07 décembre 2016

La vie gay à Bordeaux

gay-bordeaux(article réalisé par Antoine D.
mise à jour : octobre 2016)

Bordeaux capitale de la Nouvelle Aquitaine, une ville de 243.000 habitants dans une métropole de 750.000 âmes, est la principale ville du sud-ouest. Dans le classement des villes les plus gayfriendly en 2014, Bordeaux était classée 9ième. Parfois cette ville joue la belle endormie et on aurait bien voulue qu’il y ait plus d’établissements LGBT. Néanmoins, cette ville semble bien se satisfaire de sa vie LGBT et de son histoire entre ses bars gays, ses lieux de fêtes et de dragues, sans oublier son tissu associatif très riche avec notamment son centre LGBT. Les gay bordelais semblent s’y plaire.

BARS GAYS

trou-duck-bar-gay-bordeauxTrou Duck (33, rue Piliers de Tutelle), c’est devenu une institution sur Bordeaux. Ouvert en 2005, le Trou Duck est le bar gay le plus ancien de la ville encore en activité… mais il n’a pas perdu de sa superbe. Bien que petit, l’ambiance est très agréable, en majorité la clientèle du bar est assez jeune. Le bar possède une terrasse, et il possible de prendre un petit encas si besoin. Ouvert tous les jours de midi à 2h (sauf dimanche de 19h à 2h). (voir leur page facebook)

coco-loko-gay-bordeauxCoco Loko (3, rue Dufour Dubergier), ce bar gay, ouvert fin 2015, a réussi à marquer son empreinte sur Bordeaux. Un équipe sympa, une ambiance très fête,… il n’en faut pas plus pour créer un succès avec de nombreuses soirées thématiques. En fonction de la fréquentation, une deuxième salle est ouverte. Le bar avait organisé l’apéro pré-gaypride de Bordeaux. Le Coco Loko est ouvert tous les jours de 18h à 2h. (voir leur page facebook)

ls-cafe-bordeauxCôté filles et à deux pas de la Gare St Jean, le LS Café vous ouvre ses portes (297 bd Albert 1er – Bègles) : ce bar est un bar féminin, ne dites pas lesbien Sophie et Laurence n’aiment pas ce mot et d’ailleurs toutes les femmes sont les bienvenues (et exceptionnellement peuvent être accompagnées d’un ami mâle). Très cosy, ambiance tamisée, le bar est ouvert du jeudi au samedi de 21h30 à 2h (et jusqu’à 4h le samedi et veille de fête lors des soirées spéciales… on peut y danser !). (voir leur site internet, voir leur page facebook).

Enfin on regrettera la fermeture en mars 2015 de l’Ours Marin, le gay troquet hétéro friendly de Bordeaux.

 

… et côté gayfriendly, on vous conseille deux bars :

lefko-bar-bordeauxLe Lefko’ (55 cours Alsace Lorraine), bar gayfriendly est un bar à l’ambiance raffinée et agréablement tenu par Jérome et Gabin. Des soirées colorées sont de temps en temps organisées. Le bar est ouvert du mardi au samedi de 19h à 2h. (voir leur page facebook)

havanna-cafe-bordeauxLe Havana Café (anciennement Kitsch Bar, 16 cours de l’Argonne) est un bar gayfriendly tenu par Philippe à deux pas de la victoire . C’est un bar d’ambiance latine où le Mojito et le rhum sont à l’honneur. Des soirées spéciales sont organisées. Les prix ne sont pas élevés. Le Havana est ouvert du lundi au samedi de 17h à 2h (happy hours de 17h à 22h). (voir leur page facebook).

CRUISING BAR

buster-gay-bordeauxLe Buster (34, rue de Cursol) – Preston et Graham vous accueillent tous les jours de la semaine de 20h à 2h du matin. Un cruising bar gay très sympa et convivial pour boire un verre. Une ambiance mec. Des soirées spéciales sont organisées comme l’élection de MisterSportwear. (wifi à disposition). (voir leur site internet, voir leur page facebook)

traxx-bordeauxLe Traxx (38 bis rue Arnaud Miqueu) – c’est un cruising bar gay, ambiance moins soft que le Buster… 400 m2 entre homme avec au rez-de-chaussée le côté plus saloon comparé au sous-sol , plus hard… un petit rafraîchissement sera bien. Le Traxx fait aussi sexe-club-sexe-shop. Il est ouvert du lundi au jeudi de 14h30 à minuit, les vendredis et samedis de 14h30 à 19h puis réouvre à 21h30 jusqu’à 4h du matin. Le dimanche vous pourrez en profiter de 14h30 à 19h. L’entrée est payante : 9 euros (et 5 euros pour les -25 ans). Il a de temps en temps un thème : blackout, travesti, hard, fetish… (voir leur site internet)

CLUBBING

Du côté des discothèques, l’offre s’est un peu réduite à Bordeaux depuis la fermeture du Bang Bang. Une référence depuis 2012, c’est le Stéréo Klub :

klub-stereo-bordeauxLe Stéréo Klub… Le Nouveau Stéréo Klub pour être exact car il a récemment changer d’adresse. Désormais retrouvez-le près de la place de la Victoire en centre ville (15, rue de Candale). Le Stéréo Klub propose deux dancefloor : une pour la Pop et une pour la Techno. Ouvert du mercredi au dimanche et les veilles de jour de fête de 23h à 7h. Tarifs : entrée gratuite les mercredi, jeudi et dimanche, et 10 euros l’entrée les vendredis et samedis. (tarif spécifique pour les soirées spéciales). (voir leur page facebook).

SAUNAS

Trois saunas se partagent la clientèle gay sur Bordeaux… et on sent parfois des petites frictions commerciales entre eux…
Comme dans tous les saunas gay en France, le pic de fréquentation de la semaine est souvent le dimanche après-midi.

st-jean-bordeauxLe Sauna Saint Jean (7, rue de Tauzia téléphone : 05.56.94.02.06) : Teddy et David vous proposent un très beau sauna récemment rénové et agrandit (2015-2016). Des équipements très agréables à disposition : sauna sec, hammams, jacuzzi (très grand le jacuzzi.. d’ailleurs on dit « spa ») et bien entendu backroom, labyrinthe… Il y a également la possibilité d’avoir des massages bien être (c’est soft (!), il faut réserver pour cela). Il est toujours difficile de fixer une moyenne d’âge de la clientèle mais on estime être aux alentours des 40 ans. Les prix ne sont pas excessifs, ils vont de 2 à 16 euros selon votre âge et l’heure d’arrivée. Le St Jean est 100% gay, il est ouvert tous les jours dès 13h (14h les samedis et dimanches) jusqu’à minuit les lundis et dimanches, jusqu’à 1h du matin les mardis, mercredis et jeudis, et jusqu’à 2h les vendredis et samedis. Le sauna organise également parfois des soirées thématiques avec des tarifs attractifs (exemple : soirées jeunes, gratuit pour -30 ans ou soirées bears, naturistes…). (voir leur site internet, voir leur page facebook).

thiers-bordeauxLe Sauna Thiers (329, rue Thiers – téléphone : 05.56.32.00.63) : côté rive droite cette fois… le sauna Thiers, avec Jean-Louis et Jesse, s’étend sur près de 500m2 avec un sauna sec, un hammam, une petite piscine à bulle, un jacuzzi, labyrinthe, sling, gloryhole. Un bar est également à votre disposition ainsi qu’un coin fumeur. Les tarifs sont assez bas et varient de 3 euros à 15 euros suivant votre âge et votre heure d’arrivée. Le sauna Thiers est ouvert du lundi au jeudi de 12h à 1h puis le vendredi de 12h à 2h, samedi de 13h à 2h et dimanche de 13h à 1h. Il y a souvent des soirées thématiques et notamment de nombreuses soirées naturistes et aussi spéciale jeunes (gratuit – 25 ans). (voir leur site internet, voir leur page facebook).

hugo-bordeauxLe Sauna Hugo (9, rue de l’Observance – téléphone : 05.56.31.50.01) : le sauna Hugo a changé de direction à l’été 2014 et vous propose un sauna sur 500m2 de surface avec un sauna sec à infrarouge, un hammam, deux jacuzzi, backroom… un décor un peu Rome Antique. Sa particularité est de d’offrir à volonté des boissons (soft) et friandises, dans le but de favoriser la détente et la convivialité ainsi qu’une ouverture en « after ». Le sauna est ouvert tous les jours de 12h à 22h et de 12h30 à 21h le dimanche (le dimanche aux aurores… il est ouvert pour un ‘after’ de 6h à 10h du matin). Les tarifs vont de 12 à 16 euros en fonction de votre heure d’arrivée (le dimanche c’est 14 euros avec spéciale journée « mousse ») et entrée gratuite pour les -27 ans du lundi au samedi. (voir leur site internet, voir leur page facebook).

et côté bi, lesbien, mixte et trans, vous avez quatre autres saunas : le Container, le différent, le Nikki-Club, le Métropole (attention pour ces saunas, les tarifs pour hommes seuls sont particulièrement élevés, mais pour les femmes, c’est souvent gratuit… )

… enfin pour savoir comment cela se passe dans un sauna gay, lisez l’article de GAYVIKING « sauna mode d’emploi« .

RESTAURANTS

Côté restau’, comme partout en France il n’y a pas d’établissements spécifiquement gays sur Bordeaux mais quelques établissements très gayfriendly où l’on s’y sent bien. Sans en faire une liste à la Prévert, voici deux adresses :

restaurant-voutes-bordeauxRestaurant Les Voûtes (7, rue des Faussets – téléphone : 05.56.81.35.60) : une cuisine fait maison dans le décor d’un ancien hôtel particulier fait de voûtes en pierre de taille. Une très bonne cuisine du terroir du sud-ouest avec des prix très raisonnables et un très bon service. Le restaurant Les Voûtes est ouvert tous les jours de 19h à 23h (voir leur site internet, voir leur page facebook)

restaurant-cigales-bordeauxLa Cigale (42 rue du Maréchal Joffre – téléphone : 05.56.81.79.92) : un petit restaurant très sympa et raffiné avec des menus qui sortent de la routine en fonction des saisons et du marché du jour. Le restaurant est ouvert le midi de 12h à 14h30 du mardi au vendredi et le soir de 19h30 à 22h30 du mardi au samedi. (voir leur page facebook)

ASSOCIATIONS

girofard-entreeAfin de fédérer les associations sur Bordeaux, un Centre LGBT a été constitué pour l’Aquitaine autour du Girofard, collectif créé en 2007 entre différentes associations. Aujourd’hui avec l’aide des collectivités locales le Centre LGBT de Bordeaux, dit le Girofard est installé dans ses propres locaux. C’est désormais un lieu d’échange, d’accueil et de solidarité. Des permanences juridiques, de santé, de prévention, d’écoute ont été mis en place au sein du local par les associations adhérentes.
Centre LGBT de Bordeaux Aquitaine : 34 rue Bouquière. Téléphone : du lundi au samedi au 09.81.81.98.77. – voir le site internet Le Girofard.

lgp-bordeauxUne autre association LGBT phare à Bordeaux est la LGP Bordeaux depuis 1996 cette association milite en faveur des droits des personnes lesbiennes, gays, bi(e)s et transexuel(le)s. Elle prépare la marche des fiertés (dite gaypride). Environ 3000 personnes se retrouvent sur ce défilé de revendications couplé à des expositions, et autres manifestations dans la lutte contre les discriminations. (voir le site internet LGP Bordeaux)

Autres associations sur Bordeaux :

wake-up-gay-bordeauxWakeUp : c’est l’association des jeunes et étudiants LGBT (18-30 ans) sur Bordeaux qui souhaitent se retrouver en toute convivialité pour passer des moments agréables, culturels, s’amuser ensemble. (voir le site internet WakeUp)

logo_premse_siteLa Prem’se est une association festive de Bordeaux et sa région et propose aux filles de sortir, de rencontrer, d’échanger. L’association accueille des femmes de 18 à 70 ans. Les activités qu’elle propose sont soit exclusivement « femme » soit mixte. (voir le site internet de La Prem’se)

logo-okv2ADH – Les amis de l’homosociabilité : ce collectif regroupe des filles et des garçons qui ont envies de partager des sorties : randonnées, balades, spectacles… (voir le site internet de l’ADH)

logo_trans3Trans 3.0 est une association qui accueille, informe et accompagne les personnes interpellées par un questionnement sur leur genre, transidentitaire ou/et intersexe sur la région d’Aquitaine et plus particulièrement à Bordeaux. Trans 3.0 s’appuie également sur des valeurs féministes comme le respect des choix individuels. (voir le site internet de Trans 3.0)

HISTOIRE ET INFOS

logo-aquitainegayLe site internet Aquitaine Gay a organisé un travail approfondi d’étude et de recensement des archives LGBT privées et publiques… découvrez près d’un siècle de vie gay en Aquitaine. Des expositions ont déjà été réalisées au Centre LGBT Le Girofard (voir le site internet Aquitaine Gay)

Si l’histoire vous intéresse, sachez que la ville de Bordeaux (avec Paris) est la seule ville de France a avoir lancé des visites guidées sur l’histoire du Gay Bordeaux : « culture et mémoires gays« , c’est la visite que propose l’office de tourisme de Bordeaux (depuis 2013) : deux heures de promenade commentée à travers les lieux qui ont marqué, secrètement ou explicitement, la vie gay des homos bordelais depuis un siècle. Ces visites ne sont pas permanentes mais renseignez-vous à l’office de tourisme de Bordeaux au 05.56.00.66.00 (site internet office de tourisme de Bordeaux)

new-logo-wag-jauneEnfin, pour être au parfum des soirées gay sur Bordeaux, il existe le magazine WAG, à disposition gratuitement dans les établissements gay de la ville (disponible tous les mois). (voir le site internet de Wag)

PLAN GENERAL DES LIEUX GAY SUR BORDEAUX

blanc-petit

retour-guide-gay-gv  retour-news-gayviking

 

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *