06 décembre 2016

Normandie : mariages en campagne…

Mariage homosexuel(article publié le 1er septembre 2013)

Après la publication de la Loi du 17 mai 2013 sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, les cérémonies se succèdent dans les mairies de France et bien entendu en Normandie.

On pourra observer que l’activité est plus importante dans les villes moyennes et le monde rural que les grandes métropoles comme Caen, Rouen ou Le Havre. Beaucoup se déroulent dans la discrétion au même titre que les mariages des couples hétérosexuels… et heureusement. Ces actes d’amour se succèdent devant les mairies loin des caméras et journalistes.

Paris ne fait pas la France

Hélas aujourd’hui on vit  dans un monde où les résultats doivent être immédiats, on ne veut plus attendre. Le journal Libération ainsi que des radios ont récemment publiés des estimations : 400 ? 600 ? mariages se seraient déroulées en France. Ces chiffres ont bien fait rires de nombreux analystes ou blogueurs sur le web… comme si on faisait un concours ! Des chiffres extrapolés à partir des 50 premières villes de France… comme si ces 50 premières villes étaient représentatives du pays tout en oubliant les villages et les villes moyennes.

Il n’en fallait pas plus pour lire dans la presse conservatrice des conclusions immédiates et hâtives sur la Loi. Des lecteurs du Figaro commentaient déjà : « Tout ça pour ça !« . Même chez nous la presse régionale avec Paris-Normandie ironisait : « un marché pas gay –  beaucoup de bruit pour (presque) rien ? » où à Évreux deux mariages avaient été célébrés. Le journal plaignait déjà les commerçants : « les professionnels du mariage ne tirent aucun bénéfice de cette nouvelle loi.« .

Mais que l’on soit hétéro ou homo, un mariage s’organise rarement en 15 jours. Beaucoup veulent préparer avec soin ce jour unique pendant des mois et réserver la bonne date. L’effet de ce nouveau droit se fera pleinement ressentir en 2014. La Loi est acquise et il ne fallait certainement pas s’attendre à une longue file d’attente devant les guichets d’accueil en mairie. Comme le PaCS, les cérémonies vont se succéder au fil des mois.

On connaîtra les chiffres 2013 l’année prochaine, chiffres produits par l’institut officiel des études statistiques, l’INSEE.

La fierté de la presse locale

mariage-campagnePour ces mariages d’été, il est plaisant de constater que les villages et nos campagnes ont bien été au rendez-vous.

La presse locale de proximité s’est fait l’écho de mariages dans tel ou tel village : Saint-Samson de Bonfossé (901 habitants – Manche), Fleury La Forêt (273 habitants – Eure), Pervenchères (376 habitants – Orne), Francheville (1200 habitants – Eure), Giberville (4900 habitants – Calvados)… Sans oublier les villes moyennes comme Barentin (Seine-Maritime), Hérouville St Clair (Calvados), Avranches (Manche), Honfleur (Calvados), Evreux (Eure), et plus récemment à Alençon (Orne) où le député-maire Joaquim Pueyo s’est dit “ému” car “j’ai voté cette loi et je l’applique concrètement aujourd’hui” a t’il déclaré à la presse.

Cette presse locale que j’appelle  « de proximité » (car à diffusion restreinte sur de petits territoires) a porté ces mariages avec fierté en « une » de leur journal comme un étendard. Ils ont bien fait mentir un certain conservatisme ambiant et offert un peu d’optimisme. Cela fait plaisir de voir ces célébrations au-delà des grandes villes et du parisianisme médiatique.

 

Pour aller plus loin sur le web…

voir contribution d’un Yaggueur (yagg.com) sur les « faux » chiffres du journal Libération (cliquez ici)

voir contribution de Slate.fr : les homosexuels se marient également dans les petites villes (cliquez ici)

 

 

 

A lire également

un commentaire

  1. Flo

    excellente publication !
    La loi c’est l’égalité et la liberté de choix. Aucun chiffre ne pourra jamais mesurer leur légitimité !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *