24 juillet 2017

  • Forum

Regain d’homophobie à Rouen ?

(article publié le 17 septembre 2012)

Agressions homophobes en série dans un environnement politique agressif. Un weekend noir sur Rouen. Les associations LGBT appellent à la vigilance.

Selon les témoignages récoltés par l’association Gaynormandie et SOS Homophobie des agressions homophobes ont été constatées dans les rues de la ville de Rouen lors du week-end des 8 et 9 septembre dernier. C’est notamment dans les environs de la discothèque Le Palace à Rouen que des faits ont été constatés. A la sortie de cette discothèque très Gayfriendly où de nombreux gays et lesbiennes s’y retrouvent mais aussi beaucoup d’hétéros que des drames se sont déroulés.

Dans la nuit, alors qu’ils sortaient de la discothèque un couple d’hommes, trentenaire, a été sauvagement agressé par plusieurs garçons dans la rue. Ils ont été roués de coups dont l’un d’eux a eu deux jours d’ITT (interruption temporaire de travail). Le couple a été agressé verbalement à plusieurs reprises avec des insultes homophobes à leur encontre. Les coups ont été particulièrement violents et très soudains rendant impossible une quelconque résistance. A leur arrivée aux urgences de l’hôpital, le couple a pu constater que d’autres garçons gays avaient également été agressés ce soir là à Rouen ce que le personnel médical de garde a confirmé. La police n’a pas retrouvé les auteurs de ces actes. Les victimes ont déposé plaintes pour agressions homophobes.

L’un des couples qui s’est confié aux association LGBT est très choqué moralement. C’est la première fois qu’ils avaient eu à subir une agression homophobe.

Un climat défavorable

Les associations Gays et Lesbienne recommandent la plus grande vigilance à la sorties des lieux Gay / Gayfriendly et notamment la nuit que se soit à Rouen, Caen, au Havre ou même dans toutes les villes de la région.

Le climat ambiant sur l’ouverture du mariage à tous les couples homos/hétéros n’est pas un environnement favorable à ce jour. Les interventions particulièrement virulentes des organisations religieuses mais aussi celles des élus opposés à l’avancée des droits légitiment les agressions homophobes dans l’esprit des agresseurs. Ces discours nauséabonds sont des éléments déclencheurs pour les agresseurs et les homophobes comme décomplexés.

Ce n’est pas l’homosexualité qui est un problème, c’est l’homophobie. L’égalité des droits pour tous est le meilleur moyen de lutter contre l’homophobie et les discriminations.

Soyez donc vigilant mais ne vous noyez pas dans la peur, continuez à sortir et à vivre pleinement… ne les laissez surtout pas gagner !

Mise à jour le 19 septembre 2012 :

Suite à notre article le journal Paris-Normandie a contacté Gaynormandie pour prendre contact avec des personnes agressées. Voir l’extrait de l’édition du 19 septembre en kiosque (cliquez ici – format pdf).

 

 

A lire également

17 commentaires

  1. vinny76

    Je suis bien contente d’avoir quitté Rouen et d’avoir immigrée au Québec quand je voit ça.
    Moi qui pensait que Rouen était une ville ouverte !
    Bon courage, lâchez pas.

  2. Greenhornet 76

    Je pense David qu’il n’y a pas de manquement de la part des policiers!.. Étant moi meme policier et lesbienne, je suis militante de l’association Gay’T Normande, je peux te dire que c’est juste la justice qui a du mal a suivre que ça soit pour les homos et les heteros, c’est du pareil au meme car ils sont débordes par les affaires de violences! Il faudrait plus de sévérité tout simplement…..

  3. david

    il reviend a nous d’etre solidaire entre nous et d’interpeler les autorités sur les oubis ou devrai-je dire les manquements de la part des policiers . Néanmoins plusieurs commissaria notament dans le sud de la france font des stages pour acceuillir des personne victimes d’agression homophobe . Si toute fois le policier envers la victime s’adresse ne note pas la circonstance agravante d’homophobie la personne peut saisr gratuitement le procureur . Il suffit tout simplement de déposer plainte directement aupres d’un avocat automatiquemnt une enquête sera lancé .J’espère juste que les victimes auront le courage d’aller jusqu’au bout des choses courage les gars

  4. Lulu dans la prairie

    Oui ce sont sûrement des « bouddhistes  » qui ont attaqués violemment les gay qui sortaient de boîte ….. Surtout avec une telle violence , c est bien connu. Ha ces bandes de  » jeunes » et  » boudhistes » , quels sauvages! (……..) . Comme dit le proverbe, il n y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir ! Le jour ou certains s enlèveront la m… Dans les yeux pour voir que l islamisme radical melé « à la racaille attitude  » est un poison mortel pour notre société , on aura fait des progrès ! 

  5. Léo

    Si on trouve les types qui ont fait ça leur avocat leur recommandera de ne pas dire qu’ils les ont insultés et de nier qu’ils détestent les homos. En effet, l’homophobie aggrave les peines de prison…
    C’est très difficile d’obtenir le qualificatif d’homophobie dans les agressions. Les dépôts de plaintes oublient souvent d’écrire les insultes homophobes alors que les victimes le précisent. Et inutile de se faire aider par les flics, ils ne font pas d’efforts, ils s’en foutent … Pour eux c’est une agression comme une autre et ils ne sont pas du tout sensibilisés à la détresse des victimes et ne relèvent pas que l’on s’est fait agresser à cause de notre homosexualité…  
    On se demande si ça sert à quelque chose de porter plainte quand on se fait tabasser à cause de notre homosexualité… .

  6. victorH

    je vois qu’à rouen ça s’arrange pas
    finalement rien n’a changé depuis quelqeu années

  7. Béatrice

    rien ne m’étonne plus de toute façon 
    maintenant ça serait bien que les Homos soient solidaires entre eux 

  8. Jean-Marc

    A journiac : c’est nous qui divisons ??!! c’est la meilleur de l’année ! 
    Qui divise ? Qui nous déverse cette haine tous les jours depuis des semaines… allumez votre poste de télé, lisez la presse, écoutez la radio !
    N’inversez pas les rôles, c’est trop facile !

    Et quand on parle de « climat ambiant » on ne parle pas des sondages mais de la réalité sur les ondes et les médias même si c’est une minorité, cette minorité fait mal et ne doit pas passer sous silence ces actes !

    … et pour finir, je n’ai pas peur, on n’a pas peur… on est vigilant, c’est différent !

  9. jérome78

    trop de violence gratuite… tout commence par l’Ecole et accepter les autres comme ils sont !
    je suis pas sure que ca s’arrange

  10. mika76

    c’est vrai que ces derniers temps j’ai un peu de mal, je peux plus regarder les infos dès que l’on parle de ce sujet
    au boulot les collègues parlent du mariage gay et parlent de ça comme une anormalité alors qu’avant ils n’en disaient rien
    je tiens à préciser qu’ils ne savent pas que je suis homo et je n’ose pas leur parler de mon ami comme eux de leur conjoint

  11. Jorniac

    Pourquoi la religion aurait-elle forcément un rapport avec ces agressions et ces agresseurs?
    Je trouve que le raccourci est trop facile…
    C’est un un bon moyen encore pour faire grimper le pourcentage de gays qui votent FN.
    Vous dites « Le climat ambiant sur l’ouverture du mariage à tous les couples homos/hétéros n’est pas un environnement favorable à ce jour.  »
    Ah bon?Je croyais que les sondages disaient le contraire. C’est quand ça vous arrange…
    Cet acte d’agression est grave et a condamner bien sur, 
    on peut aussi dire que c’est un acte homophobe grave mais isolé,
    pourquoi jouer sur le registre de la peur? je suis un trentenaire gay et rouennais et je n’ai pas observé de regain d’homophobie.
    Sous-entendre que ce sont des personnes qui agissent selon une interprétation intégriste du Coran (ou peut-être des  jeunes cathos membre de « civitas » après tout… ) vous ne faites que diviser.
    Je souhaite tout de même un prompt rétablissement aux victimes.
    Bien à vous.
    Nb: Attention, ne pas déformer mes propos…je condamne tout autant que vous « les interventions particulièrement virulentes des organisations religieuses mais aussi celles des élus opposés à l’avancée des droits »

  12. damien l'irlandais

    je me suis fais insulté par une bande de mecs rive droite au théatre des arts car je tenais la main à mon copain 
    c’est vraiment du n’importe quoi 🙁

  13. didi

    Et j’imagine que la police va assurer la sécurité aux sorties des lieux gay… Nan, je plaisante.

  14. alexis

    c’est bien que ce couple ait déposé plainte car c’est encore rare ceux qui osent
    courage à tous les deux !

  15. flo

    En tant que présidente de l’association Gaynormandie, en tant que militante pour l’égalité des droits pour tous, en tant qu’amie et en tant que maman, je te remercie pour cet article !
    Les propos haineux de personnes publiques exacerbent et « légitiment » la violence d’une minorité !!
    L’idée est de faire peur, c’est la « dernière flèche » car ils savent qu’ils ont perdu !! il ne faut surtout pas plier et ne plus vivre mais juste s’entourer de quelques précautions ! L’égalité une fois établie, permettra de rétablir de fait, un climat plus serein pour tous : Hétéro ou Homo, citoyens égaux en droits et en devoirs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *