22 juin 2017

  • Forum

Caen : Spectacle contre l’homophobie à compter du 24 mai en Normandie

(article publié le 10 mai 2012)

Interprétée par 9 comédiens amateurs, ce spectacle est une invitation au respect de la différence. Entre violence et tendresse pour parler de la vie qui n’est pas toujours rose quand on est gay, lesbienne, bisexuel(le) ou trans. En France, on compte une agression homophobe tous les trois jours. Les jeunes homosexuels ont 7 à 13 fois plus de risque de suicide que les jeunes hétérosexuels. La diffusion de ce spectacle à tout public permet de, poser les problèmes, donner des points de repère et mettre en action des idées et des convictions. Rencontre avec Yann Natu du Centre LGBT de Normandie (Maison des Diversités) qui nous explique en quoi consiste ce spectacle et dans quel cadre il s’inscrit…

Gaynormandie : De quoi s’agit-il… ?

Yann : Tout à commencé à la suite de la Lesbian and Gay Pride du 30 mai 2008, lors d’un repas convivial dans un quartier d’une commune de l’agglomération caennaise, les membres des associations LGBT ont été agressés par des jeunes, enfants, adolescents et jeunes majeurs. Une femme a été blessée par un jet de pierres…

Pour les associations, aller à la rencontre des habitants fut comme une évidence, pour sensibiliser la population aux questions liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre par le dialogue et les échanges (lever les tabous, déconstruire les préjugés et les discours homophobes). Depuis 2010, la Maison Des Diversités (MD – Centre LGBT de Normandie) a mis en place un programme d’actions de prévention et de lutte contre l’homophobie. Des bénévoles de la MDD et des associations adhérentes interviennent en milieu scolaire, dans des FJT, dans des MJC…avec des supports tels que le DVD de l’INPES « Jeune et Homo sous le regard des autres« , l’exposition de photographies « Un baiser est un baiser« , et bientôt avec le film d’animation « Le baiser de la lune » de Sébastien Watel.

Le spectacle « Changer le regard » s’insère dans ce programme et représente un temps fort des actions contre l’homophobie. Ce spectacle est une invitation à la tolérance et au respect de la différence. Il associe théâtre, musique et danse. C’est une succession de saynètes théâtralisées et de pièces dansées entre violence et tendresse, pour parler d’un quotidien qui n’est pas toujours rose quand on est lesbienne, gay, bisexuel(le) ou transgenre.

Gaynormandie : Quelle est l’organisation ?

Yann : Deux années de création avec des partenaires artistiques, la compagnie Papillon Noir Théâtre (mise en scène), la compagnie Le Lit Qui Grince (chorégraphie) et l’association Le Tunnel (bande son), la passion de 9 comédiens amateurs et l’investissement de 5 associations auront été nécessaire pour mettre en place ce spectacle. Le travail de création proprement dit a commencé en mars 2011.

Le spectacle sera présenté pour la première fois le 24 mai 2012 à 20h00 au Big Band Café à Hérouville-Saint-Clair et partira ensuite en tournée en Normandie, jusqu’en juin 2013. Les deux prochaines représentations sont prévues en juin à la maison de l’étudiant, à l’Université de Caen et à Livarot en septembre. (suivez l’agenda de Gaynormandie pour connaître le suivi de la « tournée »)

Gaynormandie : Un débat, une interactivité avec le public est prévue ?

Yann : Le spectacle sera utilisé comme outils de médiation sociale, d’échange et de dialogue. Il favorisera la rencontre des publics avec les associations LGBT de Basse-Normandie. La représentation s’accompagnera d’un pôle d’information tenu par les associations LGBT et sera suivie d’un débat avec le public, animé par Melting Pomme, en présence de membres des associations LGBT de la région et de membres de la troupe.

Gaynormandie :  On peut constater qu’il y a eu beaucoup de soutiens institutionnels pour ce spectacle, c’est une bonne chose…

Yann :  En effet, la projet a été soutenu financièrement depuis le début par le Conseil régional de Basse-Normandie, et par le Conseil général de la Manche en 2011 et 2012. D’autres subventions ont permis sa mise en oeuvre, l’Etat par l’intermédiaire du Fond Interministériel de Lutte contre la Délinquance et la DRAC de Basse-Normandie en 2010, la Ville de Caen en 2011.

Pendant la saison 2012/2013, des communes vont permettre la concrétisation de la tournée en prenant à leur charge les frais d’accueil du spectacle, pour le moment il s’agit d’Hérouville-Saint-Clair, de Livarot, de Vire, d’Alençon et peut-être de Coutances et de Grand Quevilly. Nous attendons les réponses de Cherbourg-Octeville et de Flers. Une représentation devrait avoir lieu également dans deux quartiers de la Ville de Caen.

Parmi les Villes sollicitées, deux ont refusé d’accueillir le spectacle et d’organiser des actions contre l’homophobie. Saint-Lô car les aides ne sont accordées qu’aux associations saint-loises, et Lisieux qui ne voit pas l’opportunité d’aborder cette question « il n’y a pas d’homophobie dans la commune » dixit la commune (!). Mais en général, le projet a reçu un très bon accueil.

LES DATES…

24 mai 2012 à 20h – Hérouville St Clair près de Caen au Big Bang Café (1, avenue du Haut Crépon). La représentation sera suivie d’un débat animé par l’association LGBT étudiante Melting Pomme en présence des responsables LGBT et de la troupe.

19 juin 2012 à 20h à la maison de l’étudiant à Caen

29 septembre 2012 à Livarot

6 avril 2013 à Vire

17 mai 2013 à Alençon

(plus d’infos et détails sur l’agenda de Gaynormandie au fil du temps… A suivre…)

Tarif unique : 3 euros seulement !

Pour aller plus loin…

Voir le site du Centre LGBT de Normandie (Maison des Diversités) – cliquez ici

Voir le site de la troupe Les Papillons Noirs (Mise en scène) – cliquez ici

Voir le site de la compagnie « le lit qui grince » (Chorégraphie) – cliquez ici

Voir le site de l’association Le Tunnel (Création Musicale) – cliquez ici

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *