21 septembre 2017

Kiss-in en France contre l’homophobie

kiss-in1Il n’y a pas que les hétéros qui ont le droit de s’embrasser dans la rue. Avouons-le, il est assez rare de voir deux garçons s’embrasser amoureusement dans la rue.

Un groupe d’homo a décidé de lancé, initialement sur facebook, des Kiss In contre l’homophobie et l’argument avancé est claire et sans ambiguïté : « Pourquoi le seul moment où on peut voir des homos s’embrasser dans la rue ailleurs que dans le Marais, c’est la Gay Pride ? Pourquoi il n’y a que les hétéros à pouvoir se bisouter en public sans gêner personne ? Pour ceux et celles qui pensent que ce n’est pas normal, rendez-vous tous ensemble pour un attentat aux bisous kamikazes ! « .

C’est un peu comme un Flash Mob, les membres inscrits reçoivent une date et heure de rendez-vous. Et au moment précis, les couples homos, de garçons et de filles, s’embrassent en public.

Le premier kiss-in a commencé à Paris le 7 juin 2009. Il n’y avait qu’une vingtaine de personnes au départ mais les membres inscrits gonflent au fil des mois. Un peu plus de 800 personnes sont déjà inscrites sur le groupe Kiss In de Facebook. Un Kiss In a eu lieu le 12 juillet dernier à Dijon.

Une nouvelle édition nationale de Kiss In est prévue le 26 septembre 2009 : à 16h une édition nationale du kiss-in, dans les villes suivantes : Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Montpellier, Strasbourg, Toulouse, Clermont Ferrand, Amiens, Tours, Grenoble et Dijon.

Ce mouvement de Kiss-In est également observé ailleurs dans le monde. Le dernier en date était à Salt Lake City aux Etats-Unis.

« “Embrassez-vous où vous voulez”. C’était le slogan de ce kiss-in contre l’homophobie, organisé à Paris dimanche dernier par deux étudiants de, Arthur et Felix, respectivement à Sciences Po et Paris 8. Une vingtaine de gays et de lesbiennes (et affiliés) ont bravé la pluie et le vent pour venir s’embrasser sur le Parvis des Libertés et des Droits de l’Homme, juste en face de la Tour Eiffel. Reportage. (yagg.com) »

(photo du kiss in de Paris juin 2009 : groupe facebook)


A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *