19 janvier 2018

RETRO 2017 : une année LGBT en Normandie

(article publié le 29 décembre 2017)

Observateur de la vie gay, lesbienne, bi et transgenre, GAYVIKING vous propose comme chaque année cette rétrospective de l’actualité LGBT sur la Normandie…

JANVIER 2017

Romeo et Julien, contre l'homophobieEure : Roméo et Julien, la comédie musicale des collégiens contre l’homophobie. À La Saussaye dans l’Eure des collégiens luttent contre l’homophobie au travers d’une comédie musicale. Les représentations ont commencé en janvier 2017 et déjà 900 personnes ont assisté au spectacle. Tout avait commencé en 2015 quand un des élèves du collège André Maurois a fait son coming-out. Mais tout ne se passe pas si bien dans sa famille. Il se confie alors aux enseignants. Le Foyer Socio-Éducatif du collège décide alors de sensibiliser les élèves sur les différences et sur l’homophobie. Le spectacle est naît… Une très belle initiative. (relire l’article sur Gayviking)

FÉVRIER 2017

Florian Lamy - Calvados - Ouest-FranceCalvados : L’épicier d’un village mis en cause pour son mode de vie gay. Dans un village de Normandie à Amayé-sur-Orne (990 habitants à 15 km de Caen), le gérant de l’épicerie Florian, 33 ans, a toujours été attiré par la campagne. Il pensait vivre paisiblement de son nouveau petit commerce jusqu’au jour où il doit faire face à une atmosphère hostile. Mairie ? Plaintes de voisinages ? Mais ses clients semblent le soutenir dans cette épreuve. (relire l’article sur Gayviking)

Normandie : décès brutal de Jérôme Thiaulier, militant LGBT, il était président de l’APGL Normandie (association des parents gays et lesbien) et membre du bureau du Centre LGBT de Normandie. Il avait ardemment milité pour l’avancée des droits LGBT et notamment l’homoparentalité. Il laisse derrière lui son époux et ses enfants.

MARS 2017

MAG jeunes LGBTCaen : Pas évident de trouver sa place quand on se découvre gay, lesbienne, bi ou trans et quand on a entre 15 et 26 ans. Ainsi, Erwan 19 ans et César 17 ans ont décidé d’agir et d’ouvrir un espace pour les jeunes, réalisé par des jeunes de 15 à 26 ans.  L’antenne de l’association dénommée MAG (Mouvement d’Affirmation des Jeunes Gais, Lesbiennes, Bi & Trans) est née à Caen dans les locaux du Centre LGBT de Normandie. (relire l’article sur Gayviking)

vhaRouen : Alerte à l’hépatite A sur Rouen : les autorités sanitaires demandent aux gays de se faire vacciner. L’Autorité Régionale de Santé en Normandie, a lancé une alerte à destination de la communauté gay sur Rouen et ses environs. Depuis décembre 2016 les cas d’hépatite A se sont multipliés de façon inquiétante dans la région et notamment auprès des jeunes. Face à cette situation inquiétante, les autorités sanitaires ont décidé de lancer ce mois-ci une grande campagne de vaccination gratuite des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes sur Rouen. (relire l’article sur Gayviking)

Calvados : le Tribunal de Lisieux condamne un homme de 41 ans à huit mois de prison (dont 4 fermes) et 1300 euros de dommages et intérêts. La victime un habitant de Mézidon-Canon avait été agressée et insultée en raison de son homosexualité. Selon le journal Le Pays d’Auge (édition du 6 mars 2017) : « Des insultes sont échangées, dont certaines à caractère homophobe. L’altercation, d’abord verbale, termine en bagarre. La victime, frappée avec le manche du couteau, est touchée à plusieurs endroits : hématomes, œdèmes et plaie sur le crâne, avec une incapacité de travail de cinq jours. »

AVRIL 2017

Rouen/Caen :  les deux grandes associations LGBT sur la région changent de tête. A Rouen, après cinq années passée à la présidence de Gay’T Normandie, Florence Dodeman, co-fondatrice de l’association, laisse son fauteuil de « Première Dame » à une jeune militante de 31 ans, Élise Poulain. (relire l’interview sur Gayviking). A Caen, c’est Amin Robine qui reprend le flambeau du Centre LGBT de Normandie pour des actions annoncées plus militantes (lire l’interview sur Gayviking)

appart1920-cabourg-gayfriendly9Cabourg : Un nouveau bar gayfriendly ouvre ses portes en plein centre de Cabourg sur la Côte Fleurie à une trentaine de minutes de Caen. Son nom : L’appart 1920, un bar tenu par Sébastien… sans jugement. En s’installant dans la région, Sébastien avait été surpris de ne trouver aucun établissement gay ou gayfriendly dans la région… maintenant, c’est fait, il l’a créé. 

Caen : le Centre LGBT de Normandie s’agrandit avec l’arrivée de deux nouvelles associations : Les Enfants Terribles (association LGBT généraliste sur Caen) et Enipse (association sur la santé sexuelle) 

MAI 2017

Caen : Ce samedi 20 mai avait lieu la Marche des Fiertés LGBTI, dite gaypride. Sous un beau soleil, l’évènement phare du Centre LGBT de Normandie s’est déroulé dans une bonne ambiance. Une marche revendicative, solidaire où de nombreuses associations étaient présentes, une marche qui a battu son record avec 2000 manifestants. (revoir l’article et revoir les photos sur Gayviking)

Rouen / Évreux : Meurtre homophobe devant les assises. Fin mai, c’est déroulé un nouveau procès devant la Cour d’Appel d’Assise. En 2012, un homme de 38 ans avait été retrouvé mort à son domicile. Dans son appartement des inscriptions homophobes étaient affichées. L’ex-compagnon de la victime et son frère sont accusés de meurtre, ces derniers seront condamnés à 25 ans et 20 ans de prison. L’homophobie a été retenue comme circonstance aggravante. Ces condamnations ont été confirmées par la Cour d’Appel à Évreux en mai 2017. (relire l’article sur Gayviking)

JUIN 2017

Normandie : la troisième édition du Festival Ciné Friendly récompense deux films. Pour le prix du public Court-Métrage : »19 ANS » de Madeline Kelly. Pour le prix du public Long-Métrage : « CENTER OF MY WORLD » de Jackob M Erwa. (relire le programme de l’édition 2017 Ciné Friendly sur Gayviking)

JUILLET 2017

Rouen : Ce samedi 1er juillet avait lieu la Normandie Pride, dite gaypride. Ce fut une première et une belle réussite. Cette gaypride, format Normandie Pride, a convaincu le public. Environ 1500 personnes ont répondu à l’appel de la jeune association LGBT. Passée la polémique politique sur le parcours de la marche avec la Métropole, c’est contre vents et marées que les associations LGBT se sont présentées unies et déterminées à réussir cet évènement. Après son absence sur le calendrier des villes-gaypride en 2016, Rouen a opté pour le changement mêlant les revendications au festif. (revoir l’article, les photos, la vidéo sur Gayviking).

AOÛT 2017

Rouen : Le Centre LGBT de Normandie ouvre une antenne à Rouen au 100 rue St Hilaire. Le Centre LGBT de Normandie, fédération des associations LGBT sur la région, ouvre une permanence. Après avoir pris naissance à Caen, le Centre LGBT étend son implantation sur la Normandie et créé à Rouen un accueil pour les personnes gays, bies, lesbiennes, transgenres et leurs ami(e)s. Un espace supplémentaire de convivialités et d’écoutes s’offre maintenant aux rouennais. (relire l’article sur Gayviking).

SEPTEMBRE 2017

Rouen : le cruising bar le kOx à Rouen ferme ses portes le 23 septembre. Six ans, jour pour jour après son ouverture, Christophe baisse le rideaux de ce seul cruising-bar gay sur Rouen. La cause de cette fermeture n’est pas la faillite, loin de là, mais le résultat d’une réflexion économique et personnelle. La décision a été prise début septembre lorsque le kOx a reçu une lettre de la Mairie de Rouen lui ordonnant de réaliser d’importants travaux de sécurité. (relire l’article sur Gayviking).

Caen : le sauna l’Arc-en-Ciel change de propriétaire. C’est maintenant Jérôme qui est aux commandes de cet établissement ouvert voilà bientôt 20 ans. De nouvelles soirées gays sont prévues.

Rouen : le Restaurant La Rouge Mare, l’établissement gayfriendly le plus ancien de Rouen ferme ses portes définitivement. Coco et Véro, étaient les deux patronnes de ce restaurant ouvert en octobre 1993. La Rouge Mare fait également office de petite salle de concert le plus souvent le dimanche où des artistes se produisaient depuis des années et aussi des petits spectacles. 

OCTOBRE 2017

Le Havre : Le Refuge ouvre ses permanences et l’hébergement des jeunes LGBT au Havre. L’association a inauguré son local. En parallèle les premières possibilités d’hébergement des jeunes LGBT deviennent possibles. Le Refuge est la seule structure LGBT en France à proposer un hébergement temporaire avec un accompagnement social aux jeunes majeurs victimes d’homophobie ou de transphobie. Des jeunes gays ou lesbiennes expulsés de chez eux en raison de leur homosexualité, Le Refuge, reconnue d’utilité publique, répond présent. (relire l’article sur Gayviking).

NOVEMBRE 2017

Normandie : Comme chaque 20 novembre, à travers le monde, a lieu la journée du souvenir transgenre. À Rouen l’association Gay’T Normande a organisé un premier rassemblement pour rendre hommage à toutes les victimes de transphobie. (relire l’article sur Gayviking)

Rouen : le restaurant La Voûte Musicale située rue Martainville baisse le rideau. Eric était aux commandes de cette belle affaire depuis 1996. Un restaurant très gayfriendly agréable où des associations LGBT organisaient parfois des soirées. Désormais, vous pourrez retrouvez Eric et ses talents culinaires à la Petite Voûte à quelques mètres de son ancien restaurant. 

Evreux : Clément Cornier Dumont, un militaire de la base aérienne 105, se suicide à son domicile. A la suite de ce drame, son mari, Sylvain, accuse l’armée de harcèlement homophobe. Les journalistes de Normandie-Actu puis de Paris-Normandie relatent l’affaire : « Selon son conjoint, il ne fait aucun doute, « qu’il s’est suicidé parce qu’il était harcelé par l’un de ses chefs, un adjudant. Celui-ci est arrivé il y a deux ans et il lui a dit dès le début qu’il le pourrirait. Il ne l’aimait pas ». Ce harcèlement se caractérisait par « des insultes homophobes… ». De son côté, l’armée reste prudente sur la version des faits relatés par le conjoint et attend le résultat de l’enquête pour connaître la vérité.

DECEMBRE 2017

Dieppe : fermeture du sauna Le Quai Ouest situé près de Dieppe à St Aubin sur Scie. Franck avait ouvert ce sauna exclusivement gay en 2014. Désormais, l’Eclipse reste le seul sauna (gay et mixite) de l’agglomération dieppoise.

hepatite ARouen : L’épidémie d’hépatite A continue chez les gays. Les autorités sanitaires sont inquiètes. La contagion constatée début 2017 notamment sur l’agglomération de Rouen reprend et semble s’intensifier. Depuis le début de l’année, comme beaucoup de régions en France, la Normandie est touchée par une épidémie d’hépatite A. Pour enrayer la propagation du virus, une deuxième campagne de dépistage et de vaccination gratuite est de nouveau mise en place. (relire l’article sur Gayviking)

Revoir les précédentes rétrospectives en Normandie…

année 2016 – année 2015 – année 2014 – année 2013 – année 2012 – année 2011 – année 2010

  

A lire également

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *