours autant de violence et de méchanceté gratuite de personnes homophobes. Nous sommes en aucun cas différent des autres et comme tout le monde nous sommes libre d’aimer qui l’ont veut sans rendre de compte à personne. Courage à toi Romain et j’espere qu’ils vont retrouver ces personnes ignobles qui t’ont fait subir ça et qu’ils seront sévèrement punis pour tout le mal qu’ils t’ont fait.

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    du courage Romain il va t en falloir car les detraqués comme eux pullullent . c’est ignoble ce qu il ton fait j espére que la police va vite les retrouver et que la justice fera son devoir.Surtout ne fais confiance à personne . je te souhaite un bon rétalissement

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    Les homophobes, sont, au même titre que les racistes, de parfaits abrutis finis à l’urine de rat.

    Je suis hétéro et je n’ai absolument rien contre les gays, bi, trans ….
    Il faut vraiment être bas de plafond, un sacré gros connard pour juger une personne uniquement à partir de son orientation sexuelle.

    Qu’est-ce que les homophobes n’arrivent toujours pas à comprendre dans le fait que si un homme est gay, ce n’est uniquement parce qu’il est né gay, qu’il ne l’a pas choisis !!!!

    Les homophobes sont nés hétéros (et accessoirement cons), mais ils n’ont pas choisis d’êtres hétéros, (par contre êtres con, si), alors qu’ils arrêtent de porter leurs putains de frustrations sexuelles et intellectuelles, sur les gays en les tabassant. Qu’ils leur foute la paix.

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    Comme d’habitude, les profils des agresseurs ne sont pas communiqué.

    C’est bien gênant si on essaye de mieux cerner ce phénomène d’agressions…

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    Je ne comprends pas cette haine envers les les homos, je suis une femme et une mère. Je n’aime pas par voir 2 hommes s’embrasser mais je détourne mon regard, et je ne les juge pas quand je dis ça. Ça pourrait être mon frère, mon fils ou mon voisin. On ne peut pas choisir l’orientation sexuelle d’une personne. Je reconnais avoir appris à être plus tolérante pas rapport à ça avec l’âge. Par contre je n’ai jamais ressenti de haine ni eu d’actes ou de paroles malveillantes. Je trouvai ça bizarre et presque pervers ou comme une maladie. C’est tous les articles sur l’homosexualité ou l’orientation sexuel ou l’identité sexuel qui m’ont fait évoluer et changer de mentalité. J’encourage donc à continuer de parler, de vous manifester et vous battre pour vos droits. Bon rétablissement Romain

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    EN 2018 etre gay est devenu dangereux partout en france, et absence de reponse penale forte persuasive
    Courage Romain et puisse ces salauds gouter a la prison

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    « La prudence est mère de sûreté » le déroulement de cette soirée indiquait que cela se terminerait mal ! L’envie d’avoir une relation ou simplement de s’amuser, suffit-elle à montrer une imprudence coupable, partir avec de parfaits inconnus ayant reconnu n’avoir aucune affinité avec les homosexuels aurait du déclencher chez Romain , un réflexe de sûreté en ces temps où la chasse aux « homos » semblent être un sport, coupable jamais puni par une justice équitable !
    PRUDENCE toujours, partout en tous Lieux … !

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    Bon courage à toi Romain !
    je te souhaite un bon rétablissement ces personnes sont lâches stupides j’espère qu’ils vont être vite retrouver et poursuivent et faire de la prison et payé une forte indemnités pour tout les préjudices qu’ils t’ont fait subir et qu’ils soit dans l’obligation de faire des travaux interer pour les associations gays
    Je trouve l’amantable quand 2018 on en soit encore là !
    Courage Romain bon rétablissement dans cette épreuve !

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    Personnellement je suis hetero mis je n’ai jamais rien eu contre les homosexuel par contre se qui est sur c’est que la bohème a un sacré palmarès le dessus ya pas que des homosexuel qui se font taper j’habite à coter chaque semaine ya des delire comme ça ce des endroit malfaisant ou se réunisse pas mal de trou du cul une semaine c’est une femme une semaine c’est ça l’autre c’est tous le temps comme ça ya un moyen d’arrêter ça aussi arrêter d’aller à la bohème c’est de la merde

  • 29 octobre 2018 à
    Permalink

    J’espère, Romain, de tout coeur que tu t’en remettras le plus rapidement possible….et que ces …. »merdes humaines » seront arrêtées, punies financièrement et de prison ferme pour longtemps….

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    Je ne peux que m’insurger contre ces criminels…Au trou. Purement et simplement.

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    Bonjour j’ai été aussi victime agression homophobe physique à Argenteuil dans le 95 je n’hésiterai pas à en parler à l’association SOS homophobie il y en a vraiment marre de se cacher et de se faire tabasser à tout moment toujours vivre dans la peur il y en a marre il faut faire quelque chose contre c’est homophobe nous sommes en 2018 c’est encore très malheureux de parler d’homophobie et de subir des agression homophobe les agresseurs devrait être puni par la loi beaucoup plus sévèrement car au bout de 4 mois ils ressortent et il recommenceront toujours! Nous sommes des gens comme les autres laissez-nous vivre en paix on ne fait rien de mal du tout!!!!

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    Bon courage romain ! et ne t’inquiète pas rien ne reste impuni . Ils seront retrouvés et vont payer pour ce qu’ils ton fait !⚡️Ce sont des etres ignobles sans éducation et sans valeurs .des etres abjectes .

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    C’est horrible ! Faut absolument faire quelque chose! Ces actes doivent être sévèrement punis personne de doit accepter cela. Bon courage à toi Romain. Je te souhaite de te rétablir et t’en sortir. Le racisme n’a pas sa place dans ce monde. Il est temps d’éradiquer tout les racistes. Je ne suis pas gay. Je suis noir et le racisme je connais! C’est pire que tout de mépriser ainsi un être humain. Je suis en colère lorsque j’entends ce genre de chose.
    Encore courage Romain ne te laisse pas abattre ils vont être punis sévèrement. Si pas par m’a justice se sera par la vie.

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    Bonsoir je vous souhaite un très bon rétablissement et sur voie un psychologue sa va vous permettre d’avance dans de monde de brutes est je vous souhaite aussi qu’il rattraper excuses moi pour le mots ces gros connard qui vous ont fait (je suis maman de trois ans est de deux garçons donc je ne peux pas savoir pour et mais une chose est sûre que si sa arriver à un de mais fils je laisserai pas cesi gens dehors il faut qu’il payer pour ce qu’il vous on fait )bon rétablissement et plein de courage à vous

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    Étant dieppois je sort souvent à la bohème… je suis gay ça aurai pu être moi… courage à toi… surtout rétabli toi bien… dans l’espoir que tu arriveras à reprendre une vie *normal* après cette dure épreuve…
    Tout mon soutien et pensée pour toi… bise.

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    Courage ! bravo d’avoir porté plainte !! bon rétablissement, encore des laches sans cervelles.

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    Il est vraiment temps que la justice prenne ses responsabilités et condamnent fermement ces actes homophobes

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    mon pauvre romain je te souhaite de te rétablir sereinement et accompagner d un psychologue. ces mecs qui t ont agressés sont fortement dangereux il est tant de fortement les candamner a de la prison ferme et des dommages et intérêts.bon courage rétabli toi c est le principal .

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    Bonsoir,

    Je suis de tout coeur avec « Romain »suite à ce terrible acte homophobe et de vol…Je lui souhaite un bon rétablissement et les homophobes rapidement arrêtés et juger!.
    Ils faut rester prudent…de plus en plus d’actes d’ homophobie en « France « ça me rend triste…

    T.

  • 28 octobre 2018 à
    Permalink

    L horreur integrale!!!!!! Ne laissons pas de développer ces.actes à assimiler au racisme. Je precis e que je suis.hetero et vieille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *