20 juillet 2017

  • Forum

SOS homophobie ouvre une « antenne » sur Rouen

homophobie_ecoute(article publié le 24 avril 2011)

Après Caen et Le Havre, l’association SOS homophobie s’implante sur Rouen avec le recrutement d’un bénévole sur l’agglomération. Depuis 17 ans, l’association nationale SOS Homophobie lutte contre les discriminations homophobes. Composée de bénévoles, SOS Homophobie met en place une ligne d’écoute et d’assistance. Rencontre avec Frédéric Fontaine le nouveau correspondant de SOS Homophobie..

Gaynormandie : Enfin, une antenne de SOS Homophobie à Rouen, cela manquait n’est-ce-pas, pourquoi une telle absence ?

Frédéric : Oui enfin une antenne ou plutôt Correspondant « SOS HOMOPHOBIE » à Rouen, oui cela manquait mais je pense qu’il n’y avait pas de candidat pour ce poste avant. De plus le siège à Paris ouvre vraiment les portes aux régions cette année.

logoGaynormandie : En quoi consiste ta mission à SOS Homophobie, quel est ton rôle et celui de SOS Homophobie à Rouen ?

Frédéric : Je suis la pour écouter toutes personnes « LGBT » qui peuvent avoir été victime d’actes homophobes de tous genres (violences physiques, verbales, donner des informations, etc… ) et s’il le faut donner le numéro de la ligne d’écoute anonyme : 08 10 108 135 ou 01 48 06 42 41.

sticker1Gaynormandie : J’imagine que tu es volontaire, mais pourquoi tu souhaites t’investir dans ce rôle ?

Frédéric : Oui je suis volontaire et je souhaite m’investir dans ce rôle car moi même j’ai été victime de propos verbaux à Rouen dans une entreprise.

Gaynormandie : Quel est ton parcours ?

Frédéric : Mon parcours, j’ai vécu + de 15 ans à Paris, puis + de 3 ans à Montpellier sans aucuns soucis et à mon retour à Rouen tout a changé, le changement est très significatif !

Gaynormandie : Pour SOS Homophobie, les référents sont formés pour cette mission ? Toi, tu l’as été ?

Frédéric : J’ai encore pas mal de choses a apprendre, mais les principes principaux mon été expliqué lors d’une réunion à Paris en février dernier.

homophobie1Gaynormandie : Comment les gens peuvent prendre contact avec toi, comment cela passes t’il ?

Frédéric : Je peux être contacter à mon adresse Émail : (frederic.fontaine@sos-homophobie.org [4])

Gaynormandie : Concrètement, face à une insulte ou à une agression homophobe, qu’elle sont les premières chose à faire ou à ne pas faire pour un homo ?

Frédéric : Je pense qu’en cas d’insultes ou agression homophobe, la 1ière chose à  faire est d’aller porter plainte auprès de la police (avec témoin si possible) puis prendre contact avec notre permanence téléphonique. Cela dépend de l’ampleur de la situation !

sticker8Gaynormandie : Dans la région de Rouen, quel est l’état de l’homophobie, elle progresse ou pas ?

Frédéric : En ce qui me concerne cela fait 10 ans que je suis de retour à Rouen, je crois que l’état de l’homophobie dans la région de Rouen est resté la même !

sticker6Gaynormandie : Comment vois-tu la vie gay à Rouen ?

Frédéric : La vie Gay à Rouen est très secrète et pourtant je pense que  la concentration « LGBT » est très importante dans cette ville et l’agglomération.

Gaynormandie : Un dernier mot ?

Frédéric : Mes conclusions : Il y a beaucoup de choses à faire dans la vie gay à Rouen et son agglomération !

POUR ALLER PLUS LOIN !

Site internet de SOS Homophobie (cliquez ici)

Plaquette sur l’homophobie (conçue par SOS – cliquez ici – format pdf)

Contact SOS Homophobie Rouen : frederic.fontaine@sos-homophobie.org et par téléphone au 06.17.66.57.68 (Pour Rouen et agglomération unique)

Contact ligne nationale SOS Homophobie du lundi à vendredi : 18h – 22h – le samedi : 14h – 16h – le dimanche : 18h – 20h. (appel local au 0810.108.135 ou via une box au 01.48.06.42.41)

numeroazur

SOS Homophobie ailleurs en Normandie :

Au Havre (Etienne Fouquay) : sos-lehavre@sos-homophobie.org

A Caen (Anne-Lyse Cauvin): sos-caen@sos-homophobie.org

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *