27 juin 2017

  • Forum

Sos Homophobie de retour à Rouen

(article publié le 10 avril 2012)

L’association de lutte contre l’homophobie reprend pieds sur l’agglomération rouennaise. SOS Homophobie, après une courte expérience en 2011, reprend son activité sur la région. La délégation de Rouen rejoint celle de Caen et du Havre en Normandie. C’est Thomas Mesnage qui est le nouveau délégué régional à Rouen pour l’association nationale. Rencontre avec Thomas qui compte bien ancrer ses actions dans le paysage local…

Gaynormandie : SOS Homophobie semble se réinstaller de nouveau à Rouen. Après une petite pause… c’est donc bien repartie ?

Thomas : Nous venons seulement de nous mettre en place. Nous recherchons des membres pour l’association qui seraient motivés à nous aider à la pérennité de cette antenne. Nous avons déjà été mis en contact avec un jeune victime d’actes homophobes et nous avons ainsi pu l’aider dans ses démarches. Nous avons rencontré l’association LGBT Droits de Cité avec laquelle nous comptons créer un partenariat. Nous prenons également rendez-vous avec les différentes collectivités régionales (Mairie, Créa, Rectorat,…)

Gaynormandie : Quel est votre parcours ?

Thomas : Je n’ai pas de passé associatif. Je voulais m’investir dans une association afin de pouvoir aider et défendre les LGBT. SOS homophobie est l’association la plus adaptée à mes attentes. J’ai seulement 20 ans mais je souhaite consacrer mon temps libre à l’association et espère que les personnes ayant besoin d’aides n’hésiteront pas à nous contacter.

Gaynormandie : Pourquoi entrer dans une telle aventure ?

Thomas : J’estime que c’est anormal que des personnes se fassent insulter ou agresser en fonction de leur orientation sexuelle. SOS homophobie fait des intervention en milieu scolaire afin de sensibiliser dès la classe de 4ième les jeunes à l’homophobie.

Gaynormandie : Vous avez eu une formation de la part de SOS Homophobie nationale ?

Thomas : Non pas encore mais nous allons suivre une formation afin de pouvoir intervenir dans les milieux scolaires car SOS Homophobie est agréée par l’Éducation Nationale.

Gaynormandie : Très concrètement, en quoi consiste cette délégation régionale à Rouen ?

Thomas : SOS Homophobie est une association nationale. Son objectif est  bien d’être présente sur tout le territoire. Sur Rouen les actions seront axées sur la sensibilisation auprès des jeunes et accompagner les victimes d’actes homophobes dans leurs démarches. Mais aussi se lier avec les autres associations de la région rouennaise afin de défendre la ‘cause‘ LGBT tous ensemble.

Gaynormandie : Avez-vous déjà eu des témoignages d’homophobie dans la région ?

Thomas : Oui, un jeune nous a contacté à la suite d’insultes et de menaces homophobes. Nous lui avons donc conseillé de porter plainte et de nous tenir informer afin que nous puissions nous aussi suivre cette affaire. Dans le cas où celle-ci ne suffirait pas nous nous constituerons partie civile afin de pénaliser les auteurs de ces faits.

Gaynormandie : Face à une situation d’homophobie quel doit être le premier réflexe d’un gay ou lesbienne : voir la police ou appelez Sos Homophobie ?

Thomas : SOS Homophobie est une ligne d’écoute et pas une ligne de secours. S’il y a vraiment un problème d’agression, des menaces ou des insultes le mieux reste de contacter la police et de venir nous voir par la suite.

Gaynormandie : Votre périmètre d’intervention se limite t’il à Rouen, l’agglomération, ou plus largement encore ?

Thomas : Notre périmètre d’action est très étendu. Nous allons bien sur sur Rouen mais aussi sur Elbeuf ou encore Évreux. Une antenne au Havre est déjà présente.

Gaynormandie : La délégation de SOS Homophobie à Rouen comprend combien de personne… êtes-vous seuls, recherchez-vous d’autres bénévoles au niveau local ?

Thomas : Actuellement nous sommes 3 mais nous sommes et seront toujours à la recherche de membres afin de mener des actions plus importantes.

Gaynormandie : Comment les victimes d’homophobie entrent en contact avec SOS Homophobie ?

Thomas : Dans un premier temps les personnes appelleront la ligne d’écoute 0.810.108.135 ou 01.48.06.42.41 du lundi au vendredi de 18h à 22H, le samedi de 14h à 16h et le dimanche de 18h à 20h ainsi que le premiers lundis du mois de 18h à minuit. Par la suite s’ils veulent entrer en contact avec nous ils pourront nous joindre par mail à cette adresse : sos-rouen@sos-homophobie.org

Gaynormandie : Un dernier mot à nos lecteurs ?

Thomas : L’association ne s’adresse pas seulement aux homosexuels mais englobe les lesbiennes, les bisexuels et les transsexuels. Nous comptons dans l’association une hétérosexuelle, nous sommes ouverts à toutes les bonnes volontés sans critères.

POUR ALLER PLUS LOIN !

Visitez le site national de SOS Homophobie (cliquez ici)

SOS Homophobie a été créée en 1994. Elle se compose exclusivement de membres bénévoles dans toute la France et notamment en Normandie.

Plaquette sur l’homophobie (conçue par SOS – cliquez ici – format pdf)

SOS Homophobie en Normandie :

A Rouen (Thomas Mesnage) : sos-rouen@sos-homophobie.org

Au Havre (Etienne Fouquay) : sos-lehavre@sos-homophobie.org

A Caen (Anne-Lyse Cauvin): sos-caen@sos-homophobie.org

 

A lire également

un commentaire

  1. Giuseppe

    Bonjour, j’aimerais savoir si vous êtes implanté a rouen, car j’ai toujours chercher une assoc pour y être bénévole .

    Et si vous en connaissez a rouen ou je pourrais aller.

    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *