Le Centre LGBTI de Normandie fête ses 10 ans et renforce sa diversité

Article publié le 29 mars 2018

Le Centre LGBTI de Normandie, fédération d’associations lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres, intersexes, fête ses dix ans. GAYVIKING avait évoqué sa naissance en février 2008. Initialement mis en place sur Caen sous le nom de « MDD – Maison des Diversités » en 2008, cette fédération a réussi à s’imposer dans le paysage associatif normand. Son rayon d’actions s’est aussi développé notamment vers Rouen. Le Centre LGBTI  s’est développé avec un local et aussi des services pour la population LGBTI (dépistage, information, écoute, permanences, lutte contre l’homophobie…). 

Aujourd’hui, après 10 ans d’expériences, le Centre LGBTI modernise son fonctionnement et s’adapte mieux à la diversité des publics. Désormais il n’y a plus de président officiel mais un collège composé de plusieurs adhérent(e)s qui gouvernent ensemble la structure. Rencontre avec Géraldine, Eliot, Yann, Amin, tous membres du collège du Centre LGBTI de Normandie…

10 ans du centre LGBTI de Normandie

GAYVIKING : Quel bilan faites-vous de ces 10 années ?

Centre LGBTI : Très positif. Depuis sa création l’association s’est étoffée. Nous avons désormais 12 membres, dont 3 nouvelles associations dernièrement (Le Refuge, le MAG Jeunes LGBT et Ædelphes) avec une antenne à Rouen depuis septembre 2017. 

Ædelphes, la plus récente, est une association dédiée aux personnes transgenres non binaires, elle aide des personnes dont l’identité de genre n’est pas strictement « homme » ou « femme ». Elle a été fondée par des personnes concernées, qui se sont aperçues d’un réel manque et d’un besoin d’espaces dédiés spécifiquement à leurs questionnements. 

Grâce au travail des militant.e.s un grand nombre d’événements, d’activités ont pu voir le jour dont la Marche des Fiertés (ndlr Gaypride) qui en est à sa onzième édition cette année; la Charte de bon accueil « Friendly Normandy« , le spectacle « Changer le Regard« , l’expo photo « Un Baiser est Un Baiser« . Plusieurs permanences d’accueil et d’écoute ont été mises en place qui sont assurées par et grâce à des bénévoles du Centre ou des associations membres, et ceci aussi bien à Caen qu’à Rouen. Elles répondent à de réels besoins car leur fréquentation est en augmentation. Elles s’adressent aux personnes trans, aux jeunes, aux demandeurs.euses d’asile, aux personnes en questionnement quant à leur orientation sexuelle ou identité de genre, en questionnement quant à leur santé en générale et sexuelle en particulier, aux victimes de LGBTI-phobies, aux personnes isolées, à des proches, parents, famille, de gays, lesbiennes, bi, trans,…

Centre LGBTI de Normandie, 10 ans - Gayviking

Le Centre fait partie intégrante du paysage LGBTI Normand, et incontournable pour certain.e.s, à Caen mais aussi à Rouen malgré sa création récente. le Centre est reconnu comme étant un lieu d’accueil, d’aide, de détente, de convivialité, un lieu ressource…   

Du fait de ce développement, il nous est apparu évident de modifier notre mode de fonctionnement, pour être à l’écoute, être plus proche et répondre encore mieux aux attentes et besoins des LGBTI, être plus efficace. Ainsi nous avons commencé à travailler collégialement afin de pouvoir inclure plus rapidement un plus grand nombre de bénévoles dans la réflexion et les réunions durant lesquelles les décisions de l’association sont prises. C’est une façon aussi de s’adapter aux distances géographiques qui séparent nos membres.

Quels ont été les pires moments durant ces 10 années ?

En 10 ans, il y a eu bien évidemment des moments difficiles, mais compte tenu de la diversité et des sensibilités des membres, des militant.e.s, des associations qui composent le Centre, c’est inévitable, et c’est peut-être grâce à cela que le Centre a pu se construire! Mais de pires moments concernant le Centre, nous n’en voyons pas!

Alors s’il y a un pire moment, ce serait la période qui correspond aux débats sur le mariage, nous avons tou.te.s été atteint.e.s par ce déferlement de haine, de LGBTI-phobie. La surprise a été immense, loin de nous l’idée que nous vivrions cela à nouveau après les débats autour du PACS. Cela prouve bien que nous devons toujours être vigilant.e.s, qu’il y a encore du boulot, d’où l’utilité de nos associations et du travail des bénévoles, des militant.e.s, que nous vous invitons à rejoindre, nous ne sommes jamais trop nombreux/ses.

Centre LGBTI de Normandie - gayviking

Mais aussi les meilleurs moments… ? 

Y a-t-il des meilleurs moments… ? Des bons moments il y en a chaque fois que nous réussissons à mettre en place une activité, chaque fois qu’une nouvelle association se crée, à chaque événement, à chaque Marche des Fiertés, chaque fois que nous réussissons à aider quelqu’un, à améliorer un tant soit peu sa vie quotidienne, à rompre son isolement… 

S’il y a un meilleur et grand moment, alors peut-être ce sera celui à venir, l’anniversaire de nos 10 ans! Un moment fort qui sera l’occasion de revenir sur ce qui a été fait pendant ces 10 années, qui mettra en lumière les 12 associations qui composent la fédération qu’est le Centre LGBTI de Normandie, qui nous permettra d’échanger avec vous. 

Pour ses 10 ans le Centre a récemment modifié son nom ou plus exactement ajouté une lettre, le « i », pourquoi ce changement ?

Le « I » correspond à Intersexe. Cet ajout s’inscrit dans une démarche globale d’ouverture du Centre. Il est là pour montrer la volonté du centre de créer une convergence entre nos intérêts et les intérêts des intersexes, qui sont voisins des nôtres et finement liés aux enjeux des personnes trans. Même si, à l’heure actuelle, le Centre ne dispose pas d’association spécifique ou de militant.e.s câlé.es sur ce sujet, nous voulons montrer que cette question nous préoccupe, que nous voulons nous positionner en allié.es et que nous leur ouvrons grand la porte.

Centre LGBTI de Normandie - gayviking

Aujourd’hui, comment pourriez-vous définir un centre LGBTI, quel est finalement son utilité par rapport aux autres associations déjà en place ?

Un Centre LGBTI est une association et doit être aussi une Fédération, regroupant plusieurs associations qui portent les mêmes valeurs, des points de convergence dans leurs luttes. 

Le Centre LGBTI a vocation à proposer des actions en propre et à soutenir, lorsqu’il en a la possibilité et les moyens, les associations et les collectifs qui nous sollicitent afin qu’un public le plus large possible trouve une réponse à ses attentes et ses besoins en Normandie. L’intérêt de se fédérer est de partager et de mutualiser des ressources, d’échanger des idées sur des problématiques communes, notamment en répondant collectivement en cas de besoin. 

Le Centre LGBTI permet à chaque association de disposer d’une plus grande visibilité : le Centre LGBTI est plus facilement reconnaissable pour le grand public que toutes les petites associations membres de la fédération. 

Une fédération comme le Centre LGBTI permet également d’avoir plus de poids dans les luttes à mener face aux pouvoirs publics, locaux ou nationaux, face aussi à des opposants (oui oui, il y en a!).

Très présent à Caen et maintenant un peu sur Rouen, le Centre LGBTI va t’il se développer davantage sur le territoire normand ?

L’antenne de Rouen a démarré sur les chapeaux de roues ! Elle propose 4 permanences par mois et rassemble de nombreuses personnes. Depuis début 2018, le Refuge et ENIPSE y réalisent également des permanences. Les bénévoles sont aussi présents lors des permanences bibliothèques. Les soirées Queer sont une façon de toucher un public qui jusqu’ici n’était que peu visible à Rouen. C’est également un moyen, en dehors des permanences de proposer un moment de convivialité festif et culturel avec les membres du Diable au Corps (Local du Centre LGBTI, rue St Hilaire à Rouen), des artistes qu’on apprécie, les membres de cette antenne celles et ceux qui en ont envie;

Nous avons été très heureux/ses de découvrir durant ce premier trimestre le lancement de l’association Queer la Poudrière au Havre. 

L’avenir nous dira si le Centre est amené à s’étendre encore. Ce serait souhaitable car cela signifierait que plus de public pourra trouver une réponse proche de chez soi, sans avoir à faire des kilomètres. L’autre avantage est qu’en tant que minorité nous sommes encore plus visibles ! Et espérons-le, de mieux en mieux organisés collectivement pour les combats à venir permettant d’améliorer nos droits et nos conditions de vie.

Centre LGBTI de Normandie - Gayviking - à Rouen

Quels sont les projets à venir pour le Centre LGBTI de Normandie ?

Poursuivre et consolider les actions en cours : les permanences notamment, la Charte « Friendly Normandy, les actions en santé sexuelle et de dépistage rapide du VIH et du VHC…, concrétiser quelques projets comme la mise en place d’un réseau d’accueillants pour les jeunes mineur.e.s rejeté.e.s par leur famille. Mais aussi nous développer et améliorer dans nos démarches d’aides juridiques et administratives, nos actions en faveur de la sauvegarde de la mémoire de nos luttes comme des archives normandes LGBTI, et développer des partenariats avec d’autres acteurs du territoire normand et bien d’autres sont à venir.

Un dernier mot à ajouter pour ces 10 ans ? 

Comme vous le voyez ce n’est pas le travail qui manque, et il y a encore beaucoup à faire ! Si vous souhaitez nous aider, si vous avez la possibilité, vous pouvez faire un don, aujourd’hui il est de plus en plus difficile d’obtenir des subventions des aides des collectivités territoriales ou des services de l’Etat. Si vous souhaitez vous investir, si vous avez des idées, des projets, n’hésitez pas à nous rejoindre, vous serez les bienvenu.e.s, nous ne sommes jamais trop nombreux. Venez nous rencontrer, venez en discuter. A bientôt donc, samedi 31 mars, pour fêter ces 10 ans d’existence du Centre LGBTI de Normandie, nous serons très heureux/ses de vous voir nombreux/ses, très nombreux/ses ! Et faites que nous soyons contraint de pousser les murs de notre local à Caen pour pouvoir vous accueillir 🙂

Pour aller plus loin

Site web du Centre LGBTI de Normandie
Agenda du Centre LGBTI sur Gayviking

Programme de la journée du 31 mars 2018, les 10 ans :
Lieu : local du Centre LGBTI de Normandie (74, boulevard Dunois à Caen)
4 espaces d’accueil seront mis en place tout au long de la journée. Vous pourrez y rencontrer les différentes associations.
– 10h : Accueil 
– 12h – 13h30 : Déjeuner sur l’herbe (vegan-friendly) 
– 14h – 18h : Flash-tests VIH (rapides, anonymes et gratuits)
– 16h : Goûter (vegan-friendly)
– 18h – 20h : Vernissage de la flash-expo 
– 20h : Bénédiction des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence

Centre LGBTI de Normandie - gayviking

Article à venir… « paroles de président(e)s, militant(e)s du Centre LGBT »

(photos : Gayviking, Centre LGBTI de Normandie )

 

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *