06 décembre 2016

La vie gay à Montpellier

guidomo-montpellier2(Mise à jour : novembre 2016)

La ville de Montpellier est à moins de 10km de la mer méditerranée et compte environ 260.000 habitants. Montpellier est souvent considérée comme une des villes les plus gayfriendly du pays, position à débattre. C’est ici que le premier mariage de deux hommes a été célébrée en France le 29 mai 2013 entre Bruno et Vincent. C’est une ville très animée et très étudiante où les sorties sont très accessibles et gay-gayfriendly assurément. Par contre, le jeu des ouvertures-fermetures des établissements gays à Montpellier est aussi (un peu trop) dynamique et peu donner le vertige par moment. Voici les principaux établissements LGBT à Montpellier…

Les bars gay de Montpellier

On peut noter trois bars gay sur la ville et deux gayfriendly…

heaven-montpellier1heaven-montpellierLe Heaven, (1 Rue Delpech), sans doute un des plus anciens bar gay de la ville. Il est ouvert tous les jours de 18h à 1h (et 19h – 2h l’été), le dimanche (ouverture à 20h et 21h l’été). Récemment réaménagé par Ludo et José, il y a de nombreuses soirées à thèmes dans une ambiance chaleureuse comme les soirées gaypride  (voir leur page Facebook ici)

coxxx1-montpellierLe Coxx (5 rue jules Latreilhe), Guillaume et Léo vous accueillent dans leur bar gay ouvert du mardi au dimanche l’été de 19h à 2h et de 18h à 1h pour la période hors saison avec au programme des soirées à thèmes toute l’année comme karaogay, des afterworks dès l’ouverture. Ambiance très mec. (voir leur site internet ici et leur page Facebook ici)

cubix-montpellierLe Cubix (11 rue des Balances). Bien qu’il se définisse gay friendly, on le trouve très gay par sa clientèle et ses soirées… un très beau bar dans le quartier St Roch. Des soirées à thèmes notamment électro house. A noter que des soirées bears s’y déroulent de temps en temps. Le Cubix est ouvert du mercredi au samedi de 19h à 2h l’été et de 19h à 1h l’hiver. Happy hours généralement le mercredi de 19h à 21h. Les débuts de soirées commencent par être lounge (cocktails, tapas possibles) et plus tard, plus électro house, plus gay (voir leur site internet ici et leur page Facebook ici).

A noter que vous pouvez également prendre un verre au Marvelous (voir plus bas, rubrique restau’).

Côté gay friendly, deux bars à noter sur vos tablettes…

cafe-mer-montpellierLe Café de la Mer (5 place du Marché aux Fleurs), bar avec terrasse. Un ancien bar gay célèbre à Montpellier devenu gayfriendly. Lieu très recherchée pour sa place. Ouvert tous les jours jusqu’à 1h du matin (ouvert en semaine dès le matin et l’après-midi pour le dimanche – fermeture à 2h l’été).

up-montpellierPour terminer, un petit nouveau sur la place : Up! (5 rue de Girone), la « UP team » avec Romain, Thomas, Cyriaque et Didier vous accueillent dans leur nouveau bar dans le centre historique, quartier du marché aux fleurs. Il est ouvert du mercredi au samedi de 18h à 2h (happy hours de 18h à 20h) et le dimanche de 21h à 2h. Chaque jour de la semaine, une ambiance musicale différente. (voir leur site web ici et leur page Facebook).

 

Clubbing

montpellier-pamLe seul club 100% gay et lesbien n’est pas à Montpellier, mais très proche (à 30 minutes), c’est le Le Pam dans le parc d’Issanka, près de Poussan (autoroute sortie Sète puis Gigean puis Issanka). Réouvert en mars 2016, cest un club gay et lesbien ouvert les vendredis et samedis dès 23h (jusqu’à l’aube), une ambiance très gay et généraliste, avec souvent des soirées à thèmes avec notamment les fameuses soirées merguez dans le jardin. Tel : 06.14.56.21.46 (voir leur page Facebook ici)

fete-clubbingSinon deux adresses pour les clubs gayfriendly, pas plus, car on a l’impression que beaucoup de clubs ou bars sur Montpelliers se disent gayfriendly pour la bonne cause avec un résultat quelque peu décevant. On voit également des comportements étranges où des clubs ne veulent plus être considérés comme gayfriendly à l’instar du récent renouveau de la Villa Rouge à Lattes : « On est en 2016. Je ne pense pas que l’on doit penser comme ça. Pour nous, il n’y a pas de club gay ou hétérosexuel. On est ouvert à tous, on fait tomber toutes les barrières. » (sur 20 minutes). Si le monde était idéal, cela serait magique mais hélas ce n’est pas le cas… on peut encore se prendre des réflexions de la part des clients ou des malabars à l’entrée qui ne voient pas d’un bon œil deux mecs s’embrasser. Bref, le débat reste ouvert et tout le monde n’est pas sensible aux différences.
Laissons une chance à la nouvelle équipe de la Villa Rouge, le temps de s’installer et d’observer cette « révolution »… (La Villa Rouge était de 1998 à 2016 le club gay-friendly de référence sur l’agglomération de Montpellier).

villa-rouge-montpellier1La Villa Rouge , route de Palavas – 34970 Lattes, (sortie A9 N30 – Allée de la calade – 04 67 06 52 15). La Ville Rouge était de 1998 à 2016 le club gay-friendly de référence. Nouvelle décoration en octobre 2016 : style urbain, végétal, street-art, voire vintage. Sur le patio : un baby-foot ou un photomaton… Ouvert les vendredis, samedi et veille de jour fériés de 23h45 à 6h (l’été, ajoutez le jeudi). A noter la possibilité d’une navette Amigo depuis Montpellier (Gare) de minuit à 5h du matin. Voir leur page Facebook et leur site web.

moon-montpellierLe Moom Club avec des soirées gay/gayfriendly (3 rue Collot à Montpellier). Ce club est ouvert du lundi au samedi de minuit à 6h (et l’été, le Moom est ouvert tous les jours). Il y a de nombreuses soirées en partenariat avec les établissements gay de Montpellier – voir page Facebook. A noter que le Moom est aussi couplé avec un restaurant.

boitegay-montpellierA noter hélas la fermeture en janvier 2015 du Nabu Gay Club dans la périphérie de Montpellier (St Jean de Vedas) où y régnait une superbe ambiance.

Saunas

Pour les hommes qui préfèrent le contact plus viril ou juste quelques câlins dans une ambiance humide et une tenue qui laisse les parties intimes respirer, quatre saunas sont à votre disposition sur Montpellier.
A noter que les saunas sont plus fréquentés par temps pluvieux et après le retour des plages (en fin de journée).
Par expérience nous vous en conseillons deux : le Koncept et le One.

guidomo-montpellier-koncept-1Le Koncept Sauna, 500 m² de détente (10 bis avenue de Lodève). Ouvert tous les jours de 12h à 1h du matin (2h en été). Les tarifs vont de 13 à 16 euros selon les jours et les heures d’arrivé. Pour les moins de 22 ans : 4 euros et moins de 25 ans : 8 euros. Au programme: Bar, douches, jacuzzi, sauna sec, hammam, cabines, sling, fumoir, backroom (très utilisés), grandes cabines… A noter que c’est mixte (bi/hétéro) seulement les mardis et vendredis dès 20h, le reste de la semaine c’est 100% gay. Le Koncept sauna organise également des soirées naturistes quatre mois par mois. (voir leur site internet ici et leur page Facebook ici)

one-montpellierOne Sauna (1 rue de la victoire de la Marne) – petit sauna à Montpellier Comédie – ouvert tous les jours de 13h à 20h30. Établissement sur trois niveaux avec un grand hammam (bi-compartimenté), sauna sec, un étage pour des rencontres, cabines. L’entrée est entre 9 et 13 euros suivant les âges et les heures (pour les moins de 22 ans c’est gratuit). (voir leur site internet ici et leur page Facebook ici).

guidomo-montpellier-le36-1Le 36, (36 Rue Bourrély) – espace exclusivement réservé aux hommes. Ce sauna mériterait des travaux de rénovation. Bar snack, un jacuzzi 15 places, un sauna sec, des cabines, un hammam (quand il fonctionne, sinon demandez à l’accueil), possibilité de massages. 600 m² répartis sur 2 étages. Ouvert du lundi au samedi de 12h à 1h (fermeture à 2h l’été) et ouvert les dimanches et jours fériés dès 5h du matin (petit-déjeuner offert) jusqu’au lendemain 1h (2h l’été). Les tarifs vont de 8 à 13 euros selon les jours, heures et âge (et gratuit pour les moins de 22 ans). (voir leur site internet ici et leur page Facebook ici)

 

rex-montpellierRex Club Sauna (40 avenue du Pont Juvenal). C’est un sauna différent des autres saunas. Ce sauna est mixte, orienté bi, hétéro curieux comme il se définit. De plus, il y a des soirées spéciale troisième genre (trans) et aussi des instants d’initiation SM. Les tarifs vont de 10 à 40 euros selon si on est un homme, une femme, en couple et selon le choix l’après-midi ou la soirée (ou même si on souhaite un buffet car on peut aussi y manger). Le sauna est ouvert tous les jours de 13h à 19h puis le temps de préparer les soirées de 20h30 à 1h du matin (sauf le lundi soir et le dimanche soir) – voir leur site internet ici et leur page Facebook ici

 

Restaurants sympas

marvelous-montpellierOn aurait pu également le classer dans les bars… voici le Marvelous, un restaurant et Bar gay (hétéro friendly) – (3 rue Saint-Ravy). Un clin d’oeil à l’univers des super-héros dans une ambiance « mecs » autour de l’univers des supers-héros de bandes dessinées. Le restaurant propose de bons petits plats en terrasse au soleil ou à l’intérieur. Les prix vont de 10 à 21 euros pour les plats. Il y a un peu de tout notamment : hamburgers, sandwiches, fruits de mer, grills, salades, tapas… ouvert tous les jours de 12h à 1h (jusqu’à 2h en été) (voir leur site internet ici et leur page Facebook ici).

villa29Villa29 (29 avenue de l’agriculture) – un très beau restaurant. Il faut  dire qu’Alain le patron est aussi décorateur. Le décor est sobre mais chic et par moment  décalé. Ouvert du mardi au samedi de 12h à 1h du matin. Le prix des plats variant de 13 à 19 euros. (voir leur site internet ici et leur page Facebook ici).

Le 5 by la voile (5 place Jean Jaurès) – un bar restaurant gayfriendly avec comme spécialités les pizza et paella, tapas. Il est ouvert tous les jours de 10h à 2h. Le service de restauration est jusqu’à minuit ! Vous pouvez également profitez d’un brunch les dimanches et jours fériés jusqu’à 15h. (voir leur site internet ici et leur page Facebook ici).

nouveau-mondeEnfin dernier petit restau que l’on vous conseille bien volontiers : le Nouveau Monde (2 rue Delpech), une cuisine traditionnelle  et de découverte vers d’autres saveurs. Les menus du monde varient en fonction des thématiques du moment. L’établissement fait également bar. Ouvert du mardi au dimanche de midi à 14h30 et le soir de 19h à 22h30 ou 23h. Le plat du jour est aux alentours de 11 euros et les menus vont de 14 à 27 euros. A découvrir. (voir leur leur page Facebook ici).

 

Sexe-club

Le Chantier, grand sexe-club à Montpellier (25/27 rue Jean-Jacques Rousseau).  Ouvert du dimanche au jeudi le lundi de 19h à 3h l’été ; le mardi de 20h à 3h ; le mercredi et le jeudi de 16h à 3h ; le vendredi de 19h à 4h ; le samedi de 20h à 5h ; le dimanche de 16h à 3h. Entrée : 8 € –  7 € avant 19h30. Tous les mardis : soirée Black Out. Un établissement très sexe sur deux étages, avec une backroom, des slings et une salle vidéo.

Sexe-shop

Le sexe-club Rex Club Gare (même patron que le sauna du même nom) – crusing (12 rue Boyer) avec salles de cinéma, cabines, glory hole, labyrinthe. Ouvert tous les jours de 10h à minuit (sauf lundi ferme à 20h – et dimanche+férié : 13h-20h). Entrée payante 6 euros du lundi au samedi dès 20h.

Magasins

boxer-montpellierBoxer Montpellier (45 rue de la Valfère 04.67.29.83.15) – C’est la référence du cuir dans le sud de la France. Ouvert du lundi au samedi de 13h à 20h (fermeture à 21h le jeudi). voir leur site internet ici

Autres lieux

C’est plus un service qu’un lieu : c’est une agence matrimoniale, assez unique dans son genre pour le sud de la France : Romeos et Juliettes. Claude et Loïc ont ouvert cette agence et mettent leur expérience et leur vécu au service des gays et lesbiennes cherchant l’âme soeur ou frère. Découvrir leur site sur Montpellier (ici)

villaloca-montpellierLa Villa Loca : ce gîte 100% gay est situé à une demi-heure de Montpellier à Puéchabon exactement. Eric et Patrice vous accueille très chaleureusement dans leurs chambres d’hôte. Il y a une piscine, un jacuzzi. Le gîte est bien isolé et permet le naturisme. tarifs de 65 à 115 euros la nuit suivant la saison et la gamme de prestations (petit déjeuner compris). Pour les habitants des alentours, vous pouvez également profiter de la villa le temps d’une journée (15 euros comprenant la fourniture d’une serviette et une consommation non alcoolisée) (plus d’infos ici)

catouna-introLa Villa Catouna : au coeur du centre-ville de Montpellier, Jean et Patrick vous ouvrent leur porte de leur Guesthouse 100% gay masculin. Ouvert seulement l’été en juillet et août. A la Villa Catouna vous faites comme chez vous : 5 chambres à louer avec jardin, terrasses, piscine chauffée…
Prix des chambres : dès 110 euros à 280 pour 2/3 nuits (plus d’infos ici)

 

 

Les associations

La dynamique de la vie gay à Montpellier tient aussi à la Lesbian & Gay Pride Montpellier qui s’engage depuis 1995 dans la lutte pour la reconnaissance des droits des homosexuel/les, bisexuel/les et transexuel/les et contre l’homophobie à laquelle nous sommes exposé/es au quotidien : guidomo-montpellier-gaypride-1« Notre principal objectif est de développer : des actions de visibilité comme la semaine culturelle et la Marche, l’accueil au local en centre ville, le soutien aux associations de la région, le soutien au développement d’événements tout au long de l’année, au lobbying auprès des institutions et des représentants politiques (campagne pour inciter à s’inscrire sur les listes électorales), et à l’information et à la prévention santé (campagne pour le dépistage et le suivi gynécologique). C’est par toutes ces actions de visibilité organisées tout au long de l’année que nous faisons avancer nos droits. »

Les associations gay et lesbienne à Montpellier ont mis en place la Maison des LGBT situé au 21 boulevard Pasteur (tram Louis Blanc) en centre ville. C’est un lieu d’accueil, de ressources de documentation, un relai d’actualité pour les association. C’est aussi un lieu de rencontre, de débats, d’expositions. Ouverte le mardi de 15h à 19h, le mercredi de 13h à 18h ,  le jeudi de 13h à 21h, le vendredi de 13h à 16h.

Site internet de la Lesbien and GayPride (LGP) de Montpellier Languedoc Roussillon.

Autres associations sur Montpellier :

rando’s Midi (site internet ici) : si vous aimez la randonnée accessible, alors venez rejoindre cette association pour de belles balades à travers la campagne du Gard, de l’Hérault, du Vaucluse, dans la bonne humeur et en toute convivialité.

– l’association Angel pour les jeunes de 16 à 29 ans, association fondée en 1997 pour aider les jeunes gays, lesbiennes, bis, trans, intesexes ou les jeunes en questionnement. (site internet ici)

– association Envie pour acompagner les personnes (et leurs proches) touchées par le vih, les hépatites, les ist (site internet ici)

– association Le Refuge qui propose un hébergement temporaire et un accompagnement social aux jeunes victimes d’homophobie ou de transphobie au sein de leur famille (site internet ici)

– et aussi contact SOS Homophobie dans le Languedoc Roussillon : sos-languedoc-roussillon@sos-homophobie.org et le site internet national (ici)

 

Plages gay

Montpellier est très proche de la mer méditerranée. On vous conseillera trois plages avec des endroits gays.

La plage du grand travers

plage-gay-grand-traversLa plage la plus connue, elle est située à 15km de Montpellier entre Carnon et la Grande-Motte (sortie Grand Travers D59), parking devant la plage. Rendez-vous à l’accès n°70 pour le coin le plus gay. Les rencontres se font dans les dunes de l’autre côté de la route. Soyez prudent, patrouilles de police possibles et respectez la nature.
C’est une plage très agréable pour y faire des rencontres toute l’année jour… et nuit (gay, hétéros curieux, bi). Évidemment elle est très fréquentée l’été. Si vous n’avez pas de voiture, l’été vous pouvez prendre le tram depuis Montpellier (ligne 3) puis la navette (bus 106).

La plage des Aresquiers

Sur la commune de Frontignan la Peyrade, la plage des Aresquier est située à 20 km de Montpellier. Prenez la route nationale 112 vers Sète et sortie Vic-La-Gardiole, les Aresquiers : après le pont, direction le parking (gratuit). L’été : embouteillages à prévoir. Face à la plage, le coin gay naturiste est sur la gauche en marchant un petit peu. C’est un coin plus isolé et plus intimiste que les autres plages dans un beau décor.

plage-gay-espiguetteLa plage de l’Espiguette (Gard)

Certes, ce n’est pas à côté de Montpellier mais la plage naturiste de l’Espiguette vaut le détour. Située à 35 km de Montpellier, vous mettrez environ 36 minutes en voiture (sans circulation sinon comptez une heure). La plage est sur le territoire communal du Grau du Roi dans le Gard. Prenez la direction La Grande Motte puis Grau du Roi et direction « l’Espiguette ». Entrez sur le parking… un conseil essayez d’aller au bout du bout du parking (il est très grand). Le parking est payant d’avril à septembre (6 euros). Face à la plage, marchez vers la gauche environ 20 minutes pour arriver sur le coin gay après avoir passé les zones textiles, familles, naturistes hétéro, échangistes. Les rencontres se font dans les dunes sur une vaste zone. Cela circule beaucoup les beaux jours. Prenez soin de vous.

 

+ Vous avez aussi la plage de Maguelone (parking payant), on la dit gay naturiste mais beaucoup de textile à notre goût.

(sources photos Flickr : S.P Crose)

Plan général des lieux gay sur l’agglomération de Montpellier

blanc-petit

retour-guide-gay-gv  retour-news-gayviking

A lire également

16 commentaires

  1. francis

    je suis a montpellier depuis 20ans et a cette epoque c estait une ville tres gay mais depuis quelques années ce n est plus le cas dans les quelques bars si vous venez seul et que vous avez plus de 50ans personnes vous parlent la seule boite villa rouge des gamins dommage car la musique est sympa on rencontre souvent que des bi préssés de tirer leurs coups et disparaitre aussi vite qui sont venus enfin nous avons l été ou là la drague aux plages sont excitantes mais cela dur 8 semaines non vraiment montpellier n est pas la meilleur ville gay a coté de bordeaux ou lyon heureusement nous avons le soleil

  2. ludo

    Bonjour

    JE rejoins assez les commentaires sur Montpellier, bien que des bars est ouverts comme le coxx et que l’accueil y soit sympa il n’en est pas moins que souvent c’est vide et lorsqu’il y a du monde on ne vous adresse pas la parole, les gens ici sortent en groupe fermé et un peu sclérosé (pour ceux qui sortent), lié sans doute au fait que certéains ne sont jamais sortis de leur village et ne sortent qu’avec leurs copains de CES.
    le manque de dynamisme est sans doute lié au niveau de vie des habitants plutôt bas,précarité des contrats beaucoup de minima sociaux et beaucoup de jeune -40 qui ne courent pas après le travail. (pas de sous pas de sorties)
    En conclusion, pas très sympa par rapport à d’autres villes en France ou à l’étranger, sortez moins et mieux pour Berlin, Madrid qui sont à quelques encablures de nos jours et vous verrez la différence d’accueil quand vous arrivez dans un bar.
    La French attitude des Montpellierins leur donne le surnom de Montpellier Reines à nimes ce qui est tout a fait représentatif du genre d’intérêt pour l’autre ici

    pour vous établir il vaut mieux penser à des lieux qui offrent plus d’ouverture

  3. Fred

    @Lou : en effet, le Café de la Mer n’est plus catalogué gay. C’est bien ce que l’on a écrit sur cet article. Il est affiché comme gayfriendly depuis quelques années. Même s’il n’est plus gay et n’affiche plus de côté militant, les gays s’y retrouvent toujours et semblent continuer à s’y plaire.

  4. Lou

    Pour info le cafe de la mer n’est plus un bar gay depuis longtemps maintenant, les patrons ont officiellement déclarés qu.ils ne souhaitaient plus etre catalogue comme cela. d’ailleurs ils ne contribuent plus à la vie associative, ni aux événements militants. Donc ce serait bien de mettre cela a jour

  5. alex

    Le problème pour y rencontrer quelqu’un, il faudrait y aller tout les jours si non les gens viennent pas vers vous, ils nous prennent pour des étrangers. Conclusion je restais chez moi.

  6. Mathieu

    Slt à tous, Je viens juste vous avertir sur le sauna 36. Malgré son référencement dans tous les guides et sites gays, je vous DÉCONSEILLE ce sauna, ne vous fiez pas aux photos du site web.
    Accueil décevant et froid, étant nouveau aucune présentation des lieux, un employé payé à rester derrière son bar à lire je ne sais quoi ou bien à rester devant la télé.
    Ambiance lumière très tamisée sans doute pour cacher l’état insalubrité du lieux, bien qu’a moindre d’être aveugle on voit l’état désastreux, j’imagine même pas en pleine lumière. Au niveau propreté : mégots dans les cabines, poubelles non vidés, toilettes et éviers non fonctionnelles.

    En clair éviter ce sauna, je suis dégoutté qu’un tel établissement soit référencé. 11 euros la douche, merci.

    Point positif (quand même) le deuxième employé est sympa, une petite ristourne pour être resté même pas une heure.

  7. ABDELKADER

    Je serai en vacance du 6 aout au 21 aout a montpellier sa voir il ya des boites de bars branché gay o des endroit insolite merci plage ou autre endroit merci kader

  8. Matthieu

    Montpellier…..rien à voir avec la ville des années 90 durant lesquelles l’importante et dynamique communauté gay, en partie décimée par le Sida, c’était regroupée, se serrait les coudes et faisait front en multipliant les occasions de sortir et de faire la fête tous azimuts. Une solidarité réelle habitait la ville chez les homos et la ville  » capitale régionale culturelle » accueillait soudainement les Festivals de Montpellier-Danse, Radio France, Boréalis, Technivals, dans lesquels les décideurs gays étaient très nombreux et oeuvraient pour une communauté rayonnante….mais aujourd’hui :

    La ville a d’abord explosé démographiquement avec ses revers incontournables. C’est une ville sale. La municipalité actuelle de fait rien pour endiguer les incivilités ni les graffitis et autres tags qui mutilent les murs et les vieilles portes d’un patrimoine architectural unique. Sans parler des ordures et papiers qui jonchent les trottoirs de certains quartiers ( Gambetta / Figuerolles / Verdansson ).

    Puis la ville c’est enfermée dans un communautarisme alarmant : créant un climat homophobe réel ( d’ou les fermetures / désaffections en chaîne de lieux de drague et /ou leur mutations rapides). Le soir je mets au défi quiconque de vivre son homosexualité en dehors du circuit très policé de la Gay-Nitelife locale qui se résume à 6 « bars-resto-saunas-boites-sexclubs-hôtels-lieux extérieurs ».

    Ce sentiment d’insécurité latent est à la longue fatiguant et on finit par se casser ailleurs pour le WE.

    Enfin certains établissements gays de Montpellier ont un réel souci de qualité d’accueil : pas de sourire, de l’arrogance, pas de geste commercial, des prestations souvent à la limite du foutage de gueule (saunas sans serviettes propres dès 21h, refus de service en terrasse dès 23h, pas de préservatifs de « courtoisie » disponibles dans des hôtels catalogués « gay-friendly »…..

    Alors tous les slogans de …Montpellier la surdouée à…. Montpellier l’Entreprenante….cela ne serait-il pas de la poudre aux yeux ? Du marketing pour attirer les Gays-Bobos à la retraite ou en vacances ?

    A voir…..

    Comme Paris c’est fait griller la place par Londres, Berlin et Barcelone pour faire la fête……Montpellier a perdu totalement perdu son rang au profit de Toulouse, Lyon et Ô sacrilège…la rivale  » Nîmes-la-Romaine »…..pour la place que font et donnent ces municipalités aux homos.

    Reste une région splendide et facile d’accès, un climat génial, un dynamisme étonnant ( malgré un taux de chômage de plus de 20%), une culture méditerranéenne ouverte sur de nombreux pays ,donnant un métissage unique et une renommée universitaire d’exception.

    Tout n’est pas DEAD quand même 🙂

  9. LOIC1982

    Bonjour à Toutes et Tous,

    Je souhaite réagir à cet article mais également aux commentaires.
    Je vis depuis 2012 à Montpellier, après passage de 2 années à Paris, et un peu plus de 3 années en expatriation en Afrique. Montpellier est une très belle ville, mais ce n’est pas Paris et toutes ses possibilités.

    Montpellier reste une ville plutôt « communautariste » et on rencontre bien souvent les mêmes gens, professionnellement comme dans le privé.

    En revanche, je rajouterais que la ville est dynamique et de nombreux établissement GAYS ont vu le jour cette année : Coxx, Cubix, etc … donc une attractivité complémentaire en terme de sorties possibles dans le milieu Gay ou Gay friendly.

    En couple, avec mon ami, nous sortons plutôt rarement ( en plus nous sommes papas) mais il est vrai que la population change hors saison, et là bien souvent nous rencontrons les mêmes individus, des habitués soit.

    Conscients que pour les célibataires, faire des rencontres dans un circuit fermé n’est pas toujours aisé, nous nous sommes lancés dans la création d’une agence matrimoniale à destination des homos. Je n’en dis pas plus afin de respecter les règles.

    Aussi, il existe différentes associations dynamiques, qui proposent aux LGBT des randonnées, des sorties en groupe, des manifestations culturelles bénévoles, des clubs de lecture, de discussion, pour permettre à chacun de s’intégrer plus facilement. J’ai remarqué une belle homogenité des âges et des profils dans ces associations.
    Voilà mon regard « gay »sur Montpellier.

    Je souhaite évidement à tous les nouveaux arrivants une bonne découverte de la ville, la région, qui offre généralement ( au moins )un climat plutôt sympa.

    Loïc.

  10. jean-marc

    En retraite , depuis quelques mois , j ai choisi Montpellier pour m’y établir et cela pour deux raisons : je suis gay (ancien hétéro repentit) et adepte du naturisme. Si l’intégration n’y est pas possible je quitterai la France pour un pays anglo-saxon: USA , Gb , Canada ou même l’Australie .
    Salut Montpellieriens .

  11. sandrine

    Montpellier est une ville très agréable où les LGBT sont bien intégrés. En plus des bars cités ci-dessus il y a souvent des soirées – pour les filles aussi, se renseigner ds les gratuits-.

    Le café de la mer en centre-ville est très bien pour commencer votre prospection… Une grande terrasse sur une place agréable, avec beaucoup de monde – large majorité LGBT – à partir de 18h.

  12. Cyril

    L’erreur est de croire que la vie gay à Montpellier est encore « ghetto branchouille » comme elle le fut et comme le deviennent nombre de villes de France et d’ailleur. C’est une ville ou il fait bon vivre et ou assumer son homosexualité est nettement plus aisé qu’à bien d’autres endrois de France et de Navarre prétendument plus gay friendly dans la forme, mais bien plus homophobe dans le fond. C’est une ville hautement cosmopolite où les homos de tous horizons sont fondus dans le décors et il n’est vraiment pas très dur d’en trouver si on se donne la peine de s’ouvrir à d’autres lieux et gens que ceux avec un rainbow collé sur la gueule. Je suis né, ai grandi & vit toujours à Montpellier et je ne la quitterai pour rien au monde.
    Est ce qu’il y a de l’homophobie à Montpellier? qu’on me cite un seul lieu au monde où il n’y en a pas. C’est seulement une vision tronquée des choses au travers d’experiences personnelles qui ne reffletent qu’un infime partie de la réalité. Les gays ont tellement l’habitude de vivre en élevage que la liberté les effraie. De plus en plus d’hétéros viennent dans les boites gays ou meme massivement à notre gay pride sans le moindre complexe & on doit trouver ça choquant? c’est pourtant bien à mes yeux un des meilleurs signes d’intégration qu’on puisse mesurer concretement. Le mythique Café de la Mer racheté par un homophobe faisant exception, Montpellier est sans le moindre doute une des villes les plus gay friendly de France et il est dommage de ne pas s’en rendre compte et de vouloir la faire régresser au simple rang de zone de parcage qu’elle fut jadis comme tant d’autres…

  13. nicolas

    tout à fait en accord avec Philippe!! Malheureusement je dois dire pour moi qui aime sortir danser en boite!!. Mais j’ai la chance de pouvoir me rattraper lors de mes voyages pro regulier à l’etranger!!.

  14. tom

    rien a ajouter au message de Philippe tu as raison ,sinon qu’il existe encore 2 saunas gay l’aire de st aunes dans les 2 sens et qu’ont bel est bien disparu de nombreux lieux de drague auquel j ajoute alco les aires de l A75…
    rose très pale donc.

  15. PHILIPPE

    Je tennais a vous apporter mon témoignage pour demystifier la prétendue réputation de’ ville gay
    par excellence’ comme certain se persuade à le dire encore comme madame le maire pour son electorat de petit gay bourgeois; cette deniere a entrepris pour des raisons de sécurité suite à des agressions homophobes de fermer le haut lieu de drague Du Peyrou situé en centre ville aprés l’arc de triomphe. IL aurait fort a dire quant au classement de 2 EME VILLE GAY DE FRANCEpour Montpellier C’est une appelation d’origine incontrolée par un etablishement de commercants comptant et le mot est choisi, sur le prétendu pouvoir d’achat ou de consommation par les gays; On rappelera ici que cette ville est étudiante tout d’abord et que le relationnel de ces derniers est d une superficialité redoutable en regle generale. JE LE NOTE ET PERSISTE SIGNE POUR Y HABITER ET LE SAVOIR-on note effectivement une certaine homophobie ponctuelle la nuit mais pas plus grande que dans d’autres villes
    de taille égale ou superieure en France. il n existe plus de lieux en centre ville de drague sauf un square aprés les Arceaux qui se revele la nuit assez glaucque. LES LIEUX COMME

    LES AUBES, LE PEYROU, LE POLYGONNE, SONT AUJOURD HUI DES MYTHES relevant de la plaisanterie des internautes. En effet le seul lieu de drague existant se touve au bord de mer sur les communes de carnon grande motte et non sur celle de Monpellier; IL en va de meme pour ce qui reste des night club Gay Vilipandés a cette jeunessse hétéro curieuse pseudo branchée de Montpellier-Ainsi La villa Rouge n est plus q’une carcasse de feraille sonnant le glas de sa fermeture au rythme d une techno Lady GaGA Vous trouverez encore le Heaven et peut etre le Cafe de la Mer ayant changé de proprietaire en décembre 2011-actuellement en travaux……….DEPUIS 6 mois environs existe une pseudo boite en centre ville LE MOOM car ceux qui aiment les pistes de danse seront trés décus Alors qu on se le dise ici dans ce village people, restreint aux étudiants friqués ou gays en villégiature d été,
    la vie n est pas si rose

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *