Gaypride 2019, toutes les dates des Marches des Fiertés. 50 ans après Stonewall, le combat continue.

Article publié le 5 mars 2019

L’année 2019 est une date particulière pour les marches des fiertés, dites gaypride. Le mouvement LGBT fêtera ses 50 ans. En France, toutes les marches seront placées sous le signe de cet anniversaire. Voici le calendrier des Prides en France et en Europe.

Gaypride 2019, toutes les dates des marches des fiertés. 50 ans après Stonewall, le combat continue.

En France, après la Pride d’hiver à Tignes le 17 mars, la saison des Pride débutera en Normandie à Rouen, le samedi 4 mai. La dernière marche se déroulera à Montpellier le 20 juillet. Au final, c’est près de trente villes qui se mobilisent.

En Normandie

En Normandie, trois villes vont défiler : Rouen le 4 mai, Alençon le 11 mai et Caen le 25 mai.

Après la disparition de l’association organisatrice, Normandie Pride, en 2018, c’est le Centre LGBTI de Normandie qui reprend le flambeau à Rouen avec une marche plus revendicative et militante. En partenariat avec les autres associations LGBT, elle inscrira la marche des fiertés dans un ensemble d’événements intitulé « le mois des fiertés » mais nous y reviendrons prochainement. Le Centre LGBTI de Normandie est également l’organisateur de la marche des fiertés à Caen. Dans l’Orne à Alençon, la deuxième marche est orchestrée par l’association Orn’en Ciel.

En régions

Ailleurs, en France, la Pride de Paris est grandement attendue le samedi 29 juin. Selon les premiers bruits, l’idée d’un défilé sur les l’avenue des Champs-Elysées est évoquée. La Maire de Paris, Anne Hidalgo, semble y être favorable encore faudra t’il convaincre la Préfecture de Police. Confirmée par Christophe Girard, adjoint au Maire de Paris, la Tour Eiffel s’illuminera aux couleurs de l’arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT. Le monument sera illuminé de la sorte pour la deuxième fois après le drame d’Orlando en 2016.

Gaypride 2019, toutes les dates des marches des fiertés. 50 ans après Stonewall, le combat continue.

En régions, du côté des nouvelles marches, la ville de Bourges devrait connaître son premier défilé le 6 juillet. C’est l’association Berry LGBT qui est aux manœuvres après avoir lancé une pride à Chateauroux en 2018.

Interrogations

À ce jour, des interrogations subsistent pour la Pride de Brest. En 2018, Brest avait innové avec une gaypride nautique dénommée “La Croissière des Fiertés”, une Pride sur mer dans le cadre du festival “fait pas genre”. Nous attendons d’éventuelles informations d’ici quelques semaines.

Autres inconnues : Agen, Amiens et Dijon. Depuis 2017, des associations locales avaient tenté de mettre en place une marche des fiertés. La lourdeur d’un tel événement en forces militantes et logistiques avait fait capoter les initiatives. Ayons espoirs pour cette année.

De même, l’association organisatrice de la première marche LGBT sur Lens en 2018, Arc-en-Ciel Power, ne donne plus signe de vie sur la région Hauts-de-France, c’est inquiétant.

Enfin terminons par une bonne nouvelle avec le retour de Clermont-Ferrand pour sa deuxième Pride, et de manière plus officielle cette fois. Le rendez-vous est fixé au 6 juillet. En 2018, lors de la première édition, une trentaine de personnes s’était mobilisé de façon informelle. Aujourd’hui, leur volonté s’est affirmée et une association a été mise en place avec Socle EGLC. A suivre…

Voici le calendrier des gayprides en France pour 2019. Cette liste sera complétée et remise à jour régulièrement.
Mise à jour : le 14 mars 2019

Calendrier 2019 par villes…

ALENÇON – 11 mai 2019
ANGERS – 18 mai 2019
ARRAS – 8 juin 2019
BIARRITZ – 22 juin 2019
BORDEAUX – 15 juin 2019
BOURGES – 6 juillet 2019
BREST(à déterminer)
CAEN – 25 mai 2019
CLERMONT-FERRAND – 6 juillet 2019
GAP – 18 mai 2019
GRENOBLE – 25 mai 2019
LE MANS – 25 mai 2019
LENS(à déterminer)
LILLE – 1er juin 2019
LYON – 15 juin 2019
MARSEILLE – 6 juillet 2019
METZ – 15 juin 2019
MONTPELLIER – 20 juillet 2019
NANCY – 1er juin 2019
NANTES – 1er juin 2019
ORLÉANS – 18 mai 2019
PARIS – 29 juin 2019
POITIERS – 25 mai 2019
RENNES(à déterminer)
ROUEN – 4 mai 2019
STRASBOURG – 15 juin 2019
TOULOUSE – 8 juin 2019
TOURS – 15 juin 2019

Par date…

4 mai 2019 : ROUEN
11 mai 2019 : ALENÇON
18 mai 2019 : ANGERSGAPORLÉANS
25 mai 2019 : CAENGRENOBLELE MANSPOITIERS
1er juin 2019 :
LILLENANCYNANTES
8 juin 2019 : ARRASTOULOUSE
15 juin 2019 : BORDEAUXLYONMETZSTRASBOURGTOURS
22 juin 2019 : BIARRITZ
29 juin 2019 : PARIS
6 juillet 2019 : BOURGESCLERMONT-FERRANDMARSEILLE
20 juillet 2019 : MONTPELLIER

 

Revendications

Le feuilleton de la discussion parlementaire sur la PMA sera certainement un des thèmes majeurs des Pride 2019. En effet, les associations LGBT sont particulièrement remontées contre le Gouvernement sur l’absence de calendrier précis. Pour rappel, l’ouverture de la PMA à tous les couples de femmes était une promesse du candidat Macron.

Gaypride 2019, toutes les dates des marches des fiertés. 50 ans après Stonewall, le combat continue.

En Normandie, le Centre LGBTI souhaite mettre en avant les problématiques locales rencontrées par les associations comme l’accueil des migrants, l’adoption, et bien évidemment la PMA. La problématique transgenre et intersexe avec l’absence d’avancées en France sera également dans l’esprit des marches des fiertés.

Mais les attaques répétées contre la communauté LGBT constituent la première raison de ces défilés. Depuis l’automne la mise en avant médiatique de ces agressions a révélé l’étendue de l’homophobie et de la transphobie d’une partie de la société. A cette occasion, le choix du slogan de la Pride de Bordeaux est révélateur : “de Stonewall à Bordeaux, un passé toujours présent”

Mémoire de Stonewall

28 juin 1969 – Stonewall Inn à New-York.

Gaypride 2019, toutes les dates des marches des fiertés. 50 ans après Stonewall, le combat continue.

Stonewall est un bar de New-York où la communauté gay et trans s’y retrouve. En juin 1969 les descentes de police se multiplient. Des arrestations arbitraires se succèdent ainsi que des agressions policières. L’homophobie et la transphobie de la société transparaît dans le comportement des force de l’ordre. La révolte gronde. Des heurts se font sentir. 2000 personnes face à 400 policiers. Les émeutes dureront plusieurs jours pour réclamer le respect et l’arrêt des descentes de police ainsi que les agressions. L’égalité des droits viendra dans un second temps. Une prise de conscience politique des problématiques LGBT commence à se faire jour…

Ainsi chaque année, depuis 50 ans, en mémoire de cet événement, la communauté LGBT se mobilise sous des noms différents : Pride, Gaypride, Marche des Fiertés.

Au final, de nombreuses villes à travers le monde défileront en mémoire de cet anniversaire. A cette occasion New-York accueillera la WorldPride pendant tout le mois de juin avec son défilé le 30 juin. En Europe, l’Europride se déroulera à Viennes le 15 juin.

Les dates en Europe…

Maspalomes (Gran Canaria) : du 2 au 12 mai 2019
Bruxelles (Belgique) : 18 mai 2019
Athènes (Grèce) : 8 juin 2019
Rome (Italie) : 8 juin 2019
Vienne (Autriche) : 15 juin 2019
Sitges (Espagne) : 9 juin 2019
Dublin : (Irlande) : 29 juin 2019
Oslo (Norvège) : 22 juin 2019
Barcelone (Espagne) : 29 juin 2019
Madrid (Espagne) : 6 juillet 2019
Londres (Royaume-Uni) : 6 juillet 2019
Cologne (Allemagne) : 7 juillet 2019
Berlin (Allemagne) : 27 juillet 2019
Brighton (Royaume-Uni) : 3 août 2019
Amsterdam (Pays-Bas) : 3 août 2019
Stockholm (Suède) : 3 août 2019
Prague : (Tchèquie) : 10 août 2019
Copenhague (Danemark) : 17 août 2019

Gaypride ou marche des fiertés ?

Le terme « Marche des fiertés » est apparu en France en 2001 après un litige entre la nouvelle association organisant l’événement, l’Inter-LGBT, et la société précédemment responsable de l’organisation : la Sofiged. Cette dernière avait en effet déposé le nom Lesbian & Gay Pride, repris aujourd’hui par la société Connection, et son utilisation risquait d’être sujet à conflit. Un nouveau nom fut choisi pour la marche parisienne, « Marche des fiertés ». C’est sous ce nom que sont souvent appelés certains défilés français. D’autres pays conservent le mot “Gaypride” ou “Pride”.
Néanmoins, le terme “Pride” ou “Marche des fiertés” est plus rassembleur que “Gaypride”. Toutes les communautés : gay, bi.e., lesbienne, transgenre, intersexe, queer s’y retrouvent.

Pour aller plus loin

Article sur l’histoire Gaypride
Les photos des années passées

(photos : Centre LGBT New-York, Gayviking, Stonewall le film)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *