20 juillet 2017

  • Forum

Laramie Projet : une aventure culturelle et militante (Caen)

laramie_project_gay

(article publié le 3 mars 2011)

C’est une histoire qui vous glace le sang. L’histoire réelle d’un crime homophobe le plus abjecte et hélas se répète toujours aujourd’hui. Elle est mise en scène par un groupe de jeunes étudiants à partir du mois d’avril prochain sur Caen.

La Troupe

Ils ont entre 18 et 29 ans, presque tous étudiants à l’Université de Caen. « Prenez un metteur en scène professionnel, ajoutez neuf membres bénévoles de l’association Melting Pomme sur le plateau. Saupoudrez d’un dixième membre pour s’activer en coulisses. Vous obtiendrez notre troupe sympathique et efficace ! Six filles et cinq garçons qui ne sont pour la plupart jamais montés sur les planches, mais qui ont une furieuse envie de vous faire partager un spectacle riche en émotionmatthewshepards et de porter haut et fort un message pour exploser toutes les discriminations qui nous pourrissent encore la vie aujourd’hui. »

L’histoire

C’est une pièce de théâtre sur Matthew Shepard, un jeune américain de 21 ans quand il a été abordé par deux autres garçons de son âge au Fireside Bar, dans la petite ville de Laramie (USA) ce 6 octobre 1998. Ceux-ci lui demandent s’il est gay. Matthew n’avait pas pour habitude de se cacher : il répond par l’affirmative. Rapidement, les deux garçons l’invitent à monter avec eux en voiture. Matthew accepte, le piège se referme.

laramie5Les deux jeunes hommes qui viennent de l’aborder avaient en effet dans l’idée d’agresser et de dépouiller un gay ce soir-là. La voiture se dirige hors de la ville, et prend un chemin de traverse en rase campagne. Sorti du véhicule, Matthew se retrouve ligoté à une barrière, en pleine nuit. Nul ne sait précisément ce que Matthew a subi cette nuit là. Existe-t-il d’ailleurs des mots pour le décrire ? Mais le résultat est terrifiant, et c’est celui de la torture : Matthew présentait 14 coupures sur le visage, dont certaines assez profondes pour atteindre l’os, de multiples brûlures sur le corps, son crâne était brisé.

laramie02Laissé pour mort par ses agresseurs dans la nuit glaciale, Matthew est retrouvé le lendemain matin par un jogger qui le prend d’abord pour un épouvantail. Il est immédiatement transféré à l’hôpital, dans le coma. La nouvelle se répand comme une traînée de poudre dans tout le pays. Des veillées spontanées ont lieu un peu partout : New York, San Francisco, Washington…

Les soins prodigués à Matthew ne suffiront pas à lui sauver la vie. Dans la nuit du 10 au 11 octobre, il meurt des suites de ses blessures sans avoir repris connaissance. L’immense émotion s’amplifie. Le président Clinton prend la parole dans une allocution télévisée, des stars comme Ellen Degeneres expriment leur indignation, les veillées se multiplient et attirent un public toujours plus nombreux.

laramie1En contrepoint, des activistes religieux antigays se déchaînent en allant jusqu’à brandir, le jour des funérailles de Matthew devant l’église, des panneaux proclamant « Le sida guérit les pédés », « Matthew brûle en enfer » ou encore le tristement très classique « Dieu hait les pédés »…

La pièce

La compagnie du Tectonic Theater Project conçoit une pièce dont les dialogues sont intégralement tirés des interviews de Laramie, lieu du drame. C’est le style du documentaire théâtral.

Laramie Projet c’est cette histoire là…  Melting Pomme s’appuie sur le texte de cette pièce adapté par Hervé Bernard-Omnès pour proposer, en 2011, son propre Projet Laramie.

L’histoire de Matthew Shepard est un petit peu le modèle de l’agression homophobe emblématique. Y figurent tous les ingrédients de l’idéal-type du crime homophobe dans toute son abjection.

laramie4bisEn 2008, l’association étudiante LGBT Melting Pomme propose avec SOS-Homophobie et le Café des Images une projection-débat autour du téléfilm adapté de la pièce. La soirée a été un succès : une centaine de spectateurs, et un élu de la Ville de Caen ont assisté à cet évènement.

Loïc, Président de Melting Pomme : « Mais projeter un film ne me suffisait pas. Il y a tant à dire autour de cette histoire. Comme Matthew, nous sommes jeunes, étudiants d’une banale ville de province. Je restais persuadé qu’il y avait mieux à faire. La pièce de théâtre – que je venais de voir à Paris – devait être jouée à Caen, c’était une nécessité ! Mais évidemment, même avec toute la bonne volonté du monde, monter un tel projet était impossible sans une « personne de théâtre ». Du coup, le projet est resté dans les cartons… »

antoine2bis« … Jusqu’à ce que Jonathan, alors chargé de communication à la Comédie de Caen, décroche son téléphone pour proposer à Melting Pomme un partenariat ! Il n’était alors pas question de créer une pièce ensemble, mais simplement de réfléchir à un rapprochement entre la Comédie de Caen et les associations étudiantes. Pourtant, après quelques rencontres, l’affaire fut entendue : Jonathan acceptait de se jeter à l’eau et de nous encadrer (bénévolement, cela mérite d’être souligné) pour mener enfin cette création à bien ! En 2011, Melting Pomme pourrait enfin présenter son Projet Laramie ! »

En mettant cette pièce à l’honneur, Melting Pomme veut faire valoir dans la région un message radical contre toutes les formes d’homophobies et de transphobies selon une forme certes artistique, mais aussi et avant tout militante.

laramie2bisReprésentations à la Maison de l’Etudiant à Caen

Les premières représentations auront lieu les mercredi 13 avril à 21h et jeudi 14 avril 2011 à 19h30 dans le cadre du festival de théâtre étudiant, les Fous de la Rampe. D’autres dates sont susceptibles d’être ajoutées notamment au mois de mai (vers le 17 à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie) et en juin (probablement en prélude à la Gay Pride de Caen qui aura lieu le 18 juin). (plus de détails bientôt sur gaynormandie – sur l’Agenda LGBT)

Les infos mentionnées sur cet article sont issues du carnet de bord de la troupe Laramie Projet conçu par l’association Melting Pomme – à visiter régulièrement ici.

logo_meltingPour aller plus loin…

Aux Etats-Unis, une loi contre les crimes de haine fondés sur l’orientation a été déposée le 20 mars 2007, au nom de Matthew Shepard. Le Matthew Shepard Act a été signé par le président des États-Unis Barack Obama en 2009. De nombreux documentaires et livres ont eu pour thème l’histoire de Matthew Shepard.

Blog de l’association Melting Pomme sur la pièce Laramie Projet (cliquez ici)

Page Facebook de Melting Pomme (cliquez ici)

Site sur Matthew Shepard en français (cliquez ici)

Fondation Matthew Shepard en anglais (cliquez ici)

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *