La vie gay à Toulouse

gay_toulouse1

(Mise à jour : mars 2015)

La 4ième ville de France respire le soleil du midi. La ville rose est chaleureuse avec une population relativement jeune, 40% de la population a moins de trente ans. Cette particularité fait que la vie gay à Toulouse semble épanouie pour beaucoup d’homos. Voici un aperçu de la vie gay à Toulouse au travers des associations, des bars, des lieux de rencontres.

Les bars gay sur Toulouse

gay_toulouse8Du côté des bars, on peut constater une grande variété de bars gays et lesbiens sur Toulouse.

Un des plus anciens bars gay/gayfriendly de la ville est le Quinquina (26, rue Peyras – Métro Esquirol)  où tous les publics s’y retrouvent tous les jours de la semaine (sauf dimanche) de 12h à 23h. Il est un peu petit mais la terrasse est agréable (voir leur page Facebook ici).

bears-toulouse-gayAprès une petite pause de quelques mois, le Bear’s, bar gay pour bears et leurs amis, a ouvert au 44 boulevard de la Gare. De nombreuses soirées à thèmes où Jean-Michel et son équipe vous accueille du mercredi au Dimanche, les veilles de fête et les jours de fête dès 18h00 jusqu’à 2 heure du mat (et 3h le samedi). Le bar dispose d’un dancefloor et d’une backroom. (voir leur site web ici et leur page Facebook ici).

Un bar gayfriendly pour prendre un verre ou un brunch : le Beaucoup (9, place du Pont-Neuf – Métro Esquirol) : ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 2h avec une terrasse agréable, de la musique toute la journée avec DJ le week-end et quelques soirées à thèmes, cet endroit semble très apprécié des toulousains.

Enfin, un autre bar gayfriendly est le Limelight (23 bis boulevard Riquet – Métro Jean Jaurès – voir leur page Facebook ici – et leur site web ici) – ouvert à partir de 18h. Un bar lounge et très agréable, une clientèle plutôt jeune. Ambiance afterwork et les soirées à thème régulières (on vous conseille les soirées mousse).

quai-toulouseDu côté des filles, vous avez deux lieux : le premier… un bar associatif, La Luna Loca (9, Chemin du Prat Long – voir leur site web ici), ouvert du jeudi au samedi toute l’année en soirée, La Luna vous accueille dans le quartier des Minimes à Toulouse. En période estivale, des barbecues sont organisés le dimanche. La Luna organise des soirées réservées aux femmes et d’autres en mixité.
Et un second bar.. Le Quai Bar lesbien (50, port St Sauveur – voir leur page Facebook ici), il fait aussi p’tit restau, bar à tapas : beaucoup d’ambiance, surtout le soir, souvent remplie – ouvert du mercredi au samedi de 19h à 2h (le samedi ferme à 3h).

gay_toulouse9Un établissement à mi-chemin entre le bar et un sex-club est Le Grand Cirque. C’est un peu un établissement incontournable pour les gays toulousains avec un espace de 500m2. Exclusivement masculin (sauf le dimanche : mixte), il est sur trois niveaux : bar, billard, terrasse, spectacle, piste de danse, backroom (14, boulevard Riquet) ouvert tous les jours de 20h à 2h (sauf le dimanche, ouverture à 19h et le samedi fermeture à 3h). L’entrée est libre avec consommation obligatoire. Le patio est très agréable en été et la clientèle variée. Mais c’est quoi ? : l’établissement annonce la couleur : « Bar gay, cabaret, sexclub, salle de concert ou d’expo, c’est vous qui choisirez.Réservé à un public d’hommes gays et majeurs. » Vous êtes prévenus. Consultez souvent l’agenda pour les soirées (leur page Facebook ici – et leur site web ici)

 

Clubbing

shanghai-toulousePour les clubs, vous avez le Shangaï, ouvert depuis 1970. C’est une boîte ouverte dès minuit jusqu’à 7h du matin du mercredi au dimanche (12, rue de la pomme – Métro Esquirol) : 3 salles, 3 ambiances. La discothèque (house, techno) est mixte (majoritairement gay) mais le bar du haut est réservé exclusivement aux hommes.

 

Les saunas

Le KS

Concernant vos ablutions, le gay Toulouse vous offre deux saunas ouverts 7j/7. Bonne surprise, ils ne sont pas chers, surtout pour les jeunes. Il faut bien avouer que les deux saunas se font une belle concurrence l’un à l’autre.

gay_toulouse11Le premier est le Colonial (8, place Belfort – Métro Matabiau ou Jean Jaurès) : un sauna très apprécié pour les gays toulousains. Le sauna s’étale sur 500m2 sur deux étages avec Jacuzzi, hammam, backroom, sauna sec… Il est ouvert toute la semaine dès midi jusqu’à 1h (et 3h les vendredis et samedis). Les tarifs vont de 5 à 15 euros en fonction de votre âge et des jours de visite. Quelques soirées thématiques. (voir leur site web ici – et leur page Facebook ici)

Le deuxième sauna est le KS Sauna (6, rue St Fériol – Métro Marengo ou Jean Jaurès ), un très beau sauna et propre, à la clientèle très masculine sur 400m2 composé d’un sauna sec, hammam, jacuzzi, backroom et de nombreuses journées thématiques, à voir. Il est ouvert tous les jours dès midi jusqu’à 2h du matin, et le dimanche il ouvre dès 5h du mat’ (petit déj’ offert pour les sorties de boîte). Même tarif que son copain, de 5 à 15 euros. Des créneaux thématiques récurrents sont programmés (bears, black out,..) (voir leur site web ici – et leur page Facebook ici)

(Pour info : LePharaon devenu Le Privé, avenue Gloire, n’est plus un établissement Gay).

ane-toulouseP’tits restau’

GAYVIKING ne va pas vous lister tous les restaurants sympas sur Toulouse car il y en a beaucoup. Juste trois petites adresses sympas : L’âne qui tousse (16 Rue des 7 Troubadours) avec des plats traditionnels dans un décor très sympa (site web / Facebook) ; la Belle Saison (5 rue du Puit Vert) dans le vieux Toulouse avec une cuisine locale et méditerranéenne (Facebook) ; le Rose Bonbon (6 bis impasse de la Colombette – Facebook)

gay_toulouse5

Où faire Dodo ?

Côté hébergement, voici un lieu que GAYVIKING a testé et vous recommande : Maestival, des chambres d’hôtes 100% gay. Ce n’est pas à Toulouse centre mais à 30 minutes de la ville rose. Jean-Marc et Philippe seront à votre écoute pour vous faire profiter de leur maison et des espaces de verdures sans compter leurs précieux conseils pour les lieux touristiques (site web / Facebook)

Enfin, pour la  ville de Toulouse centre et si vous recherchez un petit pied-à-terre sur Toulouse, Romain vous propose un petit logement de 62m2 à disposition pour 40 euros par jour à quelques pas du Capitole (voir son site)

Autres lieux

Pour la drague en plein, le lieu de référence semble rester l’Ile du Ramier la nuit au sud derrière le Stadium… sur les bord de la Garonne (restez tout de même prudent).

Les associations sur Toulouse

La vie associative à Toulouse présente de très nombreuses associations thématiques. L’association Arc-en-ciel Toulouse fédère les associations LGBT. Il existe un Centre LGBT : 38 rue d’Aubuisson. L’ouverture du Centre LGBT c’est chaque samedi après-midi (sauf l’été), de 14h à 17h, avec une permanence conviviale pour des informations générales. Par ailleurs, une permanence d’écoute existe un mardi sur deux de 18h30 à 20h15 qui permet de recevoir individuellement les personnes. L’association Arc-en-Ciel milite pour la visibilité LGBT. Ses actions avec ses associations travaillent pour le respect des différences liées à l’identité de genre et l’orientation sexuelle, la lutte contre les discriminations. Arc-en-ciel organise également la gaypride à Toulouse et aussi un festival de film gay et lesbien, « des images aux mots » qui se déroule dans différentes salles de la ville.

gay_toulouse7Le site de la fédération LGBT Arc-en-ciel liste les associations gays et lesbiennes présentent à Toulouse. Retenons quelques-unes comme Extra Muros qui est une association de randonnées et de loisirs. Si vous avez envie de bouger, sortir au grand air, marcher, Extra Muros est faite pour vous. Par contre, si vous avez une préférence pour le ballon ovale, il existe une association gay et friendly de rugby, Tou’Win, qui sera vous accueillir. Profitez-en, l’entraîneur recrute !

Du côté des filles, vous avez Bagdam Espace Lesbien, pour s’informer sur la vie lesbienne à Toulouse et se retrouver entre filles. Pour les étudiants : Jules et Julies, c’est une association de jeunes gays, lesbiennes, bi, trans et gay-friendly à Toulouse et ses environs. Les jeunes s’y rencontrent : accueil, écoute, information… Enfin, l’association Contact, lieu de dialogue entre gay, lesbienne, les parents et enfants. N’hésitez pas à visiter le site d’Arc-en-ciel pour d’autres adresses car toutes les associations n’ont pas de site internet.

 

gay_toulouse3D’autres liens web sur Gay Toulouse

Les dérailleurs de Toulouse (antenne associative LGBT randonnées à vélo)

Les éditions Media Plein sud avec leur magazine gay LOM distribué gratuitement à Toulouse


A lire également

10 commentaires

  1. jeje

    Toulouse aussi mort que jamais niveau gay internet à tué les lieux gay en dix ans et je suis née à Toulouse la ville a perdue tous ces bar il reste le bear clientèle bien ciblé le grand cirque en perdition total et mal frequente sauna le colonial équivaut au titanic en naufrage et le ks sauna trop petit et et demande à etre sacrément rénové. … au niveau discothèque il reste le Shanghai plus hetero qu homo…

  2. sylvian

    excusé moie je ne suis pas homo hétéro oui mais comme je fait énormément de VTT tout mes copain sont libertin et homo
    1 le top mais uniquement le soir après 23 h l’île du ramier il n’y a pas que des homo il y a de tout et pour tout les gouts j’y vais pour faire mon sport le primten et été
    2 la forêt de la ramé plutôt coter entrer vers la socamil le dépot de leclerc la dimanche sa bouge énormément dans les dizaine de chemin étroits que il y a partout en semaine il n’y a pas que des homo des couples aussi l’apres midi mois je bosse mais a partir de 17h sa tourne pas mal
    3 pech david j’ai vu souvent des travestie la nuit dans le boit ces assez calme quand même ces le temp qui commande

  3. Laurent

    À noter que le Bear’s vient de rouvrir à une nouvelle adresse.

  4. Fred

    @JOE : merci pour ce rappel. GAYVIKING a remis la page de Gay Toulouse entièrement à jour. :-)

  5. Joe

    depuis 2012 de nombreux changements ont eu lieu : le lolita n’est plus, le kléo (lié au complexe du ramier) est fermé pour cause d’incendie. Un bar lesbien le quai bar se situe au 50 port saint sauveur…

  6. Yugo

    Salut, je remarque avec grande tristesse qu’il n’y a pas d’endroits privilégiés pour les ftm et mtf ! A quand des lieux où ces personnes là pourront se retrouver sans préjugés et passé une bonne soirée ?

  7. ilias

    Le Limelight se trouve 23 boulevard Riquet et pas 23 rue Riquet; si vous effectuez cette correction, ça évitera à pas mal d’intéressés, surtout non Toulousains, de faire touououte la rue Riquet et de demander à la vieille dame du 23 rue Riquet si un bar se trouve dans son immeuble. Sinon, merci pour votre site, c’est une source d’info très utile.

  8. PERRINE

    nouvelle arrivante sur Toulouse je souhaite faire de nouvelles recontres dans le milieu étant lesbienne

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *