L’Aqueerium, une nouvelle association queer et féministe à Caen

Article publié le 5 décembre 2018

Une nouvelle association a fait son apparition à Caen en septembre dernier. Son nom : l’Aqueerium. Son crédo : queer et féministe. Avec une quarantaine d’adhérent.e.s. cette association veut inverser la norme et notamment remettre en valeur le féminisme.

L’Aqueerium, une nouvelle association queer et féministe à Caen

L’Aqueerium souhaite ouvrir un lieu de réunion notamment pour les femmes et les personnes queer. Cette espace de visibilité serait à la fois un lieu de convivialité et un lieu militant. On pourrait y prendre un café, lire un bouquin ou réfléchir à des sujets plus politiques. Des services du quotidien aux adhérent.e.s. serait également proposés (bibliothèque, café associatif, services à la personne…). Le local ainsi créé serait auto-géré. 

L’association a pris contact avec le Centre LGBTI de Normandie et son antenne caennaise où l’association est provisoirement hébergée. Le but de se rapprochement est de partager un lieu commun et ainsi créer des passerelles entre les deux structures afin de s’adresser à tous les publics.

Interrogée par Ouest-France en novembre dernier, Bérengère Tessé co-présidente de l’Aqueerium précisait « On avait envie qu’un lieu existe pour inverser la norme. Le mouvement queer, c’est d’abord la réappropriation d’une insulte (queersignifie « tordu » ou « pédé »), c’est plus radical que le mouvement LGBTIQ (lesbien, gay, bisexuel, transgenre, intersexe ou queer), plus militant et plus politisé.  »

L’Aqueerium, une nouvelle association queer et féministe à Caen

Pour financer son projet, l’association a déjà organisé des soirées conviviales sur Caen le mois dernier. Mais c’est surtout les adhésions à son projet qui rendront possible sa réalisation. Celles-ci, à prix choisi dès 5 euros, permettront également aux adhérent.e.s de bénéficier des services et du local de l’Aqueerium.

Grâce aux événements et aux premières adhésions, l’Aqueerium dispose déjà d’environ 3000 euros. Même si ce montant n’est pas encore suffisant, l’association se dit ravie de ce succès et commence déjà à chercher un local dans le centre-ville de Caen.

Cette association queer est la deuxième du genre en Normandie. Début 2018, au Havre, La Poudrière a également pour ambition de lancer une vie queer sur la ville portuaire même si son objectif est un peu plus culturelle que féministe.

Queer c’est quoi ?

Le mouvement queer réaffirme aujourd’hui l’autodéfinition de son genre et de sa sexualité. Il n’adhère pas à la vision binaire du monde (homme/femme – homo/hétéro…). Le terme queer est en perpétuelle évolution face aux différentes discriminations : sexisme, jeunisme, âgisme, colonialisme…
Le féminisme et le rejet d’une société hétéronormée sont les piliers du mouvement queer.

Par ailleurs, le mouvement queer se distingue des organisations LGBT classiques car le mouvement queer refuse ses formes d’intégration jugées oppressantes.

Pour aller plus loin

contact : laqueerium@gmail.com
page facebook de l’Aqueerium
adhésion

(photo : pixabay – Creative Commons et copie écran Ouest-France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *