17 novembre 2017

Photos du Kiss-In à Rouen – 12 février 2011

kiss-in-gay-rouen-intro2(article publié le 12 février 2011)

Un Kiss-In à Rouen était organisé le samedi 12 février 2011 place de la Cathédrale.

L’objectif affiché est à la fois d’encourager les gays, bisexuels filles et garçons à assumer leur orientation sans crainte en banalisant les gestes d’affections entre personnes homosexuelles comme les couples hétérosexuels peuvent s’embrasser dans la rue. Une manifestation dans une ambiance qui se veut sympathique, décontractée, naturelle. Les hétéros et homos, couples et célibataires  étaient conviés à ces free hugs d’un nouveau genre, contre l’intolérance.

Le kiss-in est apparu dans les années 80 au sein de la communauté gay américaine avant de se répandre un peu partout à travers les monde notamment dans les pays en manque d’ouverture des droits pour les personnes LGBT. Le kiss-in s’inspire des sit-in ou flash-mob lors des manifestations.

En France, sous l’égide d’un mouvement national (voir blog kiss-in ici), un groupe gay a décidé de lancé, initialement sur facebook et d’abord sur Paris, des Kiss In contre l’homophobie et l’argument avancé est claire et sans ambiguïté : « Pourquoi le seul moment où on peut voir des homos s’embrasser dans la rue ailleurs que dans le Marais, c’est la Gay Pride ? Pourquoi il n’y a que les hétéros à pouvoir se bisouter en public sans gêner personne ? Pour ceux et celles qui pensent que ce n’est pas normal, rendez-vous tous ensemble pour un attentat aux bisous kamikazes ! « .

Ce kiss-in en Normandie comme ailleurs en France au même moment était coordonné à l’échelle nationale dans le cadre de la Saint-Valentin le 14 février. Pour toutes les villes, les principes restaient les mêmes à chaque fois : homos, hétéros, s’embrassent ou se tiennent la main pendant quelques minutes dans un lieu public. A Rouen, c’est l’association Arche qui a lancé la mobilisation en donnant rendez-vous à toutes les personnes qu’elles soient gay ou hétéro. La pluie a quelque peu freiné la foule des bisous homos, bi et hétéro… mais tout c’est passé dans la bonne humeur.

A noter qu’un équipe de télévision « Plus rose ma ville”, animé par Thierry Benamari pour PinkTV était présente lors la manifestation et ont interviewé les participants et passants.

Voici le reportage photo réalisé par Geff pour GAYVIKING. De beaux portraits avec des bisous… sans distinction de sexualité. Alors, pour l’égalité des amours et contre la bêtise, préparez-vous pour des bisous !

retour-guide-gay-gv  retour-news-gayviking

A lire également

2 commentaires

  1. LoO'

    J’aurais aimé y être *_________* exelente les photos des potes qui se roule des pelles !!!! Magnifique photos

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *