23 août 2017

  • Forum

Rouen : reconnaissance officielle de la déportation homosexuelle (2010)

deport

(article publié le 20 avril 2010)

A l’occasion du 65ème anniversaire du souvenir des victimes et des héros de la déportation, l’association LGBT Droits de Cité obtient l’engagement de la Mairie de Rouen pour la reconnaissance de la déportation homosexuelle.

Revendiquée depuis de nombreuses années, la reconnaissance officielle de la déportation homosexuelle aura bien lieu lors de la 65ème cérémonie du souvenir des victimes et des héros de la déportation, organisée le dimanche 25 avril à 11h30 au Palais de Justice.

triangleroseEn effet, les revendications soumises à Valérie Fourneyron, Maire de Rouen ainsi qu’à Hélène Klein, adjointe à la lutte contre les discriminations, ont permis de parvenir à un accord sur les points suivants :

– Invitation officielle à la cérémonie et présence d’un représentant LGBT dans le carré officiel
– Dépôt d’une gerbe identifiée en souvenir des déportés homosexuels pendant la cérémonie par le représentant LGBT
– Pérennité du discours laïc mentionnant les différents motifs de déportation dont la déportation homosexuelle

Il a bien été précisé que ces modifications apportées au protocole sont pérennes et ne seront pas remises en cause lors des prochaines cérémonies.

Nous nous félicitons de cette avancée qui est l’aboutissement des actions individuelles et collectives menées depuis de nombreuses années à Rouen.

L’association salue l’engagement et les avancées de la Mairie dans la lutte contre les discriminations.

amants_hommesPour en savoir plus :

– voir ce article sur ce qu’est la déportation homosexuelle (article ici)

– voir interview de l’association LGBT Droit de Cité (article ici)

– voir le site web de l’association LGBT Droit de Cité (cliquez ici)

– voir le site web les oubliés de la mémoire (cliquez ici)

 

deporte-homo

A lire également

un commentaire

  1. flo

    on ne peut que saluer cette reconnaissance officielle de la déportation homosexuelle !
    il ne peut y avoir de différence de traitement dans la douleur et l’atrocité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *