17 janvier 2017

Les régions sucrent les subventions aux associations lgbt

(brève publiée le 2 janvier 2016)

revue de presse GAYVIKING : Libération

Depuis le changement des exécutifs régionaux en 2015, les relations se sont durcies entre les associations LGBT et les régions passées à Droite. C’est le constat que fait Florian Bardou dans son enquête pour Libération.

Par décisions idéologiques, les subventions aux associations LGBT ont fortement diminuées voir totalement remises en cause.

régions droite et associations lgbtLaurent Wauquiez, le nouveau président de la Région Auvergne-Rhone-Alpes, soutien indéfectible de la Manif Pour Tous, ampute de 12.000 euros les subventions aux festivals LGBT de Lyon, Grenoble et St Etienne.

La région de Bruno Retailleau, les Pays de la Loire, fait du chantage en demandant aux associations LGBT de ne plus s’exprimer sur la GPA. Les subventions pour Culture Pride du Mans et CinéPride de Nantes sont remises en cause.

Coté Ile de France, Valérie Précresse… réoriente discrètement l’argent public en se vantant de lutter contre les discriminations, l’homophobie… tout en refusant de subventionner les actions de lobbying politique sur la théorie du genre, théorie qui n’existe pas et qui arrange bien les élus pour justifier les discriminations.

…et ailleurs dans d’autres régions, les associations LGBT semblent désemparer.

L’approche des élections présidentielles ne risque pas d’arranger la situation.

(A lire l’article sur Libération.fr – 27 décembre 2016)

 

retour-guide-gay-gv  retour-news-gayviking

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *