22 mars 2017

La vie gay à Paris

La vie gay à Paris par GAYVIKING(dernière mise à jour : mai 2015 + mars 2016 – partiel)

C’est un exercice très difficile de décrire la vie gay à Paris.

Capitale de la France, Paris est naturellement le coeur de la vie gay dans notre pays. La plus part des établissements LGBT sont déjà sur le web et il est aisé de s’y retrouver.

Dans l’attente d’un guide gay complet d’ici l’été 2017, voici une petite sélection sur l’essentiel de la vie gay à Paris… de notre point de vue.

La vie gay à Paris recouvre tout le territoire parisien avec un point d’honneur sur le quartier du Marais (3ième et 4ième arrondissement de Paris), quartier qui s’est développé dans les années 90′. Prenez le métro ligne 1 et descendez à l’Hôtel de Ville… deux rues plus loin : la rue des archives et rue saint croix de la bretonnerie : vous y êtes. C’est le milieu gay de la capitale. Mais pas exclusivement, d’autres endroits sur la capitale attirent les commerces LGBT. Par contre, c’est le désert le plus complet sur la proche banlieue de Paris. A noter que les gays parisiens sortent de plus en plus hors du Marais, gay ou pas gay.

Tous les types d’établissements sont présents à Paris : bar, boîtes, saunas, sex-club, librairie, restaurants… Il y a plus de 300 lieux !!

voici ceux que l’on peut conseiller et pratiquement testés :

opencafe-guidomoLes bars :

En matière de bars, il y a l’Open Café rue des Archives… beaucoup de monde, mais c’est l’endroit où il faut être vu .. c’est un peu « m’as-tu vu »… mais c’est un point de rendez-vous très central de la communauté LGBT de Paris avec de beaux barmen.

Autre lieu: le Bear’s Den qui est situé  rue des Lombards… véritable bars à nounours et ceux qui les aime; un petit sous-sol vous permet de vous amuser (pour danser ou faire autre chose). Ambiance très agréable. Il y a aussi Le Cox, à côté de l’Open Café, rue des archives : bar très sympa, ambiance vraiment convivial. Toujours dans le Marais, vous avez le Quetzal bar, rue de la Verrerie, un peu petit mais très populaire.  Enfin, il y a le Tropic Café (66 rue de Lombards en rue piétonne) sympa et une clientèle jeune. A vous de faire votre choix parmi les 64 bars lgbt référencés sur Paris.

 

idm-guidomoLes saunas :

Une dizaine de saunas dans la capitale dispersés sur le territoire parisien. Il y a de tout, du propre, du moins propre, du cher et du moins cher… Les prix sont assez élevés par rapport à la province même si la Province a tendance à s’aligner un peu trop sur les prix parisiens. Mais il existe de nombreuses réduction suivant l’âge des clients et des soirées.

GAYVIKING a réalisé un article spécifique sur les saunas gay à Paris (équipements, plans, commentaires, tarifs, horaires…), nous vous invitons à y jeter un oeil

 

Les boîtes de nuit – clubbing :

Même si des bars (ci-dessus) transforme leur établissement en piste de danse-clubbing, on retiendra deux établissements importants pour les nuits gay parisiennes…

Gibus boite gayUn des club gay phare de la Capitale est le Gibus (18 rue du Faubourg du Temple dans Paris 11ième, près de la Place de la République). Le Gibus présente une programmation très variée avec notamment des DJ’s renommés et de nombreuses soirées thématiques très différentes et pour tous dans une ambiance très sympa. Notre coup de coeur s’est porté sur la soirée Menergy avec des mecs aux torses poilus (le dernier vendredi du mois). Ouvert du jeudi au dimanche+veilles de jours fériés de 23h45 à 7h (after le dimanche de 7h à 13h), mais des ouvertures en semaine sont possibles. Les entrées vont de 0 à 25 euros suivant les soirées. Petit conseil : réservez sur le site internet du Gibus pour avoir les entrées moins chères (site internet du Gibus / et page Facebook)

Boite a frisson boite gay ParisAutre club : la boîte à Frissons (ex-Tango) située 13 rue au Maire (Paris 3ième) près du Marais… une boîte un peu déjantée, kitsch et surprenante (musique très très variée). C’est l’endroit pour aller au bal qui débute à 22h30 pour une séquence « musette »… puis se transforme à 1h du matin dans une ambiance disco-danse. Ouvert jusqu’à 5h du matin les vendredi, samedis et veille de jour de fête (entrée 9 euros). Le dimanche, c’est thé dansant de 18h à 23h des associations LGBT (entrée 6 euros).  (site internet de la Boîte à Frisson / et page Facebook).

A noter la disparition en 2016 du Club 18 (rue du Beaujolais dans Paris 1er), une des plus ancienne boîte gay de la Capitale. Enfin, on notera la fin de la gayttitude de la boîte mythique du Queen.
N’hésitez pas à consulter les sites internets des différents établissements pour connaître leur agenda et les soirées spéciales. Il y a de quoi faire à Paris la nuit !

 

Les sex-club:

safe-sex-guidomovous avez le choix… des bars qui se transforment en sex-club, il  y a une quinzaine sur Paris… des thématiques très variés… vous avez un trip en particulier, vous aurez un sex-club spécialisé ! Je ne vais pas vous répertorier tous les sex-club gays de Paris, il y en a une vingtaine… voici trois références : L’Impact Bar rue Grenata : LE club naturiste par excellence… 100% naturiste, sans gêne, sur 2 niveaux. Sex-club très convivial, vraiment sympa et très propre. Autre lieu : Le dépôt, une référence dans les sex-club (rue aux ours) mais une clientèle un peu difficile par moment bien que cet établissement soit le sex-club le plus grand d’Europe  1400 m2 sur trois niveaux (toute clientèle). Enfin, pour les fétichistes et le public hard et sm: voici le Bunker, rue St Maur : exprimez vos pulsions avec à votre disposition : sling, backroom, vidéos… pas de chichi dans cet établissement.

 

En matière de drague, il existe des lieux publics référents comme les quais de Seine devant Le Louvre ou bien les jardins des Tuilleries (restez prudents.. et SAFE !).

J’ajouterai également un commerce qui me tient particulièrement à coeur : la libraire Les Mots à la Bouche ouvert en 1980 où vous y trouverez sur deux niveaux tous les livres sur la culture gay… un lieu incontournable.

rivegauche-guidomoPour les filles, il y a moins de lieux que les garçons, mais ne les oublions pas : La Mutinerie (anciennement unity Bar), rue St Martin (clientèle Butch). Autre bar : les Jacasses, 5 rue des Ecouffes dans le 4ième, très convivial (gays acceptés). Enfin, le bar le So-What (rue du Roi de Sicile Paris 4ième) : un lieu festif avec plein de soirées à thèmes. Niveau club, il y a une boîte 100% femmes réservée aux filles le samedi : le Rive Gauche, incontournable sur St Germain, rue du Sabot. Et enfin, une librairie spécialisée : Violette and Co, rue de Charonne dans le 11ième : vous y trouverez tous les bouquins des filles et des garçons manqués.

 

Enfin, le monde associatif est très complet et les grandes associations nationales y sont présentes : Aides, Contact, Sos Homophobie, sur la santé,la musique, le sport, les loisirs… tout.

Prochainement pour l’été 2017, GAYVIKING publiera un guide gay sur Paris encore plus complet et détaillé… 

retour-guide-gay-gv  retour-news-gayviking

A lire également

3 commentaires

  1. laurent

    n’hésitez pas à tester ENTRE DEUX EAUX, sex club décalé, 100% naturiste. e2ogay.com

  2. Fred

    @Jean-Marc : pas évident de répondre. c’est selon les goûts, les deux se valent à égalité. Perso : sauna, c’est plus agréable

  3. JEAN MARC

    Je suis sur Paris les 28 et 29 Septembre j’hésite entre Sauna et Sex club
    J’ai 55 ans et je ne veux pas perdre mon temps alors quel conseil ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *