07 décembre 2016

Un grand militant homosexuel : Jean Le Bitoux

jlb

(article publié en 22 avril 2010)

Le fondateur du premier magazine gay grand public, Gai Pied, est décédé hier à l’âge de 62 ans. Jean Le Bitoux était un grand militant de la cause homosexuelle en France.

Originaire du sud-ouest, il se présentera aux élections législatives à Paris avant de créer Gai Pied en 1979 un an plus tard. La création de ce journal avec un petit groupe de militants homos aura été LE grand bol d’air médiatique pour les gays au début des années 80 de Paris et surtout de Province. Mais il ne sera resté que 3 ans au journal Gai Pied après quelques problèmes de lignes éditoriales où le côté commercial prenait trop le pas sur l’aspect militantisme. Le journal disparaîtra en 1992.gaipiedcouv_carre

Mais les combats de Jean Le Bitoux ne s’arrêtaient pas à Gai Pied. Il continuera à défendre avec de grandes convictions les droits pour les homos. De même, avec Pierre Seel, il sera du combat pour la reconnaissance de la déportation homosexuelle de même que pour la lutte contre le Sida dès 1985 où il contractera le virus, virus donc il a succombé hier.

Dans ses derniers combats, il s’est battu pour l’édification d’un centre d’archives gaies à Paris, pour ne pas oublier notre mémoire…

Il est l’auteur de plusieurs autres ouvrages comme « Les Oubliés de la mémoire » (2002), « Citoyen de seconde zone » (2003) et « Entretiens sur la question gay » en 2005 et en 1994, il a également co-écrit un ouvrage avec Pierre Seel « Moi, Pierre Seel, déporté homosexuel ».

Pour aller plus loin sur le web (le web faisait référence à cette disparition) :

– YAGG (cliquez ici)

– E-llico.com (cliquez ici)

– TETU.com (cliquez ici)

modif. 12.02.10

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *