25 février 2017

Santé : Les morpions.. symptômes et traitements

(article publié le 3 février 2012)

La rubrique Santé de GAYVIKING s’étoffe sur votre site avec notamment la reprise des chroniques médicales issues de notre Forum. Il nous a paru intéressant de diffuser très largement les problématiques de santé que peuvent rencontrer les hommes et les femmes LGBT dans leur vie et souvent, injustement, taboues.

Rappel : vous pouvez, si vous le souhaitez, poser vos questions sur le Forum de GAYVIKING mais en aucun cas le site internet ne réalise de consultation médicale… nous vous recommandons de consulter un médecin pour tout diagnostic.

La Chronique de Lolo

Je vais vous raconter l’histoire des morpions. J’ai l’impression que ça vous démange… Si vous voulez briller en société,dites “j’ai une Phtiriase Inguinale” . Les gens vous regarderont avec plus de respect et de compassion que si vous criez tout fort “je viens de me taper un mec crade que je connais à peine,et mon sexe me graaaaaate”.

PHTIRUS INGUINALIS
Je vous présente la bête.

morpionPhtirus Inguinalis, aussi appelé Poux du pubis ou MORPION par ses fans et ses porteurs réguliers.

C’est un parasite qui aime beaucoup la pilosité génitale des humains.
L’adulte vit accroché sur le poil pubien humain à la base (juste au niveau de l’orifice pileux).
Ses œufs (moins sympas que les œufs de Pâques) sont accrochés sur les poils.

Il est différent du poux de cheveux ou du poux de corps,et n’est pas l’hôte exclusif des sdf.

LE MORPION EST UNE MST ACCESSOIRE

Le morpion ne bouge pas beaucoup, il n’est pas très voyageur,encore que… lisez bien la suite.

Il adore les poils pubiens des humains, hommes, femmes, gays, lez, trans, bis… il s’en fout, il veut du poil.

La contamination nécessite un contact intime direct pour qu’il puisse se propager d’une personne à l’autre. L’idéal=les rapports sexuels et les contacts intimes génitaux rapprochés.

La contamination peut être indirecte (serviettes, literie), mais c’est moins fréquent.

adulte-morpionMême s’il aime beaucoup les poils du sexe, il arrive qu’il colonise d’autres zones pileuses :
-les poils du torse
-les aisselles
-les CILS ET SOURCILS (et oui, attention quand vous sucez un porteur de morpions!)
-les poils des oreilles et du nez
-le cuir chevelu mais c’est “rarissime”

LES SYMPTOMES

C’est simple, vous avez le sexe et le scrotum qui grattent, de façon plus ou moins intense.
A la loupe on peut voir les œufs sur les poils et parfois les adultes à la racine du poil.
On peut aussi avoir des papules (espèces de petits boutons roses) au point de piqure.
Les auteurs (de mes sources) décrivent aussi des “curieuses taches ardoisées de l’abdomen de pathogenie inconnue“, mais on en rencontre rarement de nos jours.

Si vous avez des morpions aux cils, vous pouvez développer des symptômes au niveau de la paupière (conjonctivite, blépharite)

LE TRAITEMENT

1)RASER LES POILS..
…pour éliminer les lentes (la plupart des auteurs le conseillent).
les auteurs du Traiter de Parasitologie médicale (cf biblio) disent que “le rasage n’est pas obligatoire” p 783, MAIS ça n’est pas un livre de thérapeutique dermatologique.

2)TRAITER LES LESIONS DE GRATTAGE

spray-pax3)TRAITEMENT ANTIPARASITAIRE LOCAL
les auteurs conseillent les lotions antiparasite (style Spraypax – disponible en pharmacie sans ordonnance) plus que les poudres (type Aphtiria,Elentol) qui nécessitent au moins deux applications et sont souvent moins bien faites
Exemple de traitement: le Spraypax=1 seule pulvérisation sur toute la zone infestée, laisser agir trente minutes puis laver au savon et rincer abondamment… si vous avez des lésions de grattage qui se sont infectées, il faut traiter celles-ci AVANT de faire le traitement par Spraypax.
Ou Paragerm (que je n’ai pas retrouvé dans le Vidal 2009) : contact doit être prolongé 4 à 6 heures après une application unique.
Le spraypax peut entrainer une irriation cutanée transitoire.

4)TRAITER LE OU LES PARTENAIRES
enfin si vous le connaisez.ou bien retournez en foret ou sur votre terrain de chasse habituel ou sur un site de rencontre,on sait jamais,votre prince charmant y fera sans doute une visite!

5)DESINFECTER LES SOUS VETEMENTS ET LA LITERIE
L et G Perlemuter dans le Guide Therapeutique donnent le traitement par lotion à base de Malathion (traitement le 1er jour ,le lendemain,et 8 jours plus tard).  Ils ne parlent pas du spraypax, mais conseillent le port d’un slip poudré à l’aérosol APAR pendant 12 heures.
Déjà mettez toute votre literie et sous vêtements portés pendant l’infestation à laver à 60 °.

6)EVITER DE CONTAMINER D’AUTRES PERSONNES TANT QU’ON N’EST PAS TRAITE
enfin ça c’est si vous êtes quelqu’un de respectueux et sympa car il y aura toujours des mecs (et des nanas) pour assurer la survie de l’espèce des Phtirus Inguinalis…

7)MORPION=MST,donc FAIRE UN BILAN MST VIH HEP Bet C et SYPHILIS

8)SI VOUS AVEZ DES MORPIONS AU CIL
tout le monde va savoir que vous êtes un bon s…
trêve de plaisanterie, pas facile de traiter…certains recommandent “l’ablation mécanique des lentes et des adultes“(mais avec quoi???) et une pommade d’ “oxyde de jaune de mercure“ mieux vaut consulter à mon avis…..

AUTRE MST AVEC PARASITE QUI GRATTE=LA GALE

Ça n’est pas le même parasite,et ça ne se localise pas qu’au pubis à la différence du morpion.
Non vous ne rêvez pas,la gale doit être considéré comme une mst. Si vous dormez dans des lits au propriétaire douteux,vous pouvez choper une gale,même si vous êtes un gay fashion ou design qui se lave tous les jours

Elle se transmet par :
-des contacts intimes et prolongés:rapports sexuels,dormir dans le même lit que la personne porteuse.
-contact indirect par la literie et les vêtements=possible mais plus rare
-attention,les enfants peuvent aussi attraper la gale sans rapport sexuel.ne faites pas un signalement dès que vous trouvez un enfant avec une gale…. p:) mais restez vigilants de toute façon.

LES GENS PROPRES PEUVENT L’ATTRAPER : les sujets VIH positifs doivent faire attention:dans leur cas la gale est parfois plus intense et étendue surtout s’ils sont en stade SIDA

Localisation et symptomes de la gale
Le symptôme essentiel c’est la démangeaison généralisée ,qui augmente le soir et la nuit.
On peut voir des lésions (sillon qui correspond à la galerie que creuse le parasite,nodule scabieux),qui touchent les espaces entre les doigts,la face antérieure des poignets,les coudes,la face interne des cuisse ,le sexe(chancre scabieux qui gratte +++++ chez l’homme),le mamelon chez la femme.Généralement le visage,le cou et les cheveux ne sont pas atteints(sauf forme étendue ou sujet immunodéprimé).

Si vous avez un doute sur une gale,consultez rapidement.

sources des données médicales

1) sous la direction de JP.NOZAIS,A.DATRY,M.DANIS “Traité de Parasitologie médicale ” Ed Pradel 783-784
2) Vidal 2009 article Spraypax p 2158
3) JH.SAURAT,E.GROSSHANS,P.LAUGIER,JM.LACHAPELLE “Dermatologie et Infections sexuellement transmissibles ” 4 ed ,ed Masson 2004 p 196
4) L et G.PERLEMUTER “Guide thérapeutique” 5e édition p268

retour-guide-gay-gv retour-news-gayviking

 

A lire également

5 commentaires

  1. Dan

    j’ai attrapé des morpions à 15 ans sans avoir jamais eu de rapports sexuels et une autre fois à 21 ans, mon partenaire n’en avait pas et du coup etait persuadé que je l’avais trompé. Bref les morpions c’est comme la gale, Ca s’attrape n’importe où pas besoin forcément de contact physique. Il suffit d’essayer un vêtement en magasin apres quelquun qui en avait pour les choper. Poser ses affaires à la salle de sport dans un casier un peu crade, et meme l’été dans les transports en short en s’asseyant sur les sièges et le must c’est de tomber dans un hôtel un peu cheap et mal entretenu… donc je trouve ça dure de qualifier ces parasites de mst c’est pas cool pour les gens qui en sont porteurs et qui ont juste pas eu de chance. Dans ce cas un rhume, une grippe, ou une conjonctivite sont également des mst? Car en rapport intime on peut les refiler non?

  2. Fred

    @edouard : c’est écrit sur l’article « traitement », prendre ses précautions comme écrit et aller à la pharmacie acheter « Spraypax ».

  3. Fred

    @Roger : lors d’un contact humain, le plus souvent lors d’un rapport sexuel (ces p’tites bêtes se déplace de poil en poil)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *