Des rassemblements en Normandie pour la journée mondiale contre le sida

Ce 1er décembre, c’était la journée mondiale de lutte contre le sida. En Normandie, les associations LGBT se sont mobilisées pour rappeler ce combat.

Des rassemblements en Normandie pour la journée mondiale contre le sida

Des rassemblements se sont organisés au Havre et à Rouen.

À Rouen, des élus, militants et citoyens ont déployé le ruban rouge. Ce symbole rappelle le combat contre le sida. Un combat qui n’est pas terminé. L’association Aides Normandie était à l’origine de ce rassemblement place de l’hôtel de ville à Rouen.

Des rassemblements en Normandie pour la journée mondiale contre le sida

Le combat contre le sida continue

“Le combat n’est pas terminé. Il faudra faire plus pour un monde sans SIDA en 2030. En France il s’agira entre autres d’encourager encore le dépistage, de promouvoir la PrEP, et de défendre les personnes les plus éloignées des systèmes de santé.” déclare l’association Aides.

aides normandie

Le Havre s’est également mobilisé à travers quatre associations : Pride en Caux, Le Refuge, HES, La Poudriere et Aides Normandie. La journée du 1er décembre a commencé l’après-midi par un quiz militant au Café Ludique Le Décalé. Plus tard, sur l’esplanade Nelson Mandela, des rubans rouges contre le sida et le vih ont été accrochés.

pride en caux

Cette journée du 1er décembre est aussi le symbole d’une commémoration pour les personnes décédées du sida à travers le monde et une lutte contre les discriminations des personnes séropositives.

Le sida reste d’actualité et ne se cantonne pas à cette seule journée de mobilisation.

Le sida reste d'actualité

En Normandie, 150 personnes ont appris leur séropositivité en 2018 pour 6.200 nouveaux cas en France. Au total, 3.000 normand.e.s sont actuellement séropositives dans la région.

Bien prises en charges, ces personnes ne sont plus contaminantes grâce aux traitements.

Néanmoins, de nombreuses personnes ignorent leur séropositivité car elles ne réalisent pas de dépistage.

(données Santé Publique France)

nombreuses personnes ignorent leur séropositivité

La population homosexuelle est aujourd’hui la mieux informée des risques. Les derniers chiffres publiés par les autorités de santé démontrent une diminution significative des contaminations.

Le dépistage régulier du virus reste indispensable pour contenir l’épidémie. La semaine dernière, c’était la semaine nationale du dépistage avec une quinzaine d’actions sur la Normandie.

Les centres de dépistages sur la région

Rappel

La journée mondiale de lutte contre le sida a été actée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 1er décembre 1988 puis ratifiée par l’Assemblée Générale des Nations Unies. La première édition a eu lieu le 1er décembre 1989. Elle fait partie des huit campagnes officielles de l’OMS en faveur de la santé publique mondiale.

Pour aller plus loin

Dépistage : comment faire ?