Lille. Fausse accusation de viol dans un sauna gay

itArticle publiée le 16 septembre 2018 – brève

Selon les informations du quotidien La Voix du Nord une enquête pour viol dans un sauna gay de Lille a été diligentée début septembre mais n’a pas abouti.

Lille. Fausse accusation de viol dans un sauna gay

Le 4 septembre dernier un client de 33 ans du sauna gay Le Soho a accusé un autre client de l’établissement de l’avoir violé. L’accusé aurait forcé son partenaire à lui faire une fellation dans une des cabines du sauna en tentant de l’étrangler. Le gérant a confirmé au journaliste qu’il y avait bien eu une altercation dans son établissement sans en connaître les circonstances. Il a ajouté qu’il collaborait avec la police. 

Dans les jours qui suivent le dépôt de plainte, la brigade des moeurs de Lille enquête sur cette affaire. La version de la victime tombe finalement à l’eau après examen médical des deux protagonistes. La victime présumée avait déclaré à la police qu’une bagarre s’était produite entre les deux hommes. La victime présumée aurait mordu le sexe de son agresseur pour s’échapper.

Aucune trace de morsure

Après examen médical, aucune trace de morsure ou de bagarre sur les corps des deux hommes n’est relevée. La victime présumée refuse d’être confrontée à son agresseur. Ainsi, il n’en fallait pas plus pour que la police classe l’affaire et reconnaisse l’absence de viol.

On ne sait pas si l’agresseur accusé à tort à porter plainte pour diffamation contre son « partenaire » de sauna.

Classée sans suite

C’est la première fois que le sauna gay le Soho est confronté à une telle situation. Si l’enquête n’avait pas été rapidement menée, cette affaire aurait pu faire beaucoup de mal en terme d’images pour l’établissement. Il est à regretter que dans la reprise de l’information sur l’ouverture de l’enquête pour viol sur le web, le classement sans suite de l’affaire n’ait pas toujours été reprise (exceptée La Voix du Nord).

Lille possède deux saunas gay : le Soho et Les Bains (voir le guide gay sur Lille).

(photo d’illustration Pexels – Evelyn)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *