21 septembre 2017

L’homophobie devant la Cour d’assise à Rouen

(article publié le 11 novembre 2012 – mises à jour le 15 novembre)

Dans la nuit du 25 au 26 septembre 2009, Jérémy, un jeune homme de 25 ans, avait été sauvagement agressé dans la forêt des Essarts (La Londe), lieu de drague des homos sur l’agglomération de Rouen. GAYVIKING avait déjà suivi cette information. A compter de ce lundi 12 novembre, le procès des trois agresseurs va se dérouler à la Cour d’Assise de Rouen.

Rappel des faits : ce jeune gay était tombé dans un guet apens. Il avait été laissé pour mort avoir avoir été tabassé et brulé dans sa voiture. Jérémy avait déclaré, avant de sombrer dans le coma, qu’il avait été agressé par trois hommes qui l’ont insulté avant de s’acharner violemment sur lui et de l’asperger d’essence et d’incendier sa voiture. 30% de son corps a été brûlé.

Après plus de dix heures de souffrance dans la forêt, il avait été secouru par un promeneur qui avait appelé les secours.

Trois jeunes avaient été interpellés à Rouen et Nantes, originaires de l’agglomération de Rouen (Grand-Couronne). Philippe Mesnard, le directeur du SRPJ de Rouen, et Christian Dreux, le procureur-adjoint de la Cour d’appel de Rouen, avaient tenu une conférence de presse à Rouen pour faire le point sur l’affaire : « Selon leurs dires, les suspects qui circulaient en voiture vers 22h auraient été «agacés» par la victime, qui leur aurait fait un appel de phares. Ils auraient alors décidé de jouer le jeu en répondant à ses appels pour lui tendre un piège. Deux des suspects s’étaient cachés à l’arrière de la voiture et au moment de la rencontre, les trois hommes s’étaient jetés sur la victime et l’avaient frappée à coups de pieds, de poings et de crosse de pistolet. « 

Deux des trois personnes interpellées avaient reconnu les faits à l’époque. Ces individus ont été mis en examen pour tentative de meurtre et actes de barbarie aggravés en raison de l’orientation sexuelle de leur victime.  Ils risquent la réclusion à perpétuité devant la cour d’assise. Deux prévenus sur les trois sont sous les verrous (le troisième est en liberté surveillé).

Le procès se déroulera cette semaine du lundi 12 au vendredi 16 novembre 2012 au Palais de Justice de Rouen.

Mises à jour :

12 novembre 2012 (midi) : A la demande de l’avocat de Jérémy, la Présidente de la Cour a accepté que le procès se déroule à huis clos pendant toute la semaine du fait de la mise en scène particulièrement barbare. Avant l’évacuation du public, les avocats des agresseurs ont révoqués 4 jurés (toutes des femmes). Sur 6 jurés, 5 sont des hommes. Les agresseurs sont au nombre de trois (deux en détention : Steve Belleau, Stéphane Benaissa ; et un contrôle judiciaire : Farid Ait Ali qui a assisté à toute la scène sans rien faire). Leur regard était noir, ils n’ont pas baissé leurs yeux. La victime était présente et soutenue par sa famille. Conformément aux souhaits de Jérémy et de son entourage, les associations LGBT n’ont pas organisé de manifestation au Palais de Justice laissant la justice dans la sérénité. Florence Dodeman, maman d’un garçon homo et présidente de l’association Gay’T Normande était présente au début du procès pour assurer la famille de Jérémy du soutien de l’ensemble de la communauté gay face à ces actes de barbarie. Elle était particulièrement émue. Interviewée par les médias locaux elle a demandé aux personnalités politiques et religieuses de ne pas mettre de l’huile sur le feu et d’arrêter de distiller des mots de haine à l’encontre des personnes gays et lesbienne car leur discours dans le débat actuel sur l’égalité des droits agissent sournoisement.

15 novembre 2012 (soir) : Le verdict est tombé vers 20h. Le meneur de la bande écope de 20 ans d’emprisonnement avec suivi médical, et les deux autres : 15 ans et 4 ans. Le crime homophobe est reconnu. Lire l’article spécifique sur ce sujet sur GAYVIKING (cliquez ici pour la suite…)

Vidéos :

Reportage France 3 Normandie du 11 novembre 2012 avec notamment Florence, la présidente de l’association Gay’T Normande :


Reportage France 3 Normandie en septembre 2009 au moment des faits :

Pour aller plus loin :

Article par le site grand-rouen.com (cliquez ici)

Faites toujours très attention sur les lieux de dragues en plein air… évitez de les fréquentez. Les agressions ne concernent pas que les autres. Vous pouvez en être victime à tout momentVoir le rappel des consignes de vigilance (ici sur GAYVIKING).

 

A lire également

2 commentaires

  1. Swann

    Tient bon Jeremy..
    j’ai déjà lu pas mal de récit mais rarement comme celui la…je lui espère un avenir aussi noir que leurs actes et leur pensés ces déchets..oui je dis déchets car un autre humain ne peut agir de la sorte vis à vis d’un autre être humain
    Désoler de choquer …mais je me mets à la place de Jeremy…sa vie est détruite par la stupidité de ces imbéciles et abjectes..

  2. eric

    Jeremy   j espère que tu va mieux ,ces gens la ne sont que des déchés de la sociétés 
    je t embrasse Eric

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *