23 septembre 2017

Revue de presse à Rouen : témoignages sur l’homophobie (mai 2012)

(article publié le 16 mai 2012)

La presse locale (Paris-Normandie) et municipale rouennaise (Rouen Mag) ont publié plusieurs articles de témoignages sur les discriminations homophobes. C’était l’occasion de prendre à témoins l’opinion sur l’homophobie et la « normalisation » de la vie gay et lesbienne dans la région même si des actes homophobes sont toujours à l’ordre du jour.

Revue de presse

gn9RouenMag : l’hebdomadaire municipal de la ville de Rouen a mis à l’honneur la lutte contre l’homophobie dans un dossier spécial : la Journée internationale de lutte contre l’homophobie qui se tient le 17 mai est l’occasion pour la Ville et les associations de rappeler que les citoyens ne sont pas encore tous égaux en droits. « Il faut travailler toujours et encore afin que les personnes homosexuelles puissent obtenir les mêmes droits que les autres citoyens », souligne Hélène Klein, adjointe en charge de la Lutte contre les discriminations. « Il faut avancer sur le mariage, sur l’homoparentalité. Il faut un droit nouveau ».

Comment se construire avec son homosexualité, l’assumer, la révéler ou pas à son entourage… Si les mentalités évoluent, les témoignages de Florence, Thierry, Yann, Pascal et Michel montrent que beaucoup reste à faire pour une acceptation totale. Pour Florence : « Pour moi, l’amour et le bonheur prime sur tout le reste. C’est pour ça qu’accepter l’homosexualité de mon fils ne m’a jamais posé de problème.« . Pour Anthony : « J’avais 8 ans à l’époque de l’annonce. J’ai grandi en intégrant l’homosexualité de mon père de façon très naturelle. Que mon père soit avec une femme ou un homme, ce qui est important pour moi c’est l’amour qu’ils partagent. »…

(Lire la suite… cliquez ici pour lire le dossier de ROUEN MAG – document .pdf)

gn8Paris-Normandie : le quotidien haut-normand a publié un article sur l’homophobie dans l’agglomération de Rouen. Le journaliste enquête dans les lieux «gays friendly» rouennais et témoignages à l’heure de la journée de lutte contre l’homophobie. Certains n’ont jamais été victimes d’actes homophobes contrairement à d’autres : blagues potaches, insultes graves ou seulement bon-enfant. Les choses avancent mais beaucoup reste à faire…

(Lire la suite… cliquez ici pour lire l’article de PARIS-NORMANDIE – document .pdf)

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *