11 décembre 2016

La marche des fiertés à Caen ce samedi 23 mai

gaypride-2015-Caen-affiche(article publié le 18 mai 2015)

Les normand(e)s défileront une première fois ce samedi 23 mai à Caen pour la marche des fiertés dite Gaypride avant Rouen le 6 juin. Deux ans après la loi sur le mariage pour tous et l’adoption, l’égalité reste encore à parfaire et l’homophobie reste toujours dévastatrice. Des raisons pour défiler, pour s’engager, pour ne pas taire ces évidences. Rencontre avec Yann et Fabrice du Centre LGBT de Normandie pour nous parler de l’évènement mais pas seulement… les nouveaux rapports avec la ville de Caen aussi, les projets à venir et même un peu de réunification des deux Normandie.

Yann est président du Centre LGBT de Normandie basé à Caen. Fabrice est organisateur de la gaypride 2015 et secrétaire au Centre LGBT.

GAYVIKING : La Gaypride de Caen possède une très belle affiche mais elle ne semble pas avoir de slogan, de revendication particulière. Pourquoi appelez-vous à marcher ce samedi 23 mai ?

Fabrice : Le mot d’ordre de la Marche caennaise en 2015 est : « Égalité, maintenant, toujours, partout »
Égalité : c’est un des symboles de la République et c’est à ce titre un juste combat, qu’il concerne les LGBT ou tout citoyen.
Maintenant : car nous ne comprenons pas, qu’en France, certains droits soient toujours refusés à des personnes parce qu’elles sont LGBT.
Toujours : nous le savons la société fonctionne en cycles. Nous savons que les idées les plus mauvaises, responsables des pires moments de notre histoire, peuvent revenir.
 La montée de l’extrême droite partout en Europe en est un signe inquiétant.
Si aujourd’hui une partie de cette extrême droite essaie de séduire les gays, nous savons qu’il s’agit là d’un pur calcul politique. Nous connaissons bien le mode de pensée profonde de l’extrême droite assis sur les vielles valeurs d’une France catholique et blanche.
Partout : car les combats pour les LGBT doivent être défendus partout. La France est une grande nation diplomatique et peut à ce titre influer sur les réglementations internationales et peser de son influence amicale sur des pays partenaires où les droits des LGBT sont bafoués.

 

soiree-cargoGAYVIKING : En dehors de la marche, quels sont les autres temps forts de cette édition 2015 ?

Fabrice : Les années passées nous avons tenté de mettre en place des événements durant la semaine précédant la Marche. Ces actions ont rarement eu l’écho souhaité et ont souvent accueilli un public confidentiel et habitué du milieu associatif.
Cette année les deux temps forts sont bien sûr la Marche qui commencera place du Théâtre à 14h et la soirée de clôture au Cargö à partir de 22h : La Folle Soirée avec DJ Riatry, DJ Bluff et Noël Flantier (affiche ci-contre).

Yann : J’ajouterai que pour mettre en place de tels événements il faut des volontaires, et malheureusement nous pouvons les compter sur les doigts des deux mains. J’en profite pour remercier très chaleureusement et très sincèrement celles et ceux qui travaillent durement pour organiser chaque année la Lesbian & Gay Pride, ils se reconnaîtront, et en particulier Fabrice pour cette année.

 

gaypride-caen-gayviking41GAYVIKING : La municipalité à Caen a changé de majorité avec un nouveau maire, Joël Bruneau (ump) en 2014. Il avait déclaré lors de sa campagne que « les sub­ven­tions seront accor­dées en fonc­tion du tra­vail utile à la col­lec­ti­vité que le Centre LGBT pourra fournir». Aujourd’hui, comment se passent les rapports avec la ville de Caen et notamment pour cette gaypride ?

Fabrice : Aujourd’hui comme hier nos relations avec la Mairie de Caen sont bonnes.
Nos subventions ont été affectées par la baisse des crédits mais cette diminution n’est spécifique au Centre LGBT, l’ensemble des associations sont concernées.
La participation de la Ville pour l’organisation de la Marche 2015 est du même niveau que les marches précédentes (mises à disposition de matériels, autorisations,…).
Nous souhaitons travailler en bonne intelligence avec la nouvelle équipe municipale.
Le sérieux des actions du Centre LGBT de Normandie – que ce soit en matière d’organisation d’événements, de prévention de l’homophobie ou des IST, ou encore des actions de dépistages du VIH – fait de nous un partenaire stable et efficace…

Yann : … mais le drapeau arc-en-ciel ne sera pas hissé sur la façade de l’Hôtel de Ville le week-end de la Gaypride, la Ville ne soutient pas notre charte « Friendly Normandy » et ne la signera sans doute pas non plus, le soutien pour l’instant n’est donc pas à la hauteur de celui que nous avions auparavant.
Comme le dit Fabrice, les contacts ont été plutôt bons lors de nos rencontres avec les adjoints au maire et nous souhaitons sincèrement travailler avec la nouvelle équipe municipale, en particulier en matière de lutte contre les LGBT-phobies et de lutte contre les IST et l’infection à VIH.

 

gaypride-caen-gayviking21GAYVIKING : Le Centre LGBT de Normandie a accueilli cette année une nouvelle association (LBTG Laisse Bien Ta Gaité), une association très rouennaise. Le Centre LGBT penche vers Rouen maintenant… ?

Fabrice : Le Centre LGBT de Normandie a été créé avec l’ambition d’être la structure fédérative et le centre ressource des associations LGBT de toute la Normandie, anticipant ainsi en quelque sorte la future union de nos deux régions.
D’ailleurs avec la fusion des deux Normandie notre Centre à vocation régionale trouve toute sa raison d’être.
Le fait pour les collectivités locales d’avoir un seul interlocuteur dans nos domaines d’action est un avantage certain.

 

gaypride-caen-gayviking35GAYVIKING : Quels sont les futurs projets que l’on pourrait découvrir dans les prochains mois ?

Yann : Tout d’abord la charte « Friendly Normandy », qui a été lancée à l’occasion du 17 mai. Sans plus de commentaire, je conseille à toutes et à tous de lire ton excellent article Fred pour tout savoir sur cette charte.

Nous avons un projet de création de spectacle sur le thème de la transidentité, avec la compagnie Papillon Noir Théâtre. Nous en sommes au stade de l’élaboration et nous lançons un appel à toutes celles et tous ceux qui seraient intéressé(e)s par ce projet, et il n’est pas nécessaire d’avoir déjà fait du théâtre pour faire partie de la troupe.

Le Centre manque de moments de convivialité, le repas organisé en fin d’année est en général très apprécié, aussi une fois par trimestre, nous proposerons un repas aux adhérents, volontaires, sympathisants, ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui souhaiteraient nous rencontrer.

Nous espérons aussi développer les permanences et les groupes, comme ceux destinés actuellement aux femmes et aux trans. Nous avons eu quelques propositions, une qui pourrait se construire autour du sport, une autre sur la question du vieillissement des personnes LGBT, leurs besoins, leurs devenir, une sur la question de l’homosexualité et la religion, une autre encore destinée aux afro-caribéens. Mais tout cela reste à concrétiser…
Nous sommes ouverts à toutes les propositions et nous sommes prêts à en discuter.

 

logo-clgbtn-webGAYVIKING : Le Centre LGBT de Normandie devrait renouveler ses instances au mois de juin prochain. Vous avez toujours besoin de bénévoles. Que pourriez-vous dire à une personne qui hésiterait à s’investir avec vous ? Comment la convaincre ?

Fabrice : En effet l’assemblée générale du Centre aura lieu le 19 juin prochain (19h).
Le Centre est bien évidemment toujours prompt à accueillir de nouveaux membres. Leurs idées, leur aide est toujours précieuses.
Convaincre quelqu’un de s’engager dans une structure associative n’est jamais chose aisée.
C’est peut-être encore plus difficile pour des personnes LGBT qui peuvent parfois avoir l’impression que nous n’avons plus de combat à mener, plus de cause à défendre, que tout nous est aujourd’hui acquis.
gn-assoOr il reste encore beaucoup à faire en matière d’égalité comme on peut le constater en lisant les revendications des différentes Lesbian & Gay Pride.
L’homophobie reste aussi un grave problème dans notre société. Combien de personnes cachent-elles encore à leur entourage, à leurs collègues de travail, à leur famille,…le fait qu’elles sont lesbiennes, gay, bi ou trans ?
Si l’homosexualité et mieux acceptée que par le passé, beaucoup de LGBT ont encore à souffrir de remarques, de vexations, voire pire.
Quant aux trans leur situation est bien pire. Partout ou presque l’évocation de ce thème est sujet à plaisanterie.
Pour beaucoup les trans c’est rigolo quand on se promène au Bois de Boulogne, mais avoir un enfant, un collègue, un voisin,… trans c’est une autre histoire.
Alors oui l’utilité des associations est toujours d’actualité !

asso_gaynormandie2Yann : Il y a plusieurs façons de s’investir auprès du Centre, en tant que volontaire et nous en avons besoin, mais aussi en tant qu’administrateur. Une partie de l’équipe du Centre va être renouvelée lors de la prochaine AG, et ce qui serait parfait, c’est que l’équipe soit plus étoffée.
Alors être administrateur cela prend-il beaucoup de temps ? Parfois oui, mais peut-être pas autant qu’on se l’imagine. Il peut y avoir des moments de « rush » (LGP, préparation et déroulement d’événements, CA, etc…), mais à un rythme de croisière et avec une équipe conséquente, une bonne répartition des tâches, cela peut n’être que quelques heures par mois.
De plus, concernant les « gros dossiers » (LGP, TROD, Charte « Friendly Normandy »…), une délégation des tâches sous forme de groupes de travail est déjà instaurée.
 Et il y a surtout les bons côtés : contribuer à faire progresser les valeurs et l’héritage du mouvement LGBT local, être utile aux autres, rencontrer plein de nouvelles personnes… Pour n’en citer que trois parmi d’autres !

 

GAYVIKING : Un dernier mot ?

Fabrice et Yann : Venez nous rejoindre ! A court terme pour la lesbian & Gay Pride le 23 mai à 14h place du Théâtre, et à plus long terme pour continuer à faire vivre le Centre LGBT, il y a encore des combats à mener !

 

gaypride-2015-Caen-affiche

Le programme GAYPRIDE 2015 à Caen

La Marche commence place du Théâtre à Caen le 23 mai 2015 à 14h.
Cette année le mot d’ordre est : « Égalité, maintenant, toujours, partout »

14h :
Rassemblement place du Théâtre autour du village associatif. Le village propose des stands d’information sur le Centre LGBT de Normandie et les associations LGBT locales, un stand d’accueil et de préventions des IST. Deux postes de dépistage rapide du VIH seront aussi installés. Ces Flash Tests du VIH sont anonymes et gratuits. On pourra aussi trouver de quoi se restaurer et il y aura des stands marchands.

14h45 :
Prise de parole de l’inter-associative et minute de silence en mémoire des victimes du SIDA.

15h :
Départ de la Marche

16h30/17h :
Retour prévu de la Marche place du Théâtre

jusqu’à 17h30/18h :
Animation de la place du Théâtre par DJ Riatry… et toujours le village associatif (infos, Flash Tests,…)

18h30 :
Apéritif officiel au bar le D’Click, 187 rue St-Jean, Caen.

à partir de 22h :
Soirée officiel au Cargö avec DJ Riatry, DJ Bluff et Noël Flantier. Là aussi un village associatif sera présent sur la terrasse du Cargö avec stand informatif, postes de Flash Tests, photo call, food trucks…

Nous espérons vous voir nombreux le 23 mai, GAYVIKING sera naturellement présent comme chaque année et proposera un reportage photo de la marche.

 

Pour aller plus loin…

Sur Facebook, quatre liens à faire partager :
– La page du Centre LGBT de Normandie (cliquez ici)
– La page de la Gaypride 2015 à Caen (cliquez ici)
– La page Facebook Evénement pour la marche de la gaypride de Caen (cliquez ici)
– La page Facebook Evènement pour la folle soirée au Cargö à Caen le soir de la gayrpide (cliquez ici)

Le site internet du Centre LGBT de Normandie (cliquez ici)

Autres infos :
– voir les photos de la gaypride à Caen en 2014 (cliquez ici)… et des autres gaypride en France, la même année (cliquez ici)
– voir les dates des autres gaypride en France en 2015 (cliquez ici)
– enfin, voir l’histoire des gaypride, qu’est-ce ? (cliquez ici)

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *