gay_toulouse1

(Rédacteur : Fred. Mise à jour : mars 2012)

La 4ième ville de France respire le soleil du midi. La ville rose est chaleureuse avec une population relativement jeune, 40% de la population a moins de trente ans. Cette particularité fait que la vie gay à Toulouse semble épanouie pour beaucoup d’homos. Voici un aperçu de la vie gay à Toulouse au travers des associations, des bars, des lieux de rencontres. L’offre paraît néanmoins réduite pour une ville comme Toulouse.

LES ASSOCIATIONS

La vie associative à Toulouse présente de très nombreuses associations thématiques. L’association Arc-en-ciel Toulouse fédère les associations LGBT. Il existe un Centre LGBT : 38 rue d’Aubuisson. L’ouverture du Centre LGBT c’est chaque samedi après-midi (sauf l’été), de 14h à 17h, avec une permanence conviviale pour des informations générales. Par ailleurs, une permanence d’écoute existe un mardi sur deux de 18h30 à 20h15 qui permet de recevoir individuellement les personnes. L’association Arc-en-Ciel milite pour la visibilité LGBT. Ses actions avec ses associations travaillent pour le respect des différences liées à l’identité de genre et l’orientation sexuelle, la lutte contre les discriminations. Arc-en-ciel organise également la gaypride à Toulouse et aussi un festival de film gay et lesbien, « des images aux mots » qui se déroule dans différentes salles de la ville.

gay_toulouse7Le site de la fédération LGBT Arc-en-ciel liste les associations gays et lesbiennes présentent à Toulouse. Retenons quelques-unes comme Extra Muros qui est une association de randonnées et de loisirs. Si vous avez envie de bouger, sortir au grand air, marcher, Extra Muros est faite pour vous. Par contre, si vous avez une préférence pour le ballon ovale, il existe une association gay et friendly de rugby, Tou’Win, qui sera vous accueillir. Profitez-en, l’entraîneur recrute !

Du côté des filles, vous avez Bagdam Espace Lesbien, pour s’informer sur la vie lesbienne à Toulouse et se retrouver entre filles. Pour les étudiants : Jules et Julies, c’est une association de jeunes gays, lesbiennes, bi, trans et gay-friendly à Toulouse et ses environs. Les jeunes s’y rencontrent : accueil, écoute, information… Enfin, l’association Contact, lieu de dialogue entre gay, lesbienne, les parents et enfants. N’hésitez pas à visiter le site d’Arc-en-ciel pour d’autres adresses car toutes les associations n’ont pas de site internet.

LES BARS

gay_toulouse8Du côté des bars, on peut constater une grande variété de bars gays et lesbiens sur Toulouse.  Un des plus anciens bars gay/gayfriendly de la ville est le Quinquina (26, rue Peyras – Métro Esquirol)  où tous les publics s’y retrouvent tous les jours de la semaine (sauf dimanche) de 12h à 23h. Il est un peu petit mais la terrasse est agréable. Un  autre bar très apprécié par ceux qui aiment les poils, le Bear’s (20, rue des Sept-troubadours – Métro Jean Jaurès) uniquement masculin : il vous accueille du Mercredi au Dimanche, les veilles de fête et les jours de fête dès 19h00 : dancefloor, backroom, nombreuses soirées à thèmes. Un bar gayfriendly pour prendre un verre ou un brunch : le Beaucoup (9, place du Pont-Neuf – Métro Esquirol) : ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 2h avec une terrasse agréable, de la musique toute la journée avec DJ le week-end et quelques soirées à thèmes, cet endroit semble très apprécié des toulousains. Enfin, un autre bar gayfriendly est le Limelight (23 bis boulevard Riquet – Métro Jean Jaurès) ouvert à partir de 17h. Un bar lounge et très agréable, une clientèle plutôt jeune. Ambiance afterwork et les soirées à thème régulières.

Du côté des filles, on notera le Lolita Café (6, rue Joutx-Aigues – Métro Carmes/Esquirol), un bar assez branché ouvert tous les jours à partir de 21h (sauf le lundi).

gay_toulouse9Un établissement à mi-chemin entre le bar et un sex-club est Le Grand Cirque. C’est un peu un établissement incontournable pour les gays toulousains avec un espace de 500m2. Exclusivement masculin, il est sur trois niveaux : bar, billard, terrasse, spectacle, piste de danse, backroom (14, boulevard Riquet) ouvert tous les jours à partir de 13h jusqu’à 2h (3h le week-end), après-midi réservé hard de 13h à 19h (entrée payante). L’entrée est libre à partir de 19h avec consommation obligatoire. Le patio est très agréable en été et la clientèle variée.

LES CLUBS

Pour les clubs, vous avez le Kléo (1, avenue du Grand-Ramier – Métro Palais de Justice) et ses soirées Hot Pepper qui font offices de référence pour les jeunes homos avec un espace bar et terrasse extérieurs de 500m2. Un très bel endroit. Musique Electro House et généraliste. Les soirées gays les vendredi et samedi à partir de minuit (et veille de jour de fête). Un autre club est le Shangaï. C’est une boîte pour les fins de soirées, ouverte dès minuit à 7h du matin (12, rue de la pomme – Métro Esquirol) : 3 salles, 3 ambiances et backroom. Certainement victime de son succès elle se laisse par moment déborder par les hétéros.

Le KS

 

LES SAUNAS

 

Concernant vos ablutions, le gay Toulouse vous offre deux saunas ouverts 7j/7 : le premier est le Colonial (8, place Belfort – Métro Matabiau ou Jean Jaurès) : un sauna très apprécié semble-t’il pour les gays toulousains. Il faut gay_toulouse11dire que le Colonial tape fort avec sa gratuité pour les -22 ans tous les jours et pour les -26 ans le mardi. Le sauna s’étale sur 500m2 sur deux étages avec Jacuzzi, hammam, backroom, sauna sec… Le deuxième sauna est le sauna KS (6, rue St Fériol – Métro Marengo ou Jean Jaurès ), un très beau sauna et propre, à la clientèle très masculine sur 400m2 composé d’un sauna sec, hammam, jacuzzi, backroom et de nombreuses journées thématiques, à voir. (Pour info : LePharaon de venu Le Privé, avenue Gloire, n’est plus un établissement Gay).

gay_toulouse5

AUTRES…

Pour la drague en plein, le lieu de référence semble rester l’Ile du Ramier la nuit au sud derrière le Stadium… sur les bord de la Garonne (restez tout de même prudent).

Côté restaurant, sans développer, voici quelques petites adresses sympathiques même si un restaurant devrait être par définition gayfriendly, accepter tout le monde sans discrimination, on notera : Les Jardins de l’Ambassade pour le soir (22, boulevard de la Gare – à la déco très royaliste) – Le Cri de la Truffe (9, rue Joutz-Aigues)  et  le 7ième Ciel (7, rue Joutz-Aigues).

Enfin, si vous recherchez un petit pied-à-terre sur Toulouse, Romain vous propose un petit logement de 62m2 à disposition pour 40 euros par jour à quelques pas du Capitole (voir son site)

gay_toulouse3SITES INTERNET LGBT SUR TOULOUSE

Arc-en-Ciel Toulouse (association LGBT, fédération)

Pride Toulouse (association LGBT)

Des Images Aux Mots (festival gay Toulouse)

Extra-Muros (association LGBT loisirs randonnées)

Bagdam Espace Lesbien (association lesbienne)

Jules et Julies (association jeunes et étudiants)

Contact 31 (association LGBT/parents/enfants)

Homodonneur Toulouse (association contre la discrimination à l’égard du don du sang)

Les dérailleurs de Toulouse (antenne associative LGBT randonnées à vélo)

Tou’Win (association gay et friendly sur le rugby)

Le bear’s (bar gay)

Le Grand Cirque (bar / sex-club gay)

Le Kleo (club gay)

Le Colonial (sauna gay)

Le sauna KS (sauna gay)

Les éditions Media Plein sud avec leur magazine gay LOM distribué gratuitement à Toulouse

LezTea (forum entre lesbiennes sur Toulouse)

Appartement pieds-a-terre Capitole (hébergement)

Tags

 

5 commentaires

  1. Yugo dit :

    Salut, je remarque avec grande tristesse qu’il n’y a pas d’endroits privilégiés pour les ftm et mtf ! A quand des lieux où ces personnes là pourront se retrouver sans préjugés et passé une bonne soirée ?

  2. @ilias : merci. C’est rectifié.

  3. ilias dit :

    Le Limelight se trouve 23 boulevard Riquet et pas 23 rue Riquet; si vous effectuez cette correction, ça évitera à pas mal d’intéressés, surtout non Toulousains, de faire touououte la rue Riquet et de demander à la vieille dame du 23 rue Riquet si un bar se trouve dans son immeuble. Sinon, merci pour votre site, c’est une source d’info très utile.

  4. PERRINE dit :

    nouvelle arrivante sur Toulouse je souhaite faire de nouvelles recontres dans le milieu étant lesbienne

  5. anne-marie dit :

    et pour nous les Mtf? on va ou?

Faire un commentaire