13 décembre 2017

Roméo et Julien, la comédie musicale des collégiens contre l’homophobie

(article publié le 5 février 2017)

Romeo et Julien, contre l'homophobieA La Saussaye dans l’Eure, en Normandie, des collégiens luttent contre l’homophobie au travers d’une comédie musicale. Nous avions déjà évoqué cette belle initiative en 2016. Aujourd’hui, le projet est abouti. Les représentations ont commencé en janvier dernier et 900 personnes ont déjà assisté au spectacle.

Tout a commencé en 2015 quand un des élèves du collège André Maurois fait son coming-out. Mais tout ne se passe pas si bien dans sa famille. Il se confie alors aux enseignants. Le Foyer Socio-Éducatif du collège décide de sensibiliser les élèves sur les différences et sur l’homophobie. Comme le retrace l’Académie de Rouen, la principale du collège André Maurois, Nathalie Seigle explique la démarche : «Un élève homosexuel avait mal vécu sa scolarité au sein de notre établissement, c’est pourquoi il nous importait de sensibiliser les élèves contre l’homophobie. Notre objectif était donc à la fois pédagogique, au niveau artistique et musical, tout comme citoyen, le respect d’autrui…».

Un travail remarquable est alors entrepris dans ce collège de 700 élèves. Avec leurs professeurs, une vingtaine d’élèves montent une comédie musicale intitulée « Roméo et Julien », par symétrie à la tragédie de « Roméo et Juliette » de William Shakespeare.

Changer les mentalités

Interrogé à l’époque par le quotidien Ouest-France, Grégory Lefèvre, professeur d’arts plastiques et porteur du projet avec son collègue Stéphane Leconte, déclarait que  « Depuis plusieurs années, la prévention de l’homophobie constitue un engagement de l’Éducation nationale…/… Nous espérons contribuer à changer les mentalités. Il ne s’agit pas d’un projet militant mais bien d’une démarche pédagogique et artistique.»

Les premières préparations du spectacle…

L’opération est donc lancée. Le casting rencontre son succès. Sur 58 candidat(e)s, 24 élèves sont retenu(e)s. En parallèle du spectacle, des IMS (interventions en milieux scolaires) sont organisées sur place par l’association Le Refuge dès février 2016 afin de sensibiliser tous les élèves.

La comédie musicale se prépare de 2015 à 2016, les élèves écrivent les textes, participent à la mise en scène et aux enregistrements. Un travail très professionnel s’engage jusqu’à 3 heures par semaine. Le processus n’a pas toujours été aussi facile, notamment pour les garçons, mais tous les acteurs en herbe reconnaîtrons l’utilité de cette démarche, « Il faut faire passer le message aux adultes comme aux enfants ».

La jeune troupe n’hésite pas à prendre conseil auprès de l’équipe de la Légende du Roi Arthur qui se produit à ce moment-là au Zénith de Rouen. L’Opéra de Rouen décide lui-aussi de s’investir auprès des jeunes artistes. Pour les répétitions, l’Opéra prêtera des costumes et des décors.

Une initiative récompensée

Entre temps, cette démarche recevra en mai 2016 le prix « Initiatives contre l’homophobie et la transphobie » du concours Le Refuge-Institut Randstad des mains de l’ambassadrice des États-Unis en France, présidente du jury. L’aide de 5.000 euros liée à cette récompense permettra de financer les dépenses du spectacles comme les enregistrements et la location de salles ou de décors.

En janvier 2017, les premières représentations commencent. Sur les deux premiers jours, près de 900 personnes assisteront au spectacle dans la salle des fêtes de Thuit-Signol dans l’Eure. Les réactions sont très positives tant du côté des parents d’élèves que du corps enseignants « …que des jeunes de 14-15 ans puissent avoir le recul pour prendre des rôles comme ça, c’est un message fort et cela permettra peut-être à d’autres d’élèves de réfléchir différemment », « ceux sont des problème d’intolérance, de manque de respect que l’on peut voir dans les cours de récréation et il faut travailler avec eux sur ces thèmes. »

Pendant les six derniers mois, France 3 Normandie a suivi l’équipe de Roméo & Julien (reportage Bérangère Dunglas) :

La jeune troupe aimerait bien produire leur spectacle dans d’autres villes de la région…
…avis aux élus pour donner un petit coup de pouce à cette très belle initiative.

 

retour-guide-gay-gv  retour-news-gayviking

A lire également

4 commentaires

  1. Justin

    c’est un modèle à suivre dans d’autres régions pour les enfants et les parents

  2. Grégory Lefèvre

    Toute la troupe de Roméo & Julien se joint à moi pour remercier Gayviking pour cet article élogieux et complet. A bientôt pour d’autres représentations dans la région. G. Lefèvre.

  3. Marie-Louise

    Il faut du courage pour mener à bien ce spectacle. Merci aux enseignants. C’est très fort. Cela nous remplit d’espoirs vis à vis de nombreux adolescents qui se découvrent gay ou lesbiennes, se trouvent différents et ont peur des réactions car la société, pour partie, reste homophobe. Merci encore, vraiment merci.
    N’ayez plus peur.
    Marie-Louise, une maman

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *