23 juillet 2017

  • Forum

RETRO 2016 : l’actualité en France et dans le monde, disparitions et coming-out


(article publié le 30 décembre 2016)

Rétrospective 2016 sur l’actualité LGBT en France et dans le monde, mais aussi les coming-out et les disparitions marquantes de l’année. Une sélections d’évènements qui ont fait l’actualité dans le monde gay et lesbien…

– rétrospective sur la France LGBT en 2016
– rétrospective sur le monde LGBT en 2016
– rétrospective sur les disparitions marquantes en 2016
– rétrospective sur les coming-out en 2016
 

 Rétrospective LGBT 2016 en France par gayviking

Actualité LGBT 2016 en France

Politique droite/gauche, homophobie, prévention… , sans oublier le contexte des attentats qui a bouleversé le calendrier des évènements LGBT du pays…

Pour les normand(e)s et leurs ami(e)s, Gayviking a réalisé un article spécifique sur l’actualité locale 2016 pour la Normandie exclusivement (ben oui… Gayviking n’oublie pas ses racines régionales)

janvier-mars

Le 2 janvier : l’église protestante s’ouvre un peu plus aux couples de même sexe. Confirmant l’orientation de la fédération de 2015, le président de la Fédération protestante de France (FPF), François Clavairoly, déclare sur itélé qu’il est possible pour les couples gay et lesbien de recevoir une bénédiction. A noter toutefois que toutes les Églises protestantes ne suivent pas encore cette position, mais c’est un grand pas vers l’égalité.

santé

Contrairement à la Grande-Bretagne qui s’y refuse deux mois plus tard, la France, en janvier 2016, après de longs mois d’attente suite à l’essai Ipergay, annonce que le traitement préventif face au virus du VIH, le Truvada, la PreP, est désormais autorisé et remboursé par la sécurité sociale sur prescription médicale par des médecins hospitaliers. A la fin d’année 2016, les centres gratuits d’information et de dépistage au VIH sont autorisés à délivrer ce traitement préventif. Les publics visés sont les hommes ayant des rapports sexuels n’utilisant pas systématiquement le préservatif.

homophobie

Le 15 janvier : Un jeune homosexuel est torturé et séquestré pendant 5 jours en Guadeloupe à cause de son orientation sexuelle. Le jeune homme, parvenu à fausser compagnie à ses bourreaux, a fait appel aux pompiers qui l’ont secourus. Les tortionnaires, cinq jeunes, ont été interpellés. Une adolescente de 16 ans aurait participé aux sévices sur le jeune homme.

politique

Le 27 janvier : Christiane Taubira, Ministre de la Justice, démissionne du Gouvernement Valls. Elle avait porté la loi sur l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe jusqu’à son adoption en mai 2013. Elle se déclare en désaccord avec le Président de la République sur la déchéance de nationalité. Les militants LGBT lui ont rendu hommage.

religion

Le 12 février : Le Cardinal Barbarin est visé par un enquête pour non-dénonciation de pédophilie datant des années 80 et 90. Il sera très peu inquiété par les autorités judiciaires (prescription) et par l’église catholique. En décembre, il reconnaîtra s’être réveillé tardivement. Étonnamment, il avait très vite pris part contre le mariage pour tous et avait notamment déclaré : « le mariage des couples de même sexe ouvrirait à terme la voie à la polygamie et à l’inceste »

famille

Le 16 février : face aux pressions de la Manif pour Tous, le Gouvernement via Laurence Rossignol, Ministre de la famille, réaffirme son opposition à déposer un texte en faveur de la PMA (procréation médicalement assistée) pour les couples lesbiens.

Le 12 mars : pour la première fois, deux hommes, membre de l’Église Protestante, se sont mariés religieusement dans un temple à Bordeaux.

sexe neutre

Le 21 mars : la Cour d’Appel d’Orléans refuse la mention de « sexe neutre » sur l’état civil d’une personne trans, mention qui avait été accordée par le tribunal de Tours en octobre 2015. Les magistrats considèrent que statuer le contraire serait reconnaître l’existence d’une troisième catégorie sexuelle.

justice

Le 31 mars : Jean-Luc Romero fait condamné, Tarek Laboun, l’auteur de tweets homophobes à son encontre : trois mois de prison avec sursis et 1 euro de dommage et intérêts.

avril-juin

Le 5 avril : sortie du film « la sociologue et l’ourson« , l’histoire originale des débats sur le mariage pour tous avec… des peluches (un film avec Irène Théry). Des municipalités tenteront de censurer sa diffusion notamment à Argenteuil.

dernière séance ?

Le 29 avril : Cinepride, le festival de film lesbien gay bi trans de Nantes est privé du soutien financier de la région Pays de la Loire (LR) à la suite d’une attaque menée par Laurence Garnier sous le motif supposée « pas claire » de Cinépride vis-à-vis de la gestation pour autrui (GPA). Trois plus tard, c’est l’association LGBT Homogène qui se verra privée de ses subventions par le même conseil régional pour le festival Culture Pride. Le changement de couleur politique des régions françaises en 2015 pénalisent de plus en plus les actions des associations LGBT. D’autres régions sont également concernées comme la région Rhône-Alpes en fin d’année (voir l’article de Libération sur les relations régions/associations lgbt)

LGBTphobie

Le 11 mai : SOS Homophobie publie son 20ième rapport annuel sur l’observation des actes homophobes en France (statistiques de l’année 2015) : 1.318 actes homophobes recensés (en baisse de 40% par rapport à 2014 et 2013, années « débat-post mariage pour tous ») : 20% des cas sont constatés sur Internet, 20% en famille, 14% sur les lieux publics et 12% dans le milieu professionnel. Les associations SOS Homophobie et Le Refuge ne cesseront de faire campagne tout au long de l’année pour sensibiliser le public à la lutte contre les LGBTphobie, terme générique qui remplace peu à peu le mot « homophobie » dans le langage médiatique et politique afin d’englober tous les publics.

les jeux sont ouverts !

Le 12 mai : Les inscriptions aux Gay Games Paris 2018 sont ouvertes. La dixième édition aura lieu à Paris du 4 au 12 août 2018, un évènement culturel et sportif. Plus de 700 candidat(e)s sont attendus. Lilian Thuram sera l’un des ambassadeurs de ces Gay Games autour de Pierre Bergé, Isabelle Lamour, Jean Paul Gaultier, Laura Flessel ou encore Jean-Paul Cluzel.

traitement

Le 17 mai : deux associations Aides et Ex Æquo lancent un traitement contre l’homophobie : Homophobiol… Une nouvelle campagne de sensibilisation. Parce que traiter l’homophobie, c’est aussi faire reculer le sida. C’est le sens de la campagne des deux associations à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie.

le drapeau

Le 17 mai à Montpellier, à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie, la municipalité comme d’autres communes ont hissé le rainbow flag. Cette action n’a pas été du goût de Djamel Boumaaz, l’élu Front National au conseil municipal. Il décide de démâté le drapeau LGBT devant la mairie et l’enterre symboliquement pour « alerter l’opinion publique sur le lobby gay et lesbien (LGBT) qui envahit nos institutions« . Plus tard… le drapeau flottera de nouveau à sa place. Philippe Saurel, le maire de Montpellier condamnera cet acte d’intolérance et réaffirmera que les manœuvres d’intimidations ne viendront pas ébranler ses engagements en faveur de la lutte pour l’égalité des droits.

manquement

En mai, le Comité des nations unies contre la torture réprimande la France pour manquement. «Le Comité est préoccupé par les informations faisant état d’interventions chirurgicales non nécessaires et parfois irréversibles pratiquées sur les enfants intersexués sans le consentement éclairé de ces personnes ou de leurs proches et sans que toutes les options possibles leur aient toujours été exposées. Il est aussi préoccupé par le fait que ces interventions, qui entraîneraient des souffrances physiques et psychologiques, n’ont encore donné lieu à aucune enquête, sanction ou réparation.» Une victoire symbolique pour la communauté intersexe de France. Néanmoins le Gouvernement français ne réagira pas tout au long de l’année face à la problématique inter-sexe. La France sera rappelé à l’ordre trois fois.

professionnel

Le 3 juin : la CFDT et l’association RAVAD (Réseau d’Assistance aux victimes d’agression et de discriminations) signent une convention pour mieux lutter contre l’homophobie au travail. Le président de la CFDT, Laurent Berger, a rappelé la longue histoire de son syndicat dans le soutien aux luttes LGBT.

De mai à juin : (voir également sur GAYVIKING les photos et bilans des 25 gayprides qui se sont déroulées en France en 2016)

juillet-septembre

Le 2 juillet : la gaypride de Paris reporté… puis réduite sur 2 km seulement au lieu des 5 km habituels. La raison : question de sécurité lié au risque attentat et surtout à l’Euro2016 qui mobilise les forces de police.

attentat

Le 14 juillet : suite à l’attentat sur la promenade des anglais à Nice, les gaypride de Marseille, de Nice et de Montpellier sont annulées puis finalement reportées. La Festy Gay de Gourin en Bretagne sera également annulée, l’association et la commune n’ont pas assez de moyens financiers pour assurer la sécurité du public.

gpa

Le 21 juillet : la France est une nouvelle fois condamnée par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) pour le refus de transcription des actes de naissance d’enfants nés dans le cadre d’une gestation pour autrui (GPA). Deux hommes avaient contesté le refus de la Justice (Cour de Cassation) de retranscrire les actes de naissance de leurs enfants nés sous GPA à l’étranger sur le registre de l’état civil français. La CEDH ne dit pas reconnaître la GPA en France, mais seulement le droit aux enfants nés sous GPA d’être inscrit à l’état civil français et ainsi bénéficier de tous les droits et les protections en tant que personne sur notre sol. Qu’importe les modalités de conception des enfants, chaque individu a droit à un état civil, une identité, et à une protection. Le Premier Ministre Manuel Valls s’est déclaré opposé à cette décision. Le 3 août, le Conseil d’État exige une autorisation d’entrer sur le territoire français pour un enfant reconnu par une mère française, même si l’enfant est né d’une GPA en Arménie où cette pratique est autorisée et encadrée.

déviances

Le 27 juillet : à l’occasion d’un hommage au prêtre Hamel assassiné à St Étienne du Rouvray (près de Rouen) et devant un parterre d’élus politiques, le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, utilise les victimes du terrorisme pour combattre les droits LGBT et notamment le mariage pour tous en dénonçant le « silence des élites devant les déviances des mœurs et légalisation des déviances« . Son obstination contre les personnes LGBT et l’égalité des droits continue depuis quelques années.

octobre-décembre

Le 11 octobre : pour la première fois une ville française accueille le congrès européen des Gaypride. C’est à Montpellier que se déroule cet évènement.

tout ça pour ça…

Le 16 octobre : retour de la Manif pour Tous dans les rues de Paris. Une manifestation pour faire pression sur les candidats à la présidentielle et plus précisément les primaires de la droite et du centre. Selon la préfecture de police, entre 23 000 et 24 000 personnes ont marché contre la loi Taubira, la PMA, la GPA (déjà interdite en France). A noter enfin que l’association Manif Pour Tous doit combler un déficit de 100.000 euros et a appelé à la générosité de ses partisans pour combler ce « trou ».

disparition

Le 25 octobre : après le magazine papier Têtu, c’est disparition du média LGBT Yagg. Le tribunal de commerce de Paris prononce la liquidation de LGNET, sa société éditrice. C’est la fin d’une aventure qui avait commencé en 2008.

haineuse

Le 2 novembre : Christine Boutin a été condamnée pour provocation à la haine après avoir déclaré que « l’homosexualité est une abomination » en avril 2015 dans le magazine Charles. Elle a été condamnée à 5000 euros d’amendes et 2000 euros de dommages et intérêts aux associations LGBT, sans compter les frais de justice à sa charge.

modernité ?

Le 19 novembre : la loi de modernisation de la justice du XXIième siècle paraît au journal officiel. Deux dispositions majeures concernent les personnes LGBT : l’enregistrement du Pacte civil de solidarité (PACS) se fera en mairie et non plus au tribunal d’instance à compter du 1er novembre 2017. C’est un symbole fort de reconnaissance pour les couples de même de sexe et hétéros.
Par ailleurs, la tenue de l’état civil est simplifiée où plusieurs démarches seront allégées : c’est le cas des procédures de changement de prénom, de nom et de sexe à l’état civil. Cette procédure de changement de sexe a été totalement revue et démédicalisée : les personnes transgenres pourront ainsi bénéficier plus rapidement de documents en adéquation avec leur identité. Néanmoins, cette dernière disposition ne fait pas l’unanimité parmi les associations LGBT car la loi ne prévoit pas une auto-détermination. Même s’il n’y a plus l’imposition d’une intervention chirurgicale ou psychiatrique, c’est le tribunal qui devra étudier le bon vouloir de la demande sur chaque changement d’état civil. La mise en application est perçue comme perfectible. A suivre…

le candidat !

Le 27 novembre : François Fillon est désigné le candidat des Républicains pour l’élection présidentielle de 2017. Opposé à la PMA, il souhaite réécrire la Loi Taubira sur la filiation afin que les couples gay ou lesbien n’aient plus accès à l’adoption plénière. Par contre, il compte conserver le mariage pour les couples de même sexe.

permission d’être homophobe ?

Le 16 décembre : La France et le mariage pour tous attaqués devant l’ONU. Une petite poignée de maires français accuse la France de ne pas respecter les Droits de l’Homme et attaque la République Française devant l’ONU. Face aux couples homosexuels, ces maires tentent d’obtenir une objection de conscience.

enfin !

Le 21 décembre : le gouvernement annonce un plan national d’actions contre les LGBTphobie. La DILCRA étend désormais son champ d’intervention aux LGBTphobie et devient la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT). Ce plan national débloque une enveloppe de 1,5 million d’euros pour des campagnes de sensibilisation contre l’isolement et l’homophobie. Bien que ce plan arrive tardivement à 5 mois de la Présidentielle, il est largement salué par les associations LGBT.

 

 

Retour en haut

Monde

L’année 2016 aura été une année chargée en émotion. De nombreux pays ont progressé dans l’avancée des droits surtout pour les droits des transgenre même beaucoup de travail reste à accomplir.  L’année 2016 parle également d’absolution… sans oublier la tuerie d’Orlando aux Etats-Unis et toujours la répression homophobe encore plus présente…

Allemagne

En mai 2016, le gouvernement allemand décide d’annuler les 50.000 condamnations pour délit d’homosexualité prononcées entre 1949 et 1969 en Allemagne de l’ouest. Le Ministère de la Justice déclare : «Nous ne pourrons jamais supprimer les abjections commises au nom de l’État de droit, mais nous voulons réhabiliter les victimes». A noter que l’Allemagne n’a toujours pas ouvert le mariage aux couples de même sexe, Angela Merkel s’y oppose fermement.

Australie

Un homme de 62 ans tente de remplir des tubes de lubrifiants d’un sexe-club gay par de l’acide chlorhydrique près de Sydney. Le drame est évité, il est rapidement arrêté et mis en détention. Concernant le mariage des couples de même sexe l’adoption du mariage pour tous en Australie est reportée d’au moins trois ans, après la décision le 11 octobre du Parti travailliste de rejeter le projet de référendum du gouvernement de centre-droit lui préférant la voie parlementaire.

Autriche

Le 18 juin, pour la première fois, un chef de gouvernement participe à la gaypride à Vienne. Christian Kern (parti social démocrate) a déclaré devant des milliers de manifestants : « Une société et une économie sont plus fortes lorsqu’il n’y a pas de discrimination,… je veux vivre dans un pays où chacun est libre de son style de vie. ».

Bangladesh

L’homosexualité est toujours réprimée dans ce pays. Xhulaz Mannan éditeur du magazine gay Roopbaan l’a payé de sa vie. Ce 25 avril il a été assassiné devant sa mère de plusieurs coups de machette. Même si d’autres pistes ne sont pas écartées, Al Qaeda a revendiqué les meurtres : «Ils travaillaient jour et nuit à la promotion de l’homosexualité parmi les gens de ce pays, avec l’aide de leurs maîtres, les croisés américains et leurs alliés indiens» communiquera l’organisation terroriste. Un mois plus tard, un homme est arrêté. Depuis deux ans, le Bangladesh s’enfonce dans la terreur, une cinquantaine de personnes ont été assassinées par des militants islamistes.

Belize

Le 10 août la Cour Suprême dépénalise l’homosexualité dans cette partie de l’Amérique centrale.

Bolivie

Le 21 mai, cet état d’Amérique latine ouvre la possibilité aux personnes transgenre de changer de nom et de genre sur leur état civil avec néanmoins un préalable : une examen clinique et psychologique prouvant le changement de sexe. Les associations saluent néanmoins ce premier pas.

Canada

Élu en octobre 2015, le nouveau premier Ministre Canadien, Justin Trudeau, devient le premier chef de gouvernement à participer à la gaypride de Toronto le 2 juillet (il y participait également les années passées sans titre officiel). Quelques mois plus tard en novembre, le gouvernement de Justin Trudeau décide d’annuler une vieille loi de 1892 qui interdit le sexe anal en dehors du mariage, à plusieurs ou mineur. Cette loi punit les coupables d’une peine de prison allant jusqu’à 10 ans. Les homosexualité étaient directement visés par cette loi d’un « autre temps ».
Depuis son arrivée au pouvoir, Justin Trudeau a réalisé de nombreux gestes témoignant de son engagement contre l’homophobie et la transphobie. Il n’a pas hésité en novembre « à faire la leçon » aux pays francophones sur le non respect des personnes LGBT.

Chili 

Les enfants inter-sexe, sans organe génitaux déterminés et fixes, ne pourront plus subir d’opération chirurgicale, opération considérée comme une mutilation sexuelle. En septembre, Michelle Bachelet, Présidente du Chili, déclare déposer un projet de loi pour ouvrir le mariage aux couples de même sexe en 2017.

Chine

En mars, le gouvernement chinois ne veut plus voir de gay à la télévision, jugé immoral. La communauté homosexuelle est peu visible en Chine, ce qui est également un handicap pour lutter efficacement contre le Sida. Faute d’éducation sexuelle, de nombreux jeunes sont testés séropositifs. Par ailleurs, des pratiques condamnées par les tribunaux sont encore constatées en Chine : cette année, Yu Hu, un chinois de 32 ans, fait son coming-out à son épouse. Cette dernière décide de le faire interner. Il sera retenu contre grès pendant 19 jours avant d’être sauvé par des militants LGBT et l’aide de la police.

Colombie

Le 28 avril après l’avis favorable de la Cour Constitutionnelle, la Colombie devient le quatrième d’Amérique du Sud à autoriser les unions entre personnes de même sexe, après l’Argentine, le Brésil et l’Uruguay.

 Etats-Unis 

Le 5 avril, le gouverneur de l’état du Mississipi promulgue une loi autorisant les commerçants de son état à refuser de servir les personnes homosexuelles.
En Caroline du Nord, une loi controversée est votée obligeant les personnes transgenre à utiliser les toilettes correspondant à leur sexe de naissance. De nombreux artistes, sportifs ont appelé à boycotter cet état.

Le 12 juin 2016, peu avant 2h du matin, à Orlando, une tuerie de masse se déroule dans la boîte de nuit LGBT le Pulse, en Floride. Bilan 49 morts sans compter Omar Mateen, l’auteur de la fusillade. 350 personnes assistaient à une soirée.  Le père d’un des blessés rapporte le témoignage de son fils, selon lequel le tueur, calme et méthodique, « passait devant chaque personne au sol et lui tirait dessus, pour être sûr qu’elle était morte ». C’est le plus lourd bilan pour un massacre par arme à feu commis aux Etats-Unis et le plus grave crime homophobe du pays. Le tueur déclare agir au nom de l’organisation terroriste État islamique, qui revendique ensuite l’attentat. Barack Obama, Président des Etats-Unis, déclare : « C’est un jour particulièrement déchirant pour nos concitoye.n.ne.s lesbiennes, gays, bisexuel.le.s et trans ».
De nombreux rassemblements de solidarité en France et dans le monde seront organisés.

Le 8 novembre Donald Trump est élu Président face à Hillary Clinton. Les Républicains conservent leur majorité au Congrès et comptent, avec l’appui du nouveau président élu, relancer la législation anti-LGBT.
La position de Donald Trump sur les droits LGBT est encore floue… il s’est dit satisfait de la décision de la Cour Suprême légalisant le mariage homosexuel mais pendant la période de transition, les équipes qu’ils nomment ont pris position contre la communauté LGBT et l’égalité des droits comme son vice-président, Mike Pence.
L’année 2017 s’annonce cruciale pour les Etats-Unis et les personnes LGBT.

Gibraltar

Le 26 octobre le mariage aux couples de même sexe est voté sur ce territoire d’outre-mer britannique. Le premier couple d’hommes s’est marié le 16 décembre.

Honduras

Le 1er juin, assassinat de René Martínez le président d’une association LGBT de San Pedro Sula. Il a été étranglé. Le Honduras est connu pour être particulièrement dangereux pour les personnes LGBT, une haine entretenue par le pouvoir en place et l’Eglise. (relire interview Yagg en octobre 2015 sur la situation du pays).

Iles Féroe

En avril, ce territoire autonome du Danemark de 49.000 habitants (entre l’Écosse et la Norvège) autorise désormais les couples de même sexe à se marier.

Inde

Après un an d’effort, le 20 juillet le conseil des ministres propose la création d’un conseil national des personnes trans afin de favoriser leur « intégration » dans le système éducatif indous et des facilités d’accès aux logements. Par ailleurs, le projet de loi prévoit de condamner la discrimination faite aux personnes trans.

Iran

Le 18 juillet, un jeune iranien de 19 ans, Hassan Afshar, est condamné à mort et exécuté par pendaison pour avoir eu des relations sexuelles avec un autre homme. A l’époque des faits, il était mineur. Un autre jeune homme est dans l’attente de son exécution pour les mêmes motifs. Amnesty International s’était saisie de cette affaire.

Italie

Après 30 ans de combat, le 11 mai le projet de PaCS à l’italienne, d’union civile, est enfin adopté au Parlement malgré la pression du Vatican par 369 voix pour et 193 contre. Néanmoins la possibilité d’adoption pour les couples de même sexe est rejeté. Le soir de ce vote historique, la Fontaine de Trevi, le Panthéon et le Colisée s’illuminent des couleurs de l’arc-en-ciel. Le texte entre en vigueur le 5 juin 2016.

Koweït 

En avril, Monique et Larissa sont désormais libres. Les deux américaines avaient été arrêtées en mai 2015 pour possession de drogues puis condamnées de 20 à 25 ans de prison. Mais il semble que les deux femmes aient été arrêtées du fait de la politique anti-homosexuelle du gouvernement koweïtien depuis 2012 (dite la « répression du vice »). Avocats, diplomates américains et familles de Monique et Larissa ont œuvré à leurs libération.

Liban 

La Cour d’Appel du pays autorise les personnes trans a changé de genre en janvier 2016.

Luxembourg 

En février une proposition de loi sur le changement d’état civil des personnes trans est déposée devant le Parlement.
En novembre, le vice-premier ministre luxembourgeois Étienne Schneider se marie avec Jérôme Domange, son compagnon depuis quatre ans. En 2015, c’était le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel qui avait épousé son compagnon. Le mariage des couples de même sexe ainsi que l’adoption est possible depuis 2015 au Luxembourg.

Malte

Le 5 décembre, Malte devient le premier pays en Europe à interdire les thérapie de « guérison » de l’homosexualité (dite de conversion) sous peine d’emprisonnement. La Ministre Maltaise aux libertés civiles s’était confiée au magazine Têtu sur sa politique de défense des droits LGBT : « Je pense que nous pouvons être un exemple. Si la petite île de Malte a réussi à avancer si loin et si rapidement sur ces questions, je suis sûre que cela peut être extrapolé à des pays plus grands que nous et qui sont aussi de plus anciennes démocraties. Je pense que c’est un encouragement. »

Mexique

Le 17 mai le Président du Mexique, Enrique Peña Nieto, annonce son intention d’étendre à tout le pays le mariage des couples de même sexe. Actuellement seulement 8 provinces sur 32 autorise (dont Mexico). Une procédure de réforme constitutionnelle ainsi qu’une modification législative devraient s’enclencher. Au mois de septembre, 80.000 personnes défilent dans les rues de Mexico pour s’opposer à l’ouverture du mariage, une manifestation soutenue par le Pape François.

Moldavie

Le 22 mai une manifestation LGBT a été réprimée à Chisinau la capitale de l’état moldave (entre la Roumanie et l’Ukraine). Une délégation inter-lgbt française était présente pour soutenir les manifestants. Le défilé n’a pas dépassée les 15 minutes face aux groupes fascistes d’extrême droite et des ultras orthodoxes.

Norvège

Le 6 juin le parlement adopte une proposition de loi pour permettre aux personnes trans de changer de genre sur simple déclaration. C’est le 4ième pays européen à mettre en place l’auto-détermination pour les personnes transgenre après Malte, l’Irlande et le Danemark.

Ouganda

Le 5 août la gaypride est annulée après les menaces homophobes du Ministère de l’éthique… puis finalement reportée en septembre… et de nouveau interdite. L’homosexualité reste un crime en Ouganda.

Portugal

Après avoir autorisé l’adoption aux couples de même sexe, le parlement portugais autorise au mois de mai la PMA aux femmes (en couple ou célibataire) et ouvre la GPA (procréation médicalement assistée) aux femmes pour raison médicale sous conditions (les hommes ne sont pas concernées). Le mariage pour tous est autorisé depuis 2010.

Royaume-Uni

En mai, pour la première fois, un membre de la famille royale fait la une d’un magazine gay. Le Duc de Cambridge (Prince William) pose pour Attitude et accorde une interview au magazine : « personne ne devrait être harcelé en raison de sa sexualité ou de quelque autre motif que ce soit et personne ne devrait avoir à affronter le genre de haine que ces jeunes personnes ont subi dans leurs vies. ../… Vous devriez être fier/fière de la personne que vous êtes. Vous n’avez aucune raison d’avoir honte. »

Depuis le référendum sur la sortie du royaume de l’Union Européenne (Brexit), les actes homophobes auraient augmenté de 147%. Par ailleurs, comme l’Allemagne en mai dernier, le 20 octobre, le gouvernement britannique annonce sa volonté de déposer une loi pour amnistier les personnes condamnées pour homosexualité. Cela concernerait 65.000 individus dont 15.000 encore vivantes. La Reine avait amnistié Alan Turing, le mathématicien héros de guerre en 2013. Le Parlement doit encore se prononcer mais des conservateurs tentent de s’y opposer.

Russie

Le 1er mai à Moscou et St Pétersbourg, les forces de l’ordre ont réprimés des manifestants LGBT contre l’homophobie.

Le 11 décembre après une manifestation LGBT à St Pétersbourg, un journaliste photographe couvrant l’évènement est arrêté pour être interrogé. Il refuse de fournir les informations de la manifestation. Son refus lui vaudra d’être agressé par les policiers.

Depuis 2013, toute manifestation ou « promotion » de la culture gay est interdite en Russie sous peine de prison. La dénonciation d’homosexuel dans l’administration publique est encouragée. Récemment un activiste russe traque sur internet les enseignements gays. A son actif 60 ont déjà démissionné après dénonciation. En septembre, le site gay le plus populaire de Russie, bluesystem, est bloqué par les autorités.

Taïwan

Une nouvelle municipalité autorise au mois de mars l’union civile (PaCS) aux couples de même sexe. Le mariage reste interdit aux couples homosexuels.

Tunisie

Le 4 janvier l’association tunisienne LGBT Shams suspend ses activités pendant 30 jours sous la pression du gouvernement. Son  Depuis quelques mois le climat anti-lgbt est de plus en plus fort en Tunisie. L’association Shams milite pour l’abrogation de l’article 230 du code pénal qui criminalise les relations sexuelles entre personnes de même sexe.
(article Courrier International sur l’état de l’homosexualité en Tunisie, Maroc en 2016).

Turquie

Le 4 août, le corps d’un réfugié syrien homosexuel, Muhammed Wisam Sankari, a été retrouvé décapité et horriblement mutilé dans le centre d’Istanbul. L’homosexualité est légale en Turquie mais la communauté gay se plaint régulièrement de discriminations et de harcèlement dans ce pays musulman conservateur.
Le 8 août, Hande Kader, femme trans de 23 ans est retrouvé assassinée, brûlé dans un quartier d’Istanbul.

Suède

En avril le gouvernement décide d’indemniser d’ici 2018 les personnes trans qui ont été forcé à subir une opération de stérilisation pour changer de genre.

Suisse

En février par votation les helvétiques disent à non à la définition exclusive du mariage formé d’un homme et d’une femme. Cette décision aurait de facto interdit toute évolution vers le mariage des couples de même sexe… un rejet de justesse (non à 50,8%). Le mariage des couples de même sexe n’est toujours pas reconnu en Suisse. L’initiative anti-lgbt du Parti Démocrate Chrétien est rejetée.

Plus tard dans l’année, les familles LGBT ont retenu leur souffle jusqu’au 6 octobre. A cette date, le projet de loi famille est définitivement adoptée : il permet maintenant aux aux gays et lesbiennes suisses d’adopter l’enfant de leur conjoint.

Ukraine

En mars, face aux violences homophobes de groupes néonazi, le festival LGBT de Lviv est contraint d’être annulé pour raison de sécurité. En octobre, le gouvernement ukrainien refuse de ratifier une convention du Conseil de l’Europe sur les discriminations notamment concernant les femmes et l’orientation sexuelle… cette convention est jugée contraire aux valeurs du christianisme.

Jeux Olympiques Rio 2016

Les athlètes ouvertement gays ou lesbiennes n’ont jamais été aussi nombreux (49 au total). Un record qui marque un tournant dans l’acceptation des sportifs LGBT (article Libération). Néanmoins, un journaliste du Daily Beast scandalise le monde sportif et lgbt après avoir outé une dizaine d’athlètes présents au JO à Rio suite à son enquête sur l’application de rencontre Grindr. (bonus: revoir le bilan de ces JO côté LGBT par yagg.com ainsi que les jeux paralympiques)

 
Retour en haut

Disparitions

De nombreux disparu(e)s en 2016 avec notamment trois grands rois de la pop, Bowie, Prince, G. Michael sans oublier des militants lgbt, des animateurs télés, des sportifs, des artistes… Pour se souvenir…

David Bowie, acteur et chanteur britannique, décède le 10 janvier à l’âge de 69 ans après un dur combat contre le cancer. Il avait fait son coing-out dans les années 70 « un hétérosexuel au placard » dira t’il.

Jeanne Cordova, militante, journaliste et auteur, décède d’un cancer à l’âge de 67 ans. Elle était considérée comme une pionnière dans la lutte des droits des lesbiennes aux Etats-Unis notamment ne Californie (voir son portrait par Maëlle Le Corre sur Yagg.com).

Guido Westerwell, homme politique allemand, décède le 18 mars d’une leucémie à l’âge de 54 ans. Ouvertement gay depuis 2004 il avait été vice-chancelier d’Angela Merkel de 2009 à 2013 mais il n’avait pas réussi à convaincre la Chancelière d’adopter le mariage pour tous en Allemagne.

Jean-Pierre Coffe, homme de télévision, écrivain, amateur de bonne cuisine, pourfendeur de la malbouffe, décède le 29 mars à l’âge de 78 ans. Dans le passé, il n’avait pas hésité à évoquer sa vie sentimentale avec son compagnon sans pour autant se revendiquer militant LGBT.

Prince, le chanteur américain le plus Queer est mort à 57 ans le 21 avril.

Emmanuel Maubert, 51 ans, journaliste et animateur de télévision, est décédé le 31 mai d’une crise cardiaque. Ouvertement gay, il s’était fortement engagé dans la lutte contre l’homophobie notamment pour l’association Le Refuge.

Pierre Pauquet, 65 ans, scénariste, écrivain, militant lgbt, est décédé le 24 juillet. Militant au Fhar (Front homosexuel d’action révolutionnaire) à Aix en Provence dans les années 70, sur ses 40 films et téléfilms, il s’était fait connaître du grand public LGBT pour le téléfilm « juste une question d’amour » notamment avec Cyrille Thouvenin, Stéphan Guérin et Eva Darlan, un téléfilm diffusé en 2000 sur l’amour de deux hommes (6 millions de téléspectateurs sur France 2).

Edward Albee, 88 ans, auteur américain est décédé le 16 septembre. Ouvertement gay, il est notamment l’auteur de la pièce « Qui a peur de Virginia Woolf ? ».

George Michael, 53 ans, chanteur compositeur britannique, quitte le monde de la musique le 25 décembre le jour de Noël. Il avait fait son coming-out « forcée » en 1998.
Retour en haut

coming-out sur 2016 par gayviking

Coming-out people

Pour l’exemple, pour aider, par solidarité, pour confirmer, pour soi-même… les coming-out, sorties du placard, n’ont pas manqué cette année : le monde sportif avec les JO mais aussi le petit et grand écran étaient à l’honneur sans oublier le monde de la musique et de la télé et… un membre de la famille royale…

Amandla Stenberg, actrice dans «Hunger Games» (janvier 2016) : « C’est extrêmement dur d’être réduite au silence et c’est profondément blessant de se battre contre son identité et d’essayer de rentrer dans un moule dans lequel on ne devrait juste pas être. En tant que personne qui s’identifie en tant que femme noire et bisexuelle, ça n’a pas été facile, et ça fait mal, c’est bizarre et inconfortable… mais quand je me suis rendue compte que puisque Solange [Knowles] et Ava DuVernay et Willow [Smith] et toutes ces femmes noires regardent cela en ce moment, je n’ai absolument rien à changer.» (propos rapportés sur Yagg.com)

Charlie Carver, 27 ans, fait son coming-out public sur Instagram en janvier. Il jouait dans Desperate Housewives, l’un des jumeaux de Lynette Scavo. « Je crois maintenant qu’en omettant cette part de moi-même dans la perception que l’on a de moi, je suis complice des souffrances, de la peur et de la honte qui touchent tant de personnes dans le monde. Par mon silence, j’ai laissé entendre qu’être gay était pour un jeune homme ou une jeune femme ou une jeune personne, inapproprié pour une carrière professionnelle dans les arts. »

David Mundell, Secrétaire d’État pour l’Écosse au sein du gouvernement de David Cameron fait son coming-out le 13 janvier.

Olympe, 26 ans, fait son coming-out en février 2016 en demandant en mariage son compagnon, Julien. Olympe avait été candidat à l’émission The Voice, saison 2.

Lambert Wilson, acteur français de 57 ans, évoque sa bisexualité lors de l’émission Le Divan avec Marc-Olivier Fogiel le 12 avril.

Colton Haynes, 28 ans, acteur américain (Arrow, Ten Wolf), après un petit oui en janvier, il se libère par une affirmation plus claire le 6 mai lors d’une interview à Entertainment Weekly.

Stéphanie Dolson, 24 ans, basketteuse américaine chez les Mystics de Washington, fait son coming-out dans le magazine ESPN pour « aider les jeunes filles à gagner confiance en elles ».

Víctor Gutiérrez, 25 ans, joueur espagnol de water-polo, fait son coming-out le 25 mai dans le magazine Shangay : « Je vis ma sexualité de façon si positive que je me sentais le devoir de partager cela »

Coeur de Pirate (Béatrice Martin), 26 ans, chanteuse canadienne (Quebec), fait son coming-out après la tuerie d’Orlando aux Etats-Unis : « Ce n’est pas que pour moi, mais aussi pour les gens qui me trouvent cool et géniale. Au moins j’essaie de l’être. »

Nico Tortorella, acteur américain de 27 ans (série us Younger), déclare, lors de la gaypride de New-York, être sexuellement fluide et qu’il ne s’est jamais senti dans un placard.

Justine Greening, 47 ans, membre du gouvernement britannique, secrétaire d’état conservateur au développement international fait son coming-out le 25 juin. Elle restera au Gouvernement de Theresa May après le départ de David Cameron le 13 juillet. Elle deviendra secrétaire d’état à l’éducation nationale, ministre des femmes et de l’égalité.

Aubrey Plaza, actrice américaine (Parks and Recreation) de 32 ans, déclare être bisexuelle dans le magazine The Advocate : « je tombe amoureuse des filles et des garçons. Je n’y peux rien. »

Stéphanie Beatriz, actrice américaine (Brooklyn Nine-Nine) de 35 ans , fait également son coming-out en tant que bisexuelle le 16 juillet.

Kristen Stewart, 26 ans, actrice américaine (Panic, Twilight), confirme qu’elle est très amoureuse d’une femme le 27 juillet dans le magazine Elle (édition britannique).

Elena Delle Donne, 26 ans, basketteuse américaine chez les Sky de Chicago dans le magazine Vogue du mois d’août.

Rafaela Silva, 24 ans, brésilienne, médaillée d’or Judoka aux JO de Rio évoque sa compagne et l’importance de son soutien au tout long des jeux olympiques.

Rachele Bruni, 26 ans, italienne, médaillée d’argent du 10km nage libre aux JO de Rio dédie sa médaille à sa compagne Diletta faisant ainsi la première médaillée italienne à faire son coming-out.

Lord Iva Mountbatten, 53 ans, cousin de la Reine Elisabeth II fait son coming-out dans le Mail On Sunday le 17 septembre. Marié jusqu’en 2011, il est en couple avec James Coyle et précise avoir le soutien de toute la famille, de ses filles et de son ex-femme.

Amina Sboui, 22 ans, tunisienne, ex-militante du groupe Femen fait son coming-out sur une chaîne de télévision tunisienne Attessia TV le 26 septembre :  » Je suis bisexuelle, c’est ma liberté, ça me regarde ». Une association souhaite l’expulser de sa ville en raison de son orientation sexuelle.

Brian Anderson, 40 ans, américain, champion du monde de Skate fait son coming-out le 27 septembre sur Vice Sports : « Donner ce message était très important pour moi ».

Sara Ramirez, 41 ans, américano-mexicaine, fait son coming-out bisexuel à Los Angeles lors d’une soirée caritative True Colors. Actrice, elle interprétait le rôle de Callie Torres dans Grey’s Anatomy.

Frédéric Lopez, 49 ans, animateur et producteur de télévision, fait son coming-out lors d’une confidence avec un invité dans son émission sur France 2 « uniquement parce qu’il y a des enfants et des adolescents dans ce pays qui se suicident, parce qu’ils ressentent ça ».
Retour en haut

Conclusion

Cette rétrospective nous prouve que l’actualité LGBT est émotionnellement riche. Une actualité toujours aussi omniprésente sur notre quotidien, dépassant ses propres frontières. Une rétrospective qui nous fait prendre conscience que la vie d’une personne gay, lesbienne, bisexuelle ou transexuelle peut être dramatique ou magnifiquement heureuse. Finalement, on est moins seul.
Cette rétrospective n’aurait pas pu voir le jour sans l’existence des médias LGBT. Aussi Gayviking veut leur rendre hommage pour leur travail et notamment le site média yagg.com qui a contribué au fil conducteur de cette rétrospective 2016 jusqu’à sa fin, en octobre dernier, une source infinie d’informations qui nous manque déjà.

Écouter, voir, restez informé pour mieux se défendre. L’info est aussi une arme pour faire avancer les droits.

(voir également la rétrospective 2016 spéciale Normandie)

retour-guide-gay-gv  retour-news-gayviking

A lire également

5 commentaires

  1. Flo

    Je tiens à souligner le formidable travail journalistique effectué par Gayviking.
    Un grand merci et longue vie à ce véritable magazine d’informations.

  2. quentinoAs

    ça promet l’année prochaine avec Trump. Il y a du souci à se faire. On ne sera peut-être pas mieux avec Fillon et Poutine !… il nous reste à partir au Canada ! Justineeeee !!

  3. Fanfan

    Vous auriez pu ajouter que si Malte est à la pointe des droits LGBT… Malte interdit l’avortement !

  4. ElodieDika

    L’Allemagne n’a toujours pas voulu du mariage pour tous ! 🙂 et ça vient nous donner des leçons !!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *